IDAVOLL

perles

  • Danemark - Les perliers de Ribe recyclaient le verre des mosaïques romaines à l'Âge Viking

    Les fabricants de perles de l'Âge Viking étaient plus en avance sur leur temps que ce que l'on pourrait croire. Une nouvelle étude interdisciplinaire montre que, vers l'an 700 de notre ère, à Ribe, des artisans ont eu recours à des méthodes étonnamment sophistiquées et durables pour donner une nouvelle vie aux anciennes mosaïques romaines, en les transformant en perles de verre.

    Ribe était une ville commerciale importante à l'époque viking. Établie au début du VIIIème siècle sur la rive nord de la rivière Ribe Å, les marchands et les artisans affluaient de loin pour y vendre et fabriquer des biens tels que des broches, des fibules, des peignes et des perles de verre colorées.

    Lorsque le verre est devenu une denrée rare durant le haut Moyen Âge, des cubes de pâte de verre colorés - appelés tesselles - ont été arrachés des mosaïques dans les temples, palais et thermes abandonnés des empires romains et byzantins, transportés vers le nord et échangés dans des villes commerçantes telles que Ribe, où les perliers les fondaient dans de grands récipients et les façonnaient en perles.

     

    Lire la suite

  • Norvège - Une parure du début de l'Âge Viking livrée sur un plateau au Musée de Stavanger

    Les archéologues n'ont pas toujours besoin de fouiller pour faire de grandes découvertes. Ceux du Musée de l'Université de Stavanger ont reçu des artefacts provenant d'une tombe féminine de l'Âge Viking, littéralement livrés "sur un plateau d'argent".

    "Ou plutôt, un plateau d'étain", rectifie l'archéologue Kristine Sørgaard du Musée Archéologique de l'Université de Stavanger.

    Appelée début Juillet à l'accueil du Musée Archéologique de l'Université de Stavanger, elle était loin de se douter de ce qu'elle allait découvrir dans le sac en plastique déposé par un donateur souhaitant rester anonyme. À l'intérieur, sur un plat en étain, se trouvaient deux broches-tortues en bronze, dont une quasi intacte, deux parties d'un bracelet et un collier de 50 perles, tous typiques d'une belle parure de l'Âge Viking, datée du IXème siècle.

     

    Lire la suite

  • Islande - Une structure naviforme et des artefacts de l'Âge Viking au fond d'une grotte pour éviter la fin du monde

    Les archéologues ont découvert des ossements en quantité et des artefacts rares, provenant pour une part du Moyen-Orient, dans une grotte islandaise que les Vikings associaient au Ragnarök, synonyme de fin du monde et de la mort des dieux. Une opportunité d'acquérir de nouvelles informations sur les pratiques rituelles à l'Âge viking, la colonisation et la conversion de l'Islande au christianisme.

    La grotte de Surtshellir, longue de 1600 mètres, se situe dans le champ de lave de Hallmundarhraun, non loin d'un volcan qui s'est réveillé il y a près de 1100 ans. Les Vikings avaient alors déjà colonisé l'Islande et durent apporter des réponses culturelles et cultuelles à un environnement volcanique hostile.

    "Les impacts de cette éruption [volcanique] ont dû semer le trouble, posant des défis existentiels aux colons islandais fraîchement arrivés", souligne les chercheurs dans l'étude qu'ils ont publiée au mois de février dans la revue scientifique Journal of Archaeological Science.

    Lire la suite

  • Islande - La Dame de la Montagne, un mystère de l'Âge Viking difficile à percer

    Selon une nouvelle étude, la mystérieuse femme viking dont les restes ont été découverts au-dessus de la ville de Seyðisfjörður il y a 14 ans, n'a probablement pas été enterrée là-bas. Elle aurait plutôt été victime des éléments.

    Rannveig Þórhallsdóttir a récemment terminé une thèse de maîtrise en Archéologie où elle a analysé toutes les recherches menées sur la "Dame de la Montagne" - ses os, ainsi que ses fibules et ses perles. Cette dernière a été découverte dans une grotte de la chaîne de montagnes de Vestdalsheiði, à 700 mètres d'altitude, près de Seyðisfjörður en 2004.

    Lire la suite

  • Norvège - Du tissu et des perles découverts dans la sépulture d'une femme viking

    L'investigation de la sépulture, une tombe plate, s'est déroulée entre le 8 et le 12 mai, avec une vue imprenable sur le lac de Sangesland, à Vennesla. Deux fibules ovales simples et cinq perles de verre ont été trouvées quelques semaines plus tôt par des détectoristes, et le conservateur du comté de Vest-Agder en a été immédiatement informé. 

    Lors d'une visite sur le site, les représentants du Conservatoire du comté ont trouvé quatre autres perles de verre et de la matière organique. Les découvertes et l'emplacement près d'autres tombes indiquent qu'il s'agit d'une tombe de l'Âge Viking.

    Lire la suite