IDAVOLL

Norvège - Les vestiges d'une ferme qui pourrait dater de l'Âge Viking découverts par hasard dans les Îles Lofoten

D'anciens vestiges de bâtiments ont été découverts par hasard dans les Îles Lofoten, grâce à la technologie du LIDAR. Il s'agit principalement de maisons longues qui pourraient dater de l'Âge Viking.

À environ 1 kilomètre à vol d'oiseau du Musée viking de Borg, au nord de Leknes dans l'archipel des îles Lofoten, les archéologues ont fait une découverte passionnante. Trois maisons longues sont apparues près d'un petit bois à Vestvågøy. D'après l'archéologue Tor-Kristian Storvik, qui se réfère à de nombreuses découvertes de bâtiments de la même époque, elles remontent probablement aux premiers temps de l'Âge du Fer. "Mais elles peuvent tout aussi bien dater de l'Âge Viking comme du Moyen Âge", a-t-il indiqué.

Une cartographie en 3D du site

Norvège - Trois maisons longues découvertes grâce au Lidar dans les Îles Lofoten pourraient dater de l'Âge Viking - Photo: Comté de NordlandLa récente découverte a eu lieu un peu par hasard dans le cadre d'un projet de construction de chalets, non loin de là. En effet, afin d'obtenir toutes les autorisations, la zone environnante fait généralement l'objet d'un contrôle. Elle doit donc beaucoup à la technologie moderne du système de télédétection par laser, autrement appelé LIDAR, qui est devenu en peu de temps pour les archéologues un outil à l'efficacité redoutable.

Embarqué à bord d'un avion, le LIDAR permet de cartographier en 3D la surface terrestre avec une précision qui peut atteindre quelques centimètres. "Il mesure simplement les différences de hauteur marginales dans le sol. Vous obtenez ainsi une lecture précise de la topographie", a expliqué Storvik. De nombreux sites et vestiges enfouis sous la végétation peuvent ainsi être détectés grâce à l'analyse des données numériques.

"Ils sont bien visibles sur la carte. On peut les distinguer assez rapidement. Ensuite, en cherchant bien, nous avons également trouvé des fosses à cuisson. C'est vraiment passionnant!", a-t-il déclaré. 

 

Des vestiges protégés

En Norvège, le système cadastral actuel, c'est-à-dire le registre public des propriétés foncières, consigne des exploitations agricoles qui existaient déjà à l'Âge du Fer, comme le souligne l'archéologue. "Il y avait de nombreuses fermes à Vestvågøy à l'époque des Vikings. Pourtant peu de découvertes de ce genre ont été faites jusqu'à présent". Les maisons longues, qui possédaient souvent une étable et un espace de vie, formaient le corps principal des fermes tandis que la dépendance la plus importante était le hangar à bateaux.

Les archéologues ne sont pas en mesure de déterminer avec précision la fonction exacte que remplissaient les trois bâtiments. Mais selon eux, ils étaient probablement liés à l'agriculture et ont pu abriter une étable, une forge ou une grange. La seule certitude est qu'ils ont été abandonnés à un moment donné, ce qui s'est généralement produit pour la plupart des fermes de ce genre au cours de deux périodes, à l'Âge du Fer ancien et au moment de la peste noire (1349).

Dans tous les cas, aucune fouille du site et de ses maisons longues n'est envisagée pour tenter de trouver des réponses: "Non, elles sont bien là où elles sont. Elles figurent désormais dans la base de données nationale des monuments culturels automatiquement protégés", a annoncé Storvik.

 

Toujours plus de découvertes

Par le passé, le LIDAR a déjà permis la découverte d'un tunanlegg à Bindal [ Lire sur Idavoll: Norvège - Un lieu d'assemblée viking découvert à Bindal], un type de site jusqu'alors complètement inconnu, datant d'une période comprise entre le IIIème et le IXème siècle: "C'est presque comme avoir un enfant", commente l'archéologue.

En 2009, plusieurs tertres funéraires qui n'avaient jamais été répertoriés ont été localisés dans le secteur où le navire de Gokstad avait été précédemment mis au jour.

Tor-Kristian Storvik estime que cette technologie du LIDAR a déjà été d'une grande aide pour les archéologues. "Nous avons fait plusieurs découvertes grâce au LIDAR, les quelques années où nous l'avons eu à notre disposition. Nous trouvons des tertres funéraires, des fosses charbonnières et des hangars à bateaux ici et là", a-t-il confirmé.

  • Source: www.nrk.no (traduction et réécriture Kernelyd)

maison longue ferme Lofoten Borg Norvège archéologie viking

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Idavoll vous souhaite une bonne année!

 

Un court-métrage mythico-fantastique réalisé par Let's Dream Entertainment, partenaire officiel d'Idavoll.

Remerciements:

Chris La Minotaurette, Youri Pitoisov, Mathéo, Boendr Brok, Antoine Nadalin, 

Le Repaire d'ASGEÏR et Let's Dream Entertainment

Merci également à tous les lecteurs abonnés à Idavoll pour votre soutien et vos partages.