IDAVOLL

Danemark - Une halle viking de l'époque du roi Harald à la Dent bleue découverte à Hune

L'inscription sur la pierre runique de l'église de Hune évoque un certain Runulv den Rådsnilde. La ferme de ce dernier, dotée d'une spectaculaire halle, vient peut-être d'être mise au jour par les archéologues des Musées du Jutland du Nord.

Dans le cadre de la subdivision d'une parcelle dans un lotissement de Hune, rue Stenmarksvej, tout près de la ville de Blokhus, les archéologues ont découvert sur le terrain les vestiges d'un bâtiment quelque peu plus ancien: une très grande halle viking, qui daterait d'après leurs premières estimations, de l'époque du roi Harald Blåtand, c'est-à-dire Harald Iᵉʳ dit Harald à la Dent bleue (910-987).

"Il s'agit de la plus grande découverte de l'Âge Viking de cette nature depuis plus de 10 ans et, même si elle n'a été que partiellement fouillée, nous n'avons jamais rien vu de tel ici dans le nord du Jutland", a déclaré le responsable des fouilles et archéologue Thomas Rune Knudsen, des Musées du Jutland du Nord (Nordjyske Museer).

Danemark - Une partie de la halle de l'Âge Viking découverte à Hune - Photo Nordjyske Museer40 mètres de long

La halle mesure près de 40 mètres de long et 8 à 10 mètres de large. Son toit était soutenu par 10 à 12 poteaux en chêne. Ces derniers étaient de section rectangulaire et mesuraient jusqu'à 90×50 cm. 

Il ne s'agissait pas seulement d'une maison un peu plus grande que la moyenne, souligne Thomas Rune Knudsen, car la halle était un bâtiment prestigieux qui, en plus d'avoir une fonction d'habitat au quotidien, était aussi probablement un lieu de rassemblement pour les réunions politiques avec les grands clans vikings.

De par sa conception, la grande halle rappelle les maisons trouvées dans les forteresses circulaires de Harald Blåtand, comme celle de Fyrkat à Hobro et Aggersborg à Aggersund. C'est d'ailleurs pour cette raison, entre autres, que la halle a été provisoirement datée de la fin de l'Âge Viking, c'est-à-dire de la dernière moitié du Xème siècle à la première moitié du XIème siècle.

 

"La ferme d'un magnat local"

"Nous n'avons eu l'occasion de fouiller qu'une partie de la halle, mais il y a probablement plusieurs autres vestiges de maisons enfouis dans le sol à l'est. Une halle de cette nature est rarement isolée", a expliqué Thomas Rune Knudsen. 

Torben Sarauw, chef de département aux musées du Jutland du Nord, et lui s'accordent à dire qu'il y a sans doute eu ici une de ces énormes fermes de l'époque viking où vivait un grand homme ou l'une des puissantes familles de la région, avec un certain statut social et des finances permettant ce genre de construction, y compris d'ériger des pierres runiques.

"Nous parlons d'un 'magnat' local qui a connu Harald Blåtand et qui, d'une manière ou d'une autre, comptait au nombre de ses partisans. La découverte montre que cette partie du Jutland a joué un rôle important, ce que l'on peut voir, entre autres, par la présence de forteresses circulaires, et d'après diverses sources dont nous disposons qui nous disent que les flottes étaient rassemblées dans le Limfjord avant de partir pour l'Angleterre", développe Torben Sarauw.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là, puisque les archéologues pensent être en mesure d'avancer un nom pour le potentiel 'propriétaire' de l'époque.

 

Propriété de la famille de Runulv den Rådsnilde?

Dans un angle de l'église de Hune, non loin du site de la découverte, se dresse l'une des plus grandes pierres runiques du Jutland du Nord qui daterait précisément de la même période que la halle, entre 970 et 1020. Elle mesure un mètre et demi de haut et porte l'inscription: "Hove, Thorkild, Thorbjørn ont érigé la pierre pour leur père Runulv den Rådsnilde".

Bien que son emplacement d'origine ne soit pas connu, il a été établi qu'elle est de la région. Sa datation la rend donc particulièrement intéressante dans ce contexte, relève Thomas Rune Knudsen: "Il est difficile de prouver que la halle viking qui a été mise au jour appartenait à la famille de Runulv den Rådsnilde, mais c'est sans doute une possibilité. À tout le moins, la pierre runique et la halle représentent la même classe sociale et appartiennent toutes deux à l'élite de la société."

Les archéologues vont terminer les investigations préliminaires cette semaine. Seulement la moitié environ de la halle viking aura été fouillée, aussi les recherches reprendront après le Nouvel An si la météo le permet. Une datation par le carbone 14 va également être effectuée afin de dater plus précisément le bâtiment. Le rapport des fouilles et les résultats des analyses devraient être disponibles d'ici fin 2023.

viking archéologie Danemark Jutland du Nord halle Harald à la dent bleue pierre runique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !