IDAVOLL

Norvège - Un bateau vieux de plus de 1000 ans découvert sur l'île Edøya grâce au géoradar

Près d'un an après la découverte du bateau tombe de Gjellestad, un autre navire datant probablement de l'Âge Viking, voire plus ancien encore, a été retrouvé grâce au géoradar, dans la municipalité de Smøla.

Des archéologues du comté de Møre et Romsdal et de l'Institut norvégien de Recherche sur le Patrimoine culturel (NIKU) ont découvert des traces d'un navire sur Edøya, une île de la municipalité de Smøla, à deux pas de l'église de la paroisse d'Edøy. "C'est une découverte qui revêt une importance à la fois nationale et internationale", a déclaré Ola Elvestuen, ministre du Climat et de l'Environnement.

23.11.2019 - Un bateau-tombe découvert dans une région chargée d'Histoire

Une région riche en histoire

Norvège - Un bateau vieux de plus de 1000 ans découvert grâce au géoradar sur l'île d'Edøya - Photo: NIKULa découverte a eu lieu suite à l'initiative du comté de Møre et Romsdal de mener des investigations sur l'île, dans le cadre d'un projet de développement touristique intitulé Ein bit av historia.

"Le navire est important pour notre histoire commune. La Norvège, comme [le comté] Møre et Romsdal ont une grande responsabilité dans la gestion de cette découverte. À présent, nous devons trouver la bonne façon de procéder", a déclaré Elvestuen dans un communiqué de presse.

L'ancienne municipalité d'Edøy, dissoute en 1960, se trouve sur une voie de navigation en direction de Trondheim. Non loin de là, près de l'île de Solskjel, Harald Hårfagre [Harald à la belle Chevelure, premier roi de Norvège] a dirigé deux batailles navales pour conquérir le pouvoir royal en Norvège à la fin du IXème siècle. La région est très riche en patrimoine culturel, avec entre autres choses la pierre de Kuli (N 449 dans la base de données Rundata), une pierre runique majeure de l'Âge Viking dont l'inscription mentionne, pour la première fois, le nom de "Nóregi" en référence à la Norvège.

"Il est trop tôt pour dire quoi que ce soit sur l’âge du navire, mais ce dernier doit appartenir à la période mérovingienne ou viking. Ce qui signifie que le navire a plus de 1000 ans", a précisé Knut Paasche, chef du département d'archéologie numérique de NIKU, également titulaire d'un doctorat sur les navires vikings.

 

Une découverte qui ne doit rien au hasard

La maire du comté, Tove-Lise Torve, est enthousiasmée par cette découverte qui, selon elle, découle de l'engagement du Conseil du comté en faveur du patrimoine culturel et de son rayonnement.

"Ce n'est pas une découverte due au hasard, mais le résultat d'un travail de recherche systématique dans le cadre du projet de développement 'Ein bit av historia'. Edøy est l’une des étapes-clefs le long du chemin de pèlerinage côtier [appelé 'Kystpilegrimsleia'] et nous avons prévu de créer là un centre touristique régional pour notre comté et le Trøndelag. Cette découverte nous indique que nous avons choisi le bon endroit", a-t-elle expliqué.

"Cest tout à fait unique et dans la lignée du bateau de Tune. C'est une découverte fantastique qui souligne la position centrale de cette île dans l'Histoire", a ajouté Arve Nytun, archéologue du comté, qui a participé aux recherches.

En plus du navire, les archéologues ont pu observer parmi les données du géoradar les traces d'un village, mais là aussi il est encore trop tôt pour les dater.

 

Une quille de 13 mètres de long

Ce sont les archéologues Manuel Gabler et Dag-Øyvind Engtrø Solem du NIKU, qui ont effectué les relevés à Edøy en Septembre dernier pour le compte du comté et de la municipalité de Smøla, et qui ont fait la découverte du navire. Ils ont inspecté une zone plus étendue autour de l'église d'Edøy

"Les vestiges du navire d'Edøy ont été découverts juste en dessous de la couche arable, là où se trouvait autrefois un tertre funéraire. Le tumulus a laissé la trace d'un cercle de 18 mètres de diamètre. Au milieu du tertre, une quille de 13 mètres de long apparaît nettement, mais au total, le navire peut mesurer 16 à 17 mètres de long. La tombe est probablement de l'époque mérovingienne ou viking", a rapporté Knut Paasche.

Cela fait à peu près un an que le bateau tombe de Jellestad a été trouvé à Halden, en utilisant la même méthode. "C'est incroyablement passionnant.  Et encore une fois, c'est la technologie qui nous aide à trouver un autre navire. Alors que la technologie avance à pas de géant, nous en apprenons de plus en plus sur notre passé​Nous ne connaissons que trois sépultures de navires viking bien conservées en Norvège, qui ont été fouillées il y a longtemps. Ce nouveau navire aura certainement une grande importance historique et contribuera à notre connaissance du fait qu’il peut être étudié avec les moyens modernes de l’archéologie", a-t-il conclu.

 

L'équipe du NIKU souhaite maintenant explorer de plus grandes zones à Edøy et dans les environs. "Nous espérons engager un projet de recherche avec les autorités locales afin de mener une enquête plus vaste avec plusieurs méthodes d’enquête non invasives", a déclaré Engtrø Solem.

28.05.2020 - Un second bateau-tombe viking découvert sur Edøya

En novembre 2019, un navire de l'Âge Viking a été découvert sur Edøya. Mais il semblerait que la municipalité insulaire de Smøla, dans cette région du Nordmøre cache encore dans son sol de nombreux vestiges du passé. En explorant les environs, les archéologues ont découvert un autre bateau-tombe à 100-150 mètres du premier navire viking.

Le conseil du comté de Møre et Romsdal a annoncé ce jeudi 28 Mai, la nouvelle découverte d'un bateau-tombe de type færing (un type de bateau de pêche traditionnel scandinave en bois, à 4 rames et parfois à voile) ou un bateau à huit rames, de l'Âge Viking. "Cela contribue à renforcer notre impression qu'Edøya était un centre de pouvoir dès l'Âge du Fer", a déclaré Bjørn Ringstad, le conservateur du comté.

 

Un lien étroit entre le lieu de résidence et le cimetière

Norvège - Un nouveau bateau vikie d'Edoy - Photo: Heine Schjølberg - Illustration: Manuel Gabler / NIKUD'après les données du géoradar interprétées par Manuel Gabler, de l'Institut norvégien de Recherche sur le Patrimoine culturel (NIKU), le nouveau bateau-tombe, qui se trouve sous un cairn de pierres rondes, mesure 7,1 mètres de long et 1 mètre de large. Le bateau aurait un peu plus de 1 000 ans et pourrait donc dater du Xème siècle.

Mais au cours de leurs investigations, les archéologues ont aussi repéré cinq tumuli, dont deux de 11 et 19 mètres, et au nord-ouest de l'endroit où se trouvent les deux bateaux-tombes, les vestiges de deux maisons, dont une structure d'environ 12 mètres sur 5,9 mètres.

Le conservateur du comté estime que les maisons datent probablement du IVème siècle de notre ère, tandis que les tombes dateraient d'une période comprise entre le VIIème et le Xème siècle. Bien que les sépultures et les habitations ne soient pas de la même époque, Ringstad pense qu'il existait un lien étroit entre le lieu de résidence et le cimetière à Edøy, et que la ou les personnes enterrées dans le grand navire ont vécu non loin de là, probablement dans une grande maison de 30 à 50 mètres de long.

 

Un centre du pouvoir à l'Âge Viking

Les récentes découvertes sur Edøya renforcent davantage la théorie des chercheurs selon laquelle l'île accueillait un centre du pouvoir à l'Âge Viking.

"Les découvertes archéologiques de navires funéraires ne sont pas monnaie courante en Norvège. En général, les enterrements dans des navires sont réservés à l'élite de la société, de sorte que le bateau-tombe d'Edøy prouve clairement la présence d'une puissante élite locale", a expliqué Knut Paasche du NIKU. Toutefois, selon lui, les vestiges des maisons ne sont pas ici assez grands pour avoir abriter le siège de ce pouvoir. Il pourrait tout de même s'agir d'une partie d'une plus grande structure agricole.

Les archéologues interviennent dans le cadre d'un projet de développement touristique intitulé Ein bit av historia, sous la direction du conseil du comté de Møre et Romsdal. Elin Kanck Lorentzen, cheffe de projet, a annoncé qu'elle avait demandé davantage de subvention pour mener de nouvelles recherches dans la région. "Le géoradar nous a aidés à révéler de nouveaux secrets sur le rôle du comté à l'époque viking. Maintenant, c'est à nous de trouver les bonnes modalités pour savoir comment les valoriser à partir de notre histoire commune", a-t-elle indiqué.

bateau bateau tombe Edøya navire archéologie Smøla Norvège viking

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !