IDAVOLL

cinema

  • Pays-Bas - Redbad sur grand écran en 2018

    L'action de ce film hollandais réalisé par Roel Reiné se situe au VIIIème siècle et s'inspire des grandes légendes et sagas nordiques sur le roi Redbad Ier de Frise (Gijs Naber) et son ennemi juré Pépin d'Héristal (Jonathan Banks), seigneur des Francs. Après avoir été présenté au Marché du film européen de Berlin au mois de février, Redbad, en fin de post-production, élargit activement son réseau de distribution.

    Lire la suite

  • Russie - Le film "Viking" navigue entre scandale et succès

    Des milliers de Russes se sont précipités le 29 Décembre 2016 dans les salles de cinéma pour découvrir le dernier film d'Andreï Kravchuk: Viking, pensant voir une version russe de "Game of Thrones". Au final, le film a suscité un intense débat sur l'histoire du pays ainsi que le rôle de l'église, et a choqué tout une partie de la population.

    Le film raconte l'histoire de Vladimir le Grand devenu prince de Novgorod à la mort de son père en 972. Il fut forcé de s'enfuir pour la Scandinavie en 976 après l'assassinat de son frère Oleg par son autre frère Iaropolk Ier pour la conquête du Rus' de Kiev. En Suède, avec l'aide du jarl de Norvège Håkon Sigurdsson, Vladimir rassemble une armée de Varègues avec laquelle il reprend Novgorod à son frère aîné Iaropolk, avant de tuer ce dernier.

    L'ancêtre du prince Vladimir était le Viking suédois Rurik, qui fonda la dynastie royale qui devait gouverner la Russie pendant 600 ans. (cf. sur Idavoll  Les Rus et Varègues, vikings de l'Est)

    Les Vikings dans le film sont conduits par l'acteur suédois Joakim Nätterqvist qui s'était notamment illustré dans le film Arn, Chevalier du Temple. 

    Mais voilà, scènes de viols et d'orgies sexuelles, sacrifices humains et massacres sanglants sans fin menés par les Vikings jusqu'à ce que Vladimir le Grand voit la lumière et trouve Dieu, ont déclenché une véritable onde de choc lors de ces deux premières semaines de 2017.

    Lire la suite

  • Russie - Viking, le nouveau film épique d’Andreï Kravchuk

    Huit ans après son dernier film, L’amiral, sorti directement en DVD en France, Andreï Kravchuk revient avec un nouveau projet extrêmement ambitieux. Un film de vikings comme on n’en avait plus vu depuis bien longtemps et qui, s’il est du niveau de cette bande-annonce, pourrait bien marquer les esprits... 

    Viking s’inspire des documents historiques Chronique des temps passés et des sagas royales scandinaves. Screen International a appelé ce film le Game of Thrones russe.

    Casting 100% russe avec la présence de l'acteur suédois Joakim Nätterqvist (Arn, Chevalier du Temple) dans le rôle de Khevding,  et l'acteur canadien John DeSantis (Le 13e Guerrier).

    Synopsis

    Russie kiévienne, au Xème siècle. Après la mort de son père, Svyatoslav I, gouverneur de ce territoire, le jeune prince viking Vladimir est poussé à l’exil sur la mer gelée de Suède pour échapper à son traitre de demi-frère Yaropolk. Ce dernier a assassiné son autre frère Oleg et s’est emparé du territoire viking de la Russie kiévienne. Le vieux guerrier Sveneld réussit à convainre Vladimir de rassembler une armada varangienne menée par un chef viking suédois, dans l’espoir de reconquérir Kiev des mains de Yaropolk et finalement faire face aux puissantes forces byzantines.

    Date de sortie en Russie: le 29 décembre 2016. (Sortie française, probablement en dvd, non annoncée)

    Lire la suite

  • Guillaume le conquérant, le film

    Le scénario retrace le passage progressif à l'âge adulte d'un jeune Guillaume vivant une vie proche de ceux de son âge, loin des intrigues politiques, à Guillaume Duc de Normandie  prenant son destin conquérant l'épée en main. Les livres d’Histoire laissent de la place à l’imagination à condition, bien sûr, de ne pas trahir la figure historique. Dans la jeunesse de Guillaume il est fréquemment question de bâtardise, la légitimité est dans un sens l’antonyme de « bâtardise » Le sens premier du terme est péjoratif mais  dans le film  il désigne aussi,à travers la bouche bienveillante de son père, celui qui est métis de deux cultures, l’une le tirant vers le passé, l’autre l’emmenant vers l’avenir. Le terme prend ici, un sens mélioratif. Guillaume est un métis issu de deux cultures : celle du pays d’origine de ses ancêtres : la Norvège scandinave, et celle de la culture chrétienne latine dans laquelle il évolue. Conquérir sa légitimité c’est donc aussi pour Guillaume dépasser les clivages culturels et préférer l'autodétermination de l'individu plutôt que la celui imposé par la communauté. Guillaume prend en main son destin sans oublier les richesses et les atouts que ses deux cultures lui ont apporté. 

    Date de sortie: 6 mai 2015
     

    Consulter le site officiel: Guillaume le Conquérant

    Interview de Fabien Drugeon, réalisateur du film "Guillaume, la jeunesse du conquérant"TemporiumRadio - Timeline