IDAVOLL

Danemark - Une tête de dragon découverte à Randers

La découverte en provenance du Jutland a suscité une vive émotion parmi les archéologues. Il s'agit d'une tête de dragon en bronze plaquée or qui date du VIIème siècle.

L'objet a été découvert par un archéologue amateur, au moyen d'un détecteur de métaux, dans un champ au Sud de Randers qui regorge de témoignages du passé. Il ne mesure que 15cm mais a retenu toute l'atttention des archéologues professionnels.

"Il est unique", a déclaré Ernst Stidsing, l'inspecteur général du Musée Østjylland, qui a été immédiatement captivé par l'objet lorsque celui-ci a été apporté au musée.

Une découverte remarquable

Danemark - Tête de dragon en bronze plaquée or, découverte à Randers - Photo: Lars Rasborg"J'ai montré l'objet aux experts. Et personne n'a rien vu de semblable. C'est absolument remarquable. Tout ce que nous pouvons observer, c'est qu'il a été fabriqué en Scandinavie", explique Ernst Stidsing.

D'après l'ornementation et la forme de l'objet, seules des suppositions préliminaires peuvent être émises quant à sa fonction.

"On peut imaginer qu'il a été utilisé comme ornement sur une boîte. Mais il est également possible qu'il ait pris place sur une luxueuse corne à boire", suggère l'archéologue, avant d'ajouter que l'élément devait appartenir à l'aristocratie: " Ce sont des notables de la communauté qui ont possédé cette pièce.'"

Fasciné par la découverte qu'il a étudiée avec soin depuis qu'elle lui a été remise, il est le premier à parler de la tête de dragon comme de LA découverte de l'année 2017 à Randers.

 

Un possible symbole du dieu Odin

La tête de dragon présente une longue gueule équipée de crocs extrêmement acérés. Cela ne dénote pas dans le paysage expressif de l'Âge du Fer, qui aimait à représenter des animaux fabuleux.

Mais le fait que la tête de dragon propose deux expressions différentes constitue un mystère. "D'un côté il y a un œil rempli de cercles concentriques. Alors que l'œil de l'autre côté de la tête est lisse", montre Ernst Stidsing, qui a eu l'idée que cela pourrait être un symbole du dieu Odin, le dieu borgne.

"Il a donc été conçu afin que l'objet ait deux faces différentes. Et par conséquent j'ai pensé à Odin. Mais ce n'est que ma propre théorie", a souligné Stidsing, qui a remis mardi matin l'objet au Musée national, pour un examen plus approfondi.

 

Ernst Stidsing au sujet de la découverte, sur TV2 Østjylland

viking découverte archéologie fouilles Danemark Odin dragon

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !