IDAVOLL

Angleterre - Un nouveau camp de la Grande Armée viking découvert au sommet d'une colline dans le Northumberland

Un camp de la Grande Armée a été découvert au sommet d'une colline dans le nord de l'Angleterre. D'après les experts, il s'agirait dla base à partir de laquelle les Vikings lancèrent leurs raids dévastateurs sur les Pictes et les celtes Brittoniques.

Depuis 15 ans les prospecteurs, équipés de leurs détecteurs de métaux, arpentent le site de 49 hectares de la vallée du Coquet, dans le comté du Northumberland, qui s'appelait Northumbrie à l'Âge Viking. Ils y ont trouvé de nombreux artefacts, parmi lesquels des pièces de jeu, des pièces de monnaie et d'autres objets indiquant tous la présence des Vikings il y a près de 1200 ans.

Désormais, ce sont les archéologues qui ont investi le site. Selon eux, les découvertes viennent confirmer les récits des premiers chroniqueurs qui décrivent ce qu'il s'est passé après la scission de la Grande Armée en deux, à la suite de sa conquête du royaume anglo-saxon de Mercie.

 

Le plus au nord des camps de la Grande Armée

L'archéologue de l'Université d'Oxford, le Dr Jane Kershaw, a annoncé que ce nouveau camp viking est la preuve tangible qu'une armée dirigée par Halfdan a ravagé, vers 875 de notre ère, les territoires des Pictes qui s'étendaient de l'actuel Northumberland, au nord de l'Angleterre, jusqu'au Nord de l'Écosse, mais aussi le Royaume de Strathclyde des Brittoniques et le comté de Cumbria.

Lors de son intervention dans le podcast Gone Medieval de History Hit, la spécialiste a rappelé qu'il existe une "brève référence historique selon laquelle Halfdan s'est rendu sur la Tyne [un fleuve du nord de l'Angleterre, long de 100 km, qui se jette dans la mer du Nord] et a mené des attaques contre les Pictes et les Britanniques de Strathclyde, mais c'est tout ce que nous savions''.

Le camp de la vallée du Coquet, dont l'emplacement précis n'a pas été communiqué afin d'éviter qu'il ne soit pillé, est le plus au nord des camps de la Grande Armée qui aient été découverts jusqu'à présent.

 

Un site stratégique

Halfdan Ragnarsson était le chef viking qui commandait la Grande Armée, également connue sous le nom de Grande Armée païenne, lorsqu'elle envahit les quatre royaumes anglo-saxons qui composaient l'Angleterre. Il fut le premier roi de Northumbrie avant d'être tué en 877 à la bataille de Strangford Lough, en Irlande. Les sagas rapportent qu'il était l'un des six fils du légendaire Ragnar Lodbrok, qui s'est lui-même distingué par de multiples raids menés sur la Grande-Bretagne au IXème siècle, consignés par les chroniqueurs de l'époque.

Des camps de la Grande Armée ont déjà été trouvés à Repton dans le Derbyshire, à Torksey dans le Lincolnshire et à Aldwark dans le Yorkshire du Nord.

D'après le Dr Kershaw, Halfdan aurait choisi le site de la vallée du Coquet parce qu'il se trouve au sommet d'une colline escarpée, offrant une belle vue sur la côte et les collines environnantes. L'emplacement au bord de la rivière aurait également permis aux Vikings de se retirer rapidement en cas de besoin.

C'est un emplacement de choix car le site est "naturellement défensif'', a expliqué l'archéologue. "C'est une zone en hauteur avec des pentes assez raides sur au moins trois côtés. [Il y a] un accès facile à la rivière, ce qui est idéal pour surveiller et garder un œil sur de potentiels ennemis. Et cela vous donne également une issue si vous devez vous rendre sur la côte pour fuir un danger.''

 

Des pièces de monnaie des années 860

Angleterre - Pièces de jeu de l'Âge Viking découvertes sur le camp de la Grand Armée païenne dans la Vallée du Coquet, Northumberland - Photo: Cat JarmanLe Dr Kershaw a raconté à l'animatrice du podcast, sa collègue archéologue Cat Jarman, que les pièces de jeu découvertes sur le site de l'ancien camp montrent à quel point les Vikings appréciaient les jeux de société. 

Quant aux pièces de monnaies qui ont été mises au jour, elles ont été frappées dans les années 860, ce qui ajoute encore plus de poids à l'interprétation du site en tant que camp viking.

"Les gens n'avaient jamais vraiment cherché quoi que ce soit d'aussi loin au nord. Au nord de la Tees, il existe très peu de toponymes scandinaves, presque pas d'artefacts, très peu de sépultures, donc nous ne pensions pas que cela ait pu être une région sous domination des Vikings", a déclaré le Dr Kershaw.

Le Dr Cat Jarman, qui fait partie de l'équipe qui continue de fouiller le site, a ajouté: "Nous pourrions aussi trouver des sépultures."

 

Une longue histoire

L'une des choses vraiment intéressantes à propos de ce camp est qu'il n'a pas été seulement occupé durant l'Âge Viking. "Il y a des traces d'activités de l'élite anglo-saxonne. En remontant encore plus loin, il y a également eu une activité romaine", a-t-elle précisé.

Auteure d'un livre paru récemment sur les Vikings, intitulé River Kings, le Dr Jarman a fait valoir que le site de la vallée du Coquet a pu être identifié comme un ancien camp viking grâce à des années de découvertes signalées au Portable Antiquities Scheme [un programme du gouvernement de Grande-Bretagne qui, face au nombre croissant de petites découvertes archéologiques faites par des particuliers, incite ces derniers à leur enregistrement volontaire].

Les chercheurs ont depuis lors eu recours à la télédétection par laser (ou lidar) pour leur donner une idée de ce à quoi le site ressemblait lorsque le niveau de la rivière était plus élevé.

viking archéologie Angleterre Northumbrie picte grande armée Repton

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !