IDAVOLL

Irlande - Un graffiti de l'Âge Viking parmi de récentes et extraordinaires découvertes à Dublin

Une rangée de maisons datant du XIème siècle a révélé tout un trésor d'artefacts particulièrement bien conservés. Ces découvertes de la fin de l'Âge Viking ont été qualifiées d'extraordinaires par l'archéologue qui a dirigé le chantier.

Quatre parcelles hiberno-nordiques adjacentes, avec des clôtures de jardins et des pavements de pierres, datant du XIème siècle ont été découvertes lors de fouilles préventives dans le cadre d'un projet hôtelier à Dublin. Le site de Dean Street dans le quartier de Coombe, appartient au groupe Hodson Bay qui prévoit d'ouvrir un hôtel de 234 chambres l'année prochaine.

Trois niveaux de découvertes

L'archéologue Aisling Collins a expliqué que son équipe a fait des découvertes sur 3 couches différentes, avec des artefacts du XVIIème au XIXème siècle dans la couche supérieure du sol, du XIIIème au XIVème siècle juste en dessous, et du Xème au XIIème siècle au niveau inférieur.

Le niveau supérieur datant du XVIIème au XIXème siècle a révélé des fours, des caves voûtées, des séchoirs et des aires de travail pavées.

Celui datant du XIIIème au XIVème siècle a révélé des indices d'une activité de production correspondant à celle d'une tannerie, avec beaucoup de cornes d'animaux, ainsi que 2 fosses à chaux.

Enfin, 4 parcelles distinctes ont été fouillées, et au total 9 vestiges de structures hiberno-nordiques du XIIème siècle ont été mises au jour.

 

Un graffiti de la fin de l'Âge Viking sur une ardoise

Découverte d'un graffiti de la fin de l'Âge Viking gravé sur une ardoise - Photo: Kevin Weldon et Aisling CollinsLes plus anciens artefacts datent de la fin de l'Âge Viking comme ceux découverts à Wood Quay dans les années 1970 lors de la construction des bureaux du conseil municipal de Dublin. "Wood Quay devait être le centre-ville, mais ici c'était la banlieue", a déclaré Aisling Collins.

Parmi les objets datant du XIIème siècle se trouvent une épingle décorée et une clé toutes deux en alliage de cuivre. Mais la découverte la plus importante a été réalisée à l'arrière de l'une des maisons qui était faite en clayonnage. Il s'agit d'un rare exemple de graffiti artistique, gravé sur un morceau d'ardoise, représentant un personnage sur un cheval avec un bouclier, une épée et deux oiseaux.

Aisling Collins s'est réjouie de la chance de faire avec son équipe une telle découverte: "C'est incroyable. Vous pouvez travailler sur un site comme celui-ci toute votre vie et ne jamais trouver quelque chose comme ça. C'est si important. Les artefacts que nous avons trouvés sont particulièrement uniques."

 

Des artefacts très bien conservés

Le site, saturé d'eau depuis presque un millénaire, a offert des conditions parfaites pour la conservation de la matière organique selon l'archéologue : "La conservation de la matière organique était excellente avec beaucoup de chaussures en cuir du XIIème siècle, une cuillère et un bol en bois et des objets travaillés en os. Il y avait aussi beaucoup de tessons de poterie, y compris une cruche presque complète."

Au nord du site de Coombe se trouvait encore un puits médiéval construit en pierre avec des marches menant jusqu'à l'eau. Il y avait également deux fondations de murs du Moyen-Âge et d'autres objets: des balances de marchands en alliage de cuivre, une pièce en argent du roi Edouard datant du XIIIème et XIVème siècle et des poteries médiévales - principalement locales et certaines importées. Des carreaux de sol médiévaux ont été découverts avec un oiseau en céramique "très inhabituel", qui ressemble à une colombe.

 

Une histoire qui inspirera le design du futur hôtel

Le directeur de Hodson Bay, Johnny O'Sullivan, a déclaré que le groupe avait l'intention d'incorporer des éléments de la découverte à la conception de l'hôtel et de garder une partie du site pour le préserver. "Tant de chaînes hôtelières sont anodines que nous sommes ravis d'avoir une histoire aussi fascinante à raconter", a-t-il déclaré. "Nous allons recréer le puits dans le jardin", a-t-il précisé avant d'ajouter qu'ils cherchaient un moyen d'utiliser l'image du cavalier.

Les fouilles sont à présent terminées et les objets ont été stockés. Ils seront prochainement remis au Musée national d'Irlande pour y être conservés.

12th Century graffiti art uncovered as part of medieval discovery in Dublin's Coombe

viking archéologie découverte Irlande Coombe Dublin

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !