IDAVOLL

Orcades

  • Les Orcades - Les tombes vikings de Papa Westray révélatrices de la vie au Xème siècle dans l'archipel

    Deux tombes du Xème siècle découvertes récemment dans les Orcades font actuellement l'objet d'une étude approfondie. Grâce à elle, les chercheurs espèrent pouvoir faire toute la lumière sur les personnes qui vivaient là il y a plus de mille ans, et améliorer leur compréhension du riche héritage laissé par les Vikings dans l'archipel

    En 2015, deux tombes élaborées contenant des restes humains et des artefacts ont été trouvées sur l'île de Papa Westray, dans les Orcades. Il pourrait s'agir d'individus issus de la première génération de colons vikings, venus du pays qu'est aujourd'hui la "Norvège".

     

    Lire la suite

  • Les Orcades - Un réseau de voies navigables de l'Âge Viking redécouvert grâce à la toponymie

    Un ancien réseau de voies navigables datant de l'Âge Viking a été mis au jour par une équipe de chercheurs et d'archéologues. Tombé dans l'oubli, il permettait autrefois de relier une grande partie des fermes de l'archipel des Orcades au centre du pouvoir basé à Birsay.

    La curiosité des chercheurs a été éveillée par un ensemble de toponymes en vieux norrois liés à la navigation, alors que les lieux qu'ils servent à désigner se trouvent dans le centre de l'archipel, à plusieurs kilomètres de la mer et de l'océan.

    Lire la suite

  • Les Orcades - Un cimetière picte et viking menacé par les tempêtes de la Mer du Nord

    Les tempêtes qui ont frappé l'archipel des Orcades au cours des derniers mois, ont gravement endommagé un cimetière, révélant et éparpillant de nombreux ossements humains. L'urgence est grande car les archéologues pensent que le site pourrait contenir des informations capitales sur la période de transition historique entre les Pictes et les Vikings.

    Sur un île tout au nord de l'archipel, les archéologues livrent à présent une course contre la montre pour fouiller complètement l'ancien cimetière de Newark et le préserver. Ce sont des sacs de sable qui font actuellement office de protection contre les éléments. Le site est en effet particulièrement exposé à l'impact des vents du sud-est et le sol, qui retient de grands volumes d'eau de pluie en raison de sa nature argileuse, est sujet aux glissements de terrain.

    Lire la suite

  • Ecosse - L'ascendance viking des insulaires à la rescousse de la médecine

    Dans le monde entier, plus de 1000 natifs des Orcades et des Shetland se sont inscrits en 3 jours, afin de participer à une étude de génétique des populations sur les mutations de l'ADN Viking. 

    Le professeur Jim Wilson, chercheur en charge du projet "Viking II" à l'Université d'Édimbourg, a vu affluer des volontaires d'Anchorage en Alaska, de Dunedin en Nouvelle-Zélande, d'Afrique du Sud, de Finlande et de Floride, entre autres, ainsi que des archipels écossais, d'Écosse et d'Angleterre.

    "Les gens des Orcades et des Shetland sont généralement très altruistes. Ils sont très fiers de leur origine et ils sont très fiers de leur héritage viking. Ils sont extrêmement intéressés par ce dernier", a-t-il déclaré, soulignant la quantité incroyable d'inscriptions, 3 jours seulement après l'annonce.

    Lire la suite

  • Les Shetland - L'archipel qui faisait la fête comme les Vikings pendant 24 jours à Noël

    Dans l'archipel des Shetland à l'Âge Viking, le milieu de l'hiver était illuminé par la grande fête de Jul, ou Yule, une célébration qui durait 24 jours autour du solstice d'hiver, la nuit la plus longue de l'année avant le lent retour du soleil sur les terres les plus septentrionales. 

    Les Vikings ont conquis l'archipel au cours du IXème siècle, et les Shetland restèrent sous domination norvègienne durant près de cinq siècles. Ils observaient plusieurs coutumes spécifiques à cette période de l'année, comme consommer de la bière, danser et s'adonner à d'autres réjouissances, comme faire bouillir une demi-tête de vache, puis utiliser son crâne comme bougeoir.

    Des coutumes qui ont perduré jusqu'à la fin du XVIIIème siècle.

    Lire la suite

  • Les Orcades - Des Pictes aux Vikings, l'Histoire écrite dans la pierre bientôt décryptée

    La récente technologie de numérisation laser est actuellement utilisée dans l'archipel des Orcades pour étudier les anciennes inscriptions laissées par les Pictes et les Vikings.

    L'étude pourrait permettre d'en apprendre davantage sur les différentes communautés qui ont occupé successivement des sites comme celui de l'île de Brough of Birsay pendant des centaines d'années. En outre, les experts suédois à l'origine du programme espèrent qu'ils seront en mesure d'identifier le style personnel de chaque graveur. Les premiers résultats sont attendus d'ici le début de l'année 2020.

    Lire la suite

  • Les Orcades - Une halle viking découverte sur l'île de Rousey

    Lors de fouilles menées sur l'île de Rousay, les archéologues ont découvert à Skaill les vestiges d'une halle viking qui aurait pu être visitée par le jarl Sigurd, entre la fin du Xème et le début du XIème siècle. Le nom du site "Skaill" ainsi que les fouilles menées suggèrent que certains habitants, et notamment l'élite, se rendaient dans ce lieu pour boire.​

    La découverte a été faite dans le cadre du projet intitulé Landscapes of Change - Archaeologies of the Rousay Clearances and Westness Estate, dont l'objectif est d'explorer la ferme de Skaill, située dans l’ouest de l'île, en fonction de l'Âge Viking jusqu'à son abandon au XIXème siècle.

    Lire la suite

  • Ecosse - Il y a 100 ans, un martyr viking refaisait surface

    Le 31 mars dernier, cela faisait exactement 100 ans que les ossements qui passent pour être ceux de St Magnus ont été redécouverts dans la cathédrale construite en son honneur, dans l'archipel des Orcades.

    Ces reliques furent à l'origine la pièce maîtresse d'une chapelle de la cathédrale du XIIème siècle, située à Kirkwall, ville principale et capitale de l'archipel des Orcades, au nord de l'Écosse, depuis l'époque des Vikings. Les ossements avaient probablement dû être cachés dans un pilier lors de la Réforme, et n’ont été retrouvés que le 31 mars 1919. 

    Lire la suite

  • Danemark - Une chanson inspirée par les Vikings en lice pour l'Eurovision 2018

    Jonas Flodager Rasmussen a raflé la victoire au Dansk Melodi Grand Prix 2018ce samedi 10 février. Sa chanson, intitulée Higher Ground, représentera donc les couleurs danoises au Concours Eurovision de la chanson 2018, qui aura lieu en Mai à Lisbonne.

    Des milliers de fans du Grand Prix se sont déplacés au Gigantium d'Aalborg, y compris la plupart des membres de la famille de Rasmussen. La super finale nationale danoise pour l'Eurovision 2018 s'est jouée en 2 manches distinctes, une première durant laquelle les 3 finalistes ont été jugés à 50% par un jury composé de 5 fans et experts (danois et/ou internationaux) de l’Eurovision, et à 50% par les téléspectateurs (via SMS ou application).

    Lire la suite

  • Les Orcades - Une famille viking inhumée avec ses jeux de société favoris

    Les archéologues ont trouvé des jeux de société dans 36 sépultures vikings à travers l'Europe. Ils ont été enterrés aux côtés de guerriers vikings, mais aussi de familles. Les experts affirment que cela symboliserait l'habileté des personnes au jeu et le statut de guerrier. Mais les jeux étaient également un moyen de fournir un divertissement dans l'au-delà.

    Les Vikings étaient mieux connus en Grande-Bretagne pour la terreur qu'ils inspiraient chez les populations côtières lorsqu'ils pillaient tout sur leur chemin. Cependant il semble que les Vikings ont peut-être aussi eu un faible pour quelque chose d'un peu plus banal: les jeux de société. Les archéologues ont découvert deux sépultures de guerriers scandinaves dans les Orcades (Ecosse), qui ont été enterrés avec, à leurs côtés, des pièces de jeu et des dés en os.

    Lire la suite

  • Les Orcades - Une pierre runique découverte dans une ferme médiévale

    Ce qui a été décrit d'emblée comme une "coïncidence étonnante" est la découverte d'une pierre runique viking avec une inscription religieuse dans une ferme appartenant à l'archéologue Dr Sarah Jane Gibbon , experte en Histoire ecclésiastique nordique. Trouvée par le père du Dr Gibbon, Donnie Grieve, un professeur retraité de Harray, la pierre brisée comprend 19 runes correspondant à un passage d'une partie de la prière du "Notre Père".

    Lire l'article: Orkney Archaelogy News