IDAVOLL

science

  • Groenland - La sécheresse mise en cause dans la disparition de la colonie fondée par les Vikings dans le sud du pays

    Selon une nouvelle recherche menée par l'Université du Massachusetts à Amherst, c'est la sécheresse, et non un refroidissement du climat, qui serait à l'origine de l'abandon au XVème siècle d'un établissement fondé par les Vikings dans le sud du Groenland. 

    Pourquoi les anciens Scandinaves, qui avaient réussi à établir une colonie viable dans le sud du Groenland en 985, l'ont-ils abandonnée au début du XVème siècle? L'idée selon laquelle le petit âge glaciaire en serait la cause, cette période climatique froide principalement localisée sur l'Atlantique nord qui s'est manifestée approximativement entre le début du XIVème et la fin du XIXème siècle et qui entraîna de longs et rudes hivers, a longtemps fait consensus. 

     

    Lire la suite

  • Angleterre - L'empreinte chimique des armes vikings, fer de lance d'une nouvelle étude

    Une nouvelle recherche visant à découvrir l'origine précise d'artefacts en fer de l'époque viking grâce à l'analyse de leur composition chimique, est en cours. Les scientifiques s'attendent à acquérir des données jusqu'alors inconnues sur des événements historiques. 

    Dans le cadre de cette étude dirigée par des chercheurs de l'Université de Nottingham, 90 objets de l'Âge Viking vont être examinés. Il s'agit principalement d'armes qui furent utilisées lors de batailles à Fulford, dans le Yorkshire du Nord, et à Bebington, sur la côte est de la péninsule de Wirral. Une autre partie du matériel archéologique provient du camp viking de Torksey dans le Lincolnshire et de l'ancien port maritime viking de Meols.

     

    Lire la suite

  • Islande - Les Vikings à l'origine de l'une des premières catastrophes écologiques de l'Histoire

    Pour la première fois, grâce à l'analyse d'une carotte de glace prélevée sur la côte est du Groenland, dans la péninsule de Renland, des scientifiques ont réussi à recréer le régime des incendies qui ont ravagé les forêts des terres septentrionales au cours des 5000 dernières années. Et d'après leurs résultats, les Vikings qui ont colonisé l'Islande sont responsables de l'une des premières catastrophes environnementales de l'Histoire.

    La recherche a été réalisée par une équipe internationale de scientifiques dirigée par l'Université Ca' Foscari de Venise et l'Institut des Sciences polaires du Conseil national de la Recherche d'Italie (CNR-ISP). Les résultats, qui ont été publiés dans la revue Climate of the Past le 20 Juillet 2021, constituent une contribution cruciale à la compréhension des liens entre les incendies, le climat et l'activité humaine.
     

    Lire la suite

  • Groenland - Les colonies vikings ont eu chaud

    Bien que la télévision et les films décrivent les Vikings comme des hommes robustes, affrontant vêtus de fourrure des températures inférieures à 0C°, une nouvelle étude sur des insectes emprisonnés dans les vieux sédiments d'un lac au Groenland, démontre qu'un climat chaud a coïncidé avec leur arrivée, un moment clé de l'histoire du pays.

    Après avoir reconstitué les données climatiques du sud du Groenland au cours des 3 000 dernières années, une équipe de chercheurs de l'université Northwestern a établi la preuve qu'il faisait relativement chaud, par rapport aux siècles précédents et suivants, au moment où les Vikings vécurent dans cette région, soit entre 985 et 1450 de notre ère. Leurs conclusions ont été publiées ce mercredi 6 Février dans la revue scientifique Geology.

    Lire la suite

  • Islande - Les Vikings de haut rang étaient inhumés avec des étalons

    Les archéologues islandais étudient depuis des décennies les vestiges de plus de 350 tombes de l’Âge Viking. Dans environ 150 d'entre elles, des dents ou des os de chevaux ont été trouvés. Des généticiens et des archéologues ont examiné l'ADN ancien de 19 chevaux issus de telles tombes. Il s'est avéré que tous les chevaux - sauf un - étaient des mâles.

    L’Islande était une île inhabitée très boisée jusqu’à ce que les Vikings s’y installent dans les années 870. Selon les récits du Landnámabók, les premiers Vikings furent des nobles avec leurs familles qui se rendirent en Islande pour fuir le règne du roi Harald à la Belle Chevelure. Vers 930, la population de l’Islande était déjà passée à 9 000 habitants, et c’est pourquoi il n’est guère étonnant que 355 tombes datant de l’époque viking aient déjà été découvertes.

    "Il devrait y avoir des milliers de tombes semblables", a déclaré Albína Hulda Pálsdottir, doctorante au CEES, le département des Biosciences de l'Université d'Oslo. En tant que zooarchéologue, elle est experte dans l'étude des restes d'animaux issus de fouilles archéologiques.

    Lire la suite

  • Danemark - Une croissance surprenante de la taille des chats à partir de l'Âge Viking

    De nombreux animaux rapetissent lorsqu'ils sont domestiqués (un chien de taille moyenne est généralement 25% plus petit que son cousin sauvage, le loup gris, par exemple), mais une chose curieuse semble être arrivée aux chats pendant l'époque viking: ils sont devenus plus grands. Des recherches complémentaires vont être nécessaires pour confirmer cette nouvelle découverte, mais il y a de fortes chances que cela soit lié à une meilleure alimentation.

    "Autant que je sache, un tel changement n'a jamais été documenté ailleurs", relève l'archéozoologue Wim Van Neer de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique à Bruxelles, qui n'a pas participé à l'étude.

