IDAVOLL

Islande - De nouveaux vestiges de l'Âge Viking découverts à Hofstadir

Des vestiges de trois bâtiments ont été découverts à Hofstaðir, dans le nord de l'Islande. Le site, fondé lors de la colonisation viking, est resté intact depuis son abandon au début du XIème siècle, et les archéologues ne font que commencer sa cartographie.

Hofstaðir, qui se trouve au bord de la rivière Laxá, près du lac Mývatn, est le site archéologique le plus étudié d'Islande. Selon Orri Vésteinsson, professeur d'Archéologie à l'Université d'Islande, ce n'est pas pour rien. Il explique que le matériel de recherche dans la région est infini, bien que la connaissance du site par les experts soit encore "assez incomplète". Les chercheurs ne font que commencer à cartographier de manière détaillée la région pour la première fois.

Des vestiges intacts de la colonisation viking

Islande - Les vestiges de Hofstadir - Photo: Hugras.isUne grande halle, avec une surface quatre fois plus grande que celle d'une habitation moyenne de l'Âge Viking, a été découverte en 1908 par l'archéologue danois Daniel Bruun et le philologue Finnur Jónsson. De nouvelles investigations interdisciplinaires internationales ont débuté à Hofstaðir en 1992 sous la direction d'Adolf Friðriksson et Orri Vésteinsson et se sont poursuivies jusqu'au XXIème siècle. Un cimetière, d'une superficie de 450 mètres carrés avec 170 squelettes (dont ceux d'une majorité d'enfants), a été mis au jour en 2000 sur le site ainsi qu'une nouvelle ferme dotée d'une grande maison longue en 2016. 

Bien que Hofstaðir soit certainement une ferme de chef de clan à son apogée, de la fin du Xème au début du XIème siècle, les artefacts découverts ne sont pas particulièrement riches. Quelques petits fragments de bijoux en argent, une broche penannulaire en bronze classique, plusieurs perles de verre, des lames de couteaux usées et quelques peignes en os, composites ou en une seule pièce, sont les artefacts les plus exceptionnels, les clous en fer rouillés sont les plus courants.

Lorsque la salle a été abandonnée vers l'an 1000, deux moutons ont été décapités et les corps laissés à terre. Des crânes de bovins, de moutons, de chèvres et de porcs qui, apparemment, avaient été exposés à l'extérieur le long du toit, ont été trouvés sous le mur effondré ou jetés ensemble dans une fosse située dans l'une des pièces latérales de la halle. Les vestiges de l’Âge Viking, avec cette grande halle énigmatique, qui selon les experts pourrait avoir été un lieu de culte et de rituels, n’ont jamais été réoccupés et sont restées intacts pendant 1000 ans.

 

Trois nouveaux bâtiments mis au jour

Les précédentes découvertes ont conduit à la décision de cartographier la zone de manière plus détaillée. Et cette cartographie est à l'origine d'une nouvelle découverte, en ce début du mois d'Août 2019, celle de structures disctinctes correspondant à trois nouveaux bâtiments.

D'après Orri Vésteinsson, des recherches supplémentaires sur site sont nécessaires pour déterminer la fonction de ces bâtiments, ce qui implique avant tout un financement et une planification minutieuse.  "L'image que nous avons de cet endroit est encore assez incomplète et il reste à voir ce qui se cache là-bas grâce à de nouvelles recherches", a-t-il déclaré.

 

Une conversion plus complexe qu'il n'y paraît

Il existe diverses hypothèses sur la manière dont le travail et la vie étaient organisés au sein de la colonie à l'époque, bien que tout indique que le site hébergeait des activités à la fois politiques et sociales. Les fouilles permettront de tenter de mieux comprendre l'histoire du lieu.

Il est intéressant de noter que le site possédait un espace accueillant des cérémonies païennes mais aussi une église chrétienne qui se tinrent à proximité l'un de l'autre durant plusieurs décennies. "Cela donne à penser que la conversion a peut-être pris plus de temps et a été plus complexe que nous l'avions imaginé", a observé Orri Vésteinsson.

maison longue halle colonie Hofstadir Islande archéologie viking

  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.

Idavoll vous souhaite une bonne année!

 

Un court-métrage mythico-fantastique réalisé par Let's Dream Entertainment, partenaire officiel d'Idavoll.

Remerciements:

Chris La Minotaurette, Youri Pitoisov, Mathéo, Boendr Brok, Antoine Nadalin, 

Le Repaire d'ASGEÏR et Let's Dream Entertainment

Merci également à tous les lecteurs abonnés à Idavoll pour votre soutien et vos partages.