IDAVOLL

Norvège - Une épée du début de l'Âge Viking découverte par un détectoriste

Le 16 Août dernier, un bout de ferraille rouillé apparemment sans intérêt a retenu l'attention d'un passionné de détection des métaux. C'est en réalité un modèle rare d'épée datant du début de l'Âge Viking et les archéologues du comté de l'Innlandet saluent l'état de conservation exceptionnel de l'artefact.

Vegard Høystad-Lunna possède un détecteur de métaux depuis 2015 et porte un grand intérêt à l'histoire locale. Partir à la recherche de vieux objets cachés juste sous la surface du sol est son passe-temps favori. "J'y vais dès que je le peux", a déclaré Høystad-Lunna.

Un morceau de ferraille 

Norvège - Une épée du début de l'Âge Viking découverte par un détectoriste dans l'Innlandet - Photo: Vegard Høystad-LunnaDimanche dernier, lorsque le détecteur de métaux a fini par signaler quelque chose, Høystad-Lunna a d'abord cru qu'il devait s'agir de détritus. "Je pensais que c'était de la ferraille" a-t-il indiqué. D'habitude, il ne se donne même pas la peine de creuser lorsque l'appareil émet ce genre de son, car il y a énormément de ferraille en tout genre dans les champs. 

Toutefois, le signal émis par le détecteur semblait indiquer qu'il s'agissait d'un objet plus long que d'ordinaire. Il se lança et découvrit à environ 10 cm sous la surface du sol, quelque chose de rouillé et plié. 

À ce stade, il pensait encore que ce n'était qu'un vulgaire morceau de fer, mais il a continué à extraire soigneusement l'objet de son trou. "Je ne savais pas alors que c'était la lame d'une épée que je tenais. À l'autre extrémité du bout de fer, la garde puis le pommeau sont apparus. C'est à cet instant que j'ai vu que c'était une épée", a expliqué le détectoriste, qui décrit sa réaction d'alors par un mélange de surprise et de joie. 

Ce qu'il a découvert s'est en effet révélé être une épée très bien conservée, probablement du début de l'Âge Viking.

 

Un modèle rare

Vegard Høystad-Lunna s'est jeté aussi vite que possible sur son téléphone afin de contacter Lars Holger Pilø, l'archéologue au Conseil du comté de l'Innlandet. Pilø confirme qu'il a eu à l'autre bout du fil un détectoriste fou de joie: "J'étais également très heureux, car c'est une découverte spécialeDe plus, je sais que Vegard et d'autres détectoristes sérieux consacrent beaucoup d'énergie et de temps à leur passion. Ils sont soucieux de tout faire correctement, c'est donc formidable que ces efforts soient récompensés par une belle découverte."

"Il n'est pas courant que l'on nous signale des armes", convient Kjetil Skare, archéologue et collègue de Lars Holger Pilø, avant de préciser: "Ils trouvent principalement des bijoux, des boucles et de plus petits objets, donc découvrir une épée est quelque chose de rare."

D'après Pilø, l'épée semble dater des premiers temps de l'Âge Viking et pourrait avoir 1200 ans environ. Un bon nombre d'épées vikings ont été mises au jour dans l'Innlandet - qui correspond à la fusion des anciens comtés d'Oppland et de Hedmark- mais la plupart d'entre elles proviennent de découvertes faites au XIXème siècle. "Le type-même [de l'épée] n'est pas si courant; jusqu'à présent seules quelques unes de la sorte sont connues dans le Hedmark", a-t-il souligné.

 

Plusieurs tumuli dans un lieu tenu secret

Au regard des terres cultivées où les passages répétés de herse et de charrue réduisent généralement en pièces ce type d'artefacts, l'épée a aussi cela d'exceptionnel qu'elle est très bien conservée, renchérit l'archéologue. Il estime qu'il y a de fortes chances que l'épée provienne d'une tombe dont elle aurait été extraite il n'y a pas si longtemps. "Il y a même des restes encore conservés de cuir ou de textile enroulés autour de la poignée", a-t-il relevé.

Pour l'instant, les archéologues n'ont pas révélé le lieu exact où l'épée a été découverte car le site n'a pas encore été sécurisé. Or, de nombreuses autres découvertes d'artefacts anciens ont déjà eu lieu sur la même propriété, a rappelé Pilø: "Trois découvertes datent de la fin du Néolithique, il y a 4000 ans. De plus, il y a de nombreuses années, un morceau d'une épée et un fer de lance de l'époque viking nous ont été remis, mais nous ne savons pas où ils ont été trouvés sur la ferme. L'épée était en bien pire état que celle-ci."

L'exploitation agricole abrite toujours des tumuli encore intacts et, selon lui, il est probable que cette nouvelle épée provienne de l'un d'entre eux.

À la question de savoir ce que les archéologues pensent des découvertes faites par les détectoristes, Pilø répond de manière pragmatique. "Au département du patrimoine culturel pour le conseil du comté, nous pensons que c'est une bonne chose. Les artefacts qui se trouvent dans les sols cultivés se décomposent lentement et sont perdus à cause des travaux agricoles. Vegard a sauvé cette épée et bien d'autres découvertes pour la postérité", conclut-il.

 

viking archéologie Norvège épée Innlandet détection de métaux

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.