    Lire la suite

  • Irlande - Le conflit entre Irlandais et Vikings analysé grâce à la Science des Réseaux

    Les techniques mathématiques modernes - semblables à celles utilisées pour analyser les sites de réseautage social - ont permis aux universitaires de jeter un nouvel éclairage sur un débat vieux de plusieurs siècles concernant l'Âge Viking en Irlande, et la célèbre bataille de Clontarf en 1014.

    L'opinion communément répandue considère que la bataille de Clontarf fut le point culminant d'une guerre entre les Irlandais et les Vikings au cours de laquelle, sous l'égide de Brian Boru, la victoire irlandaise brisa finalement le pouvoir viking en Irlande. 

    Lire la suite

  • Suède - Une nouvelle étude vient confirmer l'existence de femmes guerrières à l'Âge Viking

    De nouvelles preuves génétiques découvertes par des chercheurs de l'Université d'Uppsala et de l'Université de Stockholm démontrent qu'il y avait bien des guerrières parmi les femmes vikings. Les vestiges d'une tombe emblématique de l'Âge Viking en Suède ont en effet révélé que la guerre n'était pas une activité exclusivement masculine - les femmes ont même pu occuper de hautes fonctions sur le champ de bataille.

    L'étude a été menée sur l'une des sépultures les plus connues de l'Âge Viking, une tombe du milieu du Xème siècle à Birka, l'une des premières villes en Suède. Et pourtant, les fouilles menées dans cette tombe, mise au jour en 1978, avait révélé les restes d'un guerrier entouré de ses armes, comprenant une épée, des flèches, une hache, un couteau de combat, une lance, deux boucliers et deux chevaux. Il y avait aussi un ensemble complet de pièces de jeu avec leur plateau.

    Lire la suite

  • Science - Une nouvelle étude relance le débat sur les colonies vikings en Angleterre

    Une étude de grande ampleur d'ADN en 2015 a conclu qu'il n'y a "aucune preuve génétique claire" de l'occupation viking danoise de l'Angleterre. Pourtant, des milliers de Vikings sont venus en Angleterre, disent les archéologues.

    Les Vikings ont pillé, rançonné, et finalement régné sur une grande partie de ce qui est l'Angleterre actuelle. Mais combien exactement de Vikings danois ont émigré vers l'Ouest et se sont installés dans les îles britanniques?

    En 2015, une étude de grande ampleur d'ADN a déclenché un désaccord entre les généticiens et les archéologues après avoir conclu que les Vikings danois ont eu une influence "relativement limitée" sur les Anglais- ce qui entre en contradiction directe avec les vestiges archéologiques et les documents historiques. "Nous ne voyons aucune preuve génétique claire de l'occupation et du contrôle d'une grande partie de l' Angleterre par les Vikings danois"écrivent les généticiens dans une étude publiée dans la revue scientifique Nature en 2015.

    Une nouvelle étude a relancé le débat en affirmant que quelque part entre 20 000 et 35 000 Vikings se sont installés en Angleterre.

     

    Lire la suite

  • Histoire - L'alliance des Vikings avec les juifs et les musulmans

    Selon l'historien islandais Thorir Jonsson Hraundal , les livres d'Histoire sur l'épopée des Vikings devraient être largement  révisés. Dans le cadre de son doctorat sur les Rus, ces Vikings qui ont voyagé en Europe de l'Est, en Asie centrale et au Moyen-Orient à partir du milieu du XIème siècle juqu'à environ l'an 1000,  il a passé au crible les sources littéraires arabes et étudié les interactions culturelles entre les musulmans et les païens nordiques.

    Les Vikings étaient des guerriers sanguinaires musculeux et barbus qui ont navigué grâce à leurs bateaux innovants loin vers l'Ouest, où ils ont pillé des villages, violé des femmes et assassiné des hommes. Voilà le cliché typique dles sauvages habitants du Nord...

    Pourtant, bien que les Vikings, fermiers et explorateurs, fassent l'objet d'exposition dans les musées et hantent le monde du cinéma, il reste encore beaucoup de choses à apprendre à leur sujet.

     

    Lire la suite

  • Science - La vraie raison des raids vikings: une pénurie de femmes à marier?

    Malgré d'infâmes maraudages et pillages, les Vikings qui partaient de Scandinavie pour mener des attaques n'auraient été en réalité qu'un ensemble de célibataires en quête de l'amour, selon une nouvelle recherche scientifique.

    Durant cette période, qui d'après les découvertes archéologiques et les sources littéraires a duré d'environ 750 à 1050, les équipages de navires en provenance de Scandinavie devinrent des "Vikings", c'est-à-dire qu'ils commençèrent à piller. Cependant, les causes de ces invasions restent incertaines.

    Lire la suite

  • Science - Les Vikings naviguaient avec des chats

    La plus grande étude génétique au monde sur les chats des temps anciens révèle que le chat a ronronné en Europe, en Asie, en Afrique et y compris à bord des navires vikings.

    Les chats ont toujours été populaires - dans les temps anciens apparemment aussi. Dans la première étude au monde sur l'ADN des anciennes races félines, des chercheurs français montrent que, très tôt, nos milliards d'amis sont partis en Eurasie et en Afrique avec les premiers agriculteurs et un nombre croissant de marins - y compris les Vikings.

    Lire la suite

  • Science - Les chevaux dotés d'une mutation génétique renforcée par les Vikings

    L'allure du cheval n'a pas toujours été ce qu'elle est aujourd'hui. C'est une mutation génétique, arrivée par erreur et entretenue par les Vikings qui serait à l'origine de cette évolution...

    L'amble, cette allure particulière que certaines races de chevaux ont adoptée, trouverait son origine dans l'Angleterre médiévale. 

    Lire la suite