IDAVOLL

Odin's Caravan, des taverniers de l'Âge Viking

Entretien avec Smali Ulrikson, co-gérant d'Odin's Caravan

De plus en plus d’acteurs de la reconstitution historique, dans un souci toujours plus grand d’authenticité, se lancent dans des activités artisanales ciblées afin de faire renaître, sous les yeux du grand public, le temps d’une fête médiévale, la vie quotidienne des Vikings. Certains vont parfois jusqu’à développer un véritable projet de vie professionnelle, tel Smali Ulrikson qui, avec son associé Aaron Ivarson, nous raconte la genèse de leur entreprise.

  • La question rituelle de toute interview sur Idavoll : comment est née votre passion pour les Vikings ?

Dans notre prime jeunesse, cet amour s'est déclaré par la chasse au Yorkshire à la hache (de préférence avec un noeud rose), puis par le mélange subtil entre la débauche et la violence pour tous et toutes. Mais avec le temps, nous avons intellectualisé tout cela, pour en donner une légitimation historique plus poussée...

 

  • Quelle est la genèse de votre projet "Odin’s Caravan" (La caravane d’Odin) ? Et dans quelle mesure s’inscrit-il dans une démarche de reconstitution historique en lien avec l’Âge viking?

Smali Ulrikson - Photo: Mic SegPour comprendre la Caravane d'Odin, il faut la replacer dans l'histoire de la compagnie BerserkrS. C'est-à-dire l'histoire d'un groupe de Vikings, dont les motivations pécuniaires s'expriment par le raid, mais aussi – et surtout – par le sens du commerce... Ce groupe met en place différentes expéditions, dont les premières sont en partance de Götland (île de l'actuelle Suède) pour commercer avec la cité d'or: Constantinople.

Ainsi, à travers l'espace fictif de la taverne d'Odin, nous intégrons différents éléments historiques (boissons, poteries, sculptures, menuiseries, couleurs) retraçant les différentes influences slave, byzantine et perse, que les Vikings de cette époque ont côtoyées durant leurs périples, et cela sans se poser la question du clivage identitaire, chère aux mouvements d'extrême droite actuels. Nous souhaitons ainsi donner notre lecture de "l'Histoire vivante", qui est celle de la recherche d'une ambiance par des éléments matériels historiques que les gens s'approprient l'espace d'une soirée.

 

  • Pourquoi le choix de ce nom pour votre projet ? Et qu’entendez-vous par  "Vikings de l’Est"?

Une histoire pleine de piquant... Le nom a été choisi en raison de l'amour que nous portons au mode de vie des gens du voyage, qui est en corrélation avec celui des hérissons. Je m'explique: lors d'une soirée avinée (sic), Aaron a rencontré un hérisson sauvage qu'il a décidé d'adopter. La première étape fut de lui donner un nom directement inspiré de son propre mode de vie, c'est-à-dire une 'bestiole' avec sa maison sur le dos qui survit en squatant, de jardin en jardin. Cette itinérance fit ainsi de cet animal sauvage un envoyé d'Odin... et il fut prénommé : Odin's Caravan.

Le projet de taverne ne naquit que bien après, et – aussi insolite que puisse paraître l'histoire – on a trouvé que le nom de cet hérisson était assez emblématique de notre vision du monde. C'est-à-dire des Vikings sans frontière, sans foi ni loi, et voyageant avec leur propre caravane: la taverne d'Odin. En ce qui concerne les "Vikings de l'Est", cela renvoit aux Vikings de Götland (voir § ci-dessus), qui voyagèrent à l'Est de l’Europe médiévale.

 

  • Quels moyens avez-vous dû mettre en oeuvre pour sa réalisation?

Pour faire court: l'utilisation des connaissances et réseaux que nous avons créés depuis que nous sommes dans le médiéval (artisans, commerçants, reconstituteurs, organisateurs, famille & ami.e.s). Mais aussi - et surtout – le fait d'être certain du choix de vie que l'on veut se donner. 

 

  • Selon quels critères, en terme notamment d’historicité, mais aussi de qualité ou de provenance, avez-vous sélectionnez les "élixirs", avec ou sans alcool, que vous proposez?

Les critères sont la petite production artisanale française, l'histo-compatibilité des ingrédients (pas de coca, ni de jus de tomate), et pour la qualité, nous la jugeons au goût (très subjectif, mais largement partagé par nos client.e.s) et au mode de production (absence de pesticide, de conservateurs, etc). Mais nos choix impliquent que nous fassions parfois des compromis et nous amènent à quelques exceptions (pénurie du fournisseur, exclusivité d'une franchise sur une fête...).

 

  • Votre offre ne se limite pas à des boissons, mais propose également à la vente des cornes, des verres et des chopes. Le travail artisanal occupe-t-il une place de choix?

Nous revendiquons la primauté de la production artisanale sur celle de la production industrielle, tous nos produits sont donc quasiment issus de l'artisanat. Mais personne n'est parfait, nos cornes à boire viennent malheureusement d'Inde, et sont produites par une main d’oeuvre majeure mais payée au SMIC local (c'est-à-dire pas grand chose).

Odin s caravan - Photo: Bigstudio Odin's Caravan à la fête

  • Vous êtes-vous fixés des objectifs professionnels?

Dans un premier temps oui. Première année: rembourser les dettes et réinvestir pour la seconde année. Seconde année: inclure une à deux autres personnes dans le projet et agrandir significativement l'espace restauration. Troisième année: se donner un salaire fixe (l'équivalent d'un SMIC), puis reverser les bénéfices excédentaires dans des projets similaires d'ami.e.s, et ainsi étendre l'esprit collectif et communautaire de la Caravane d'Odin. Puis on s'est rendu compte que les objectifs seraient plus longs à atteindre.

Pour la troisième année, nous agrandissons la famille avec une troisième personne, et nous nous versons une augmentation pour un salaire de 800 à 900€ (nous avons actuellement l'équivalent de 380€ net/mois).

 

  • Où peut-on vous rencontrer ou bien suivre votre actualité ?

Nous faisons des mises à jour régulièrement sur le mur de notre page facebook.

 

  • Pour finir, pourriez-vous en 5 mots citer les qualités des Vikings qui sont, selon vous, les plus remarquables ?

- La valorisation de la communauté et du collectif
- La valorisation de l'individu
- L'ouverture d'esprit
- L'esprit d'aventure
- Le sens de l'humour

Merci Smali pour vos réponses. Il ne reste plus qu'à trinquer au succès et à la longévité de la taverne d'Odin: Skål!

Contact

Si vous souhaitez suivre l'actualité d'Odin's Caravan ou les contacter pour tout événement :

  •  Adresse: 31B Route de Fougères, 35510 Cesson-Sévigné
  • Téléphone: 06.32.63.56.68 (Smali)
  • Adresse mail: odinscaravan@outlook.fr
  • Facebook: www.facebook.com/odinscaravan
 

Odin'sCaravan

  • 6 votes. Moyenne 4.4 sur 5.

Commentaires

  • Asgeirr
    • 1. Asgeirr Le 28/12/2018
    Bonjour,
    À chaque fois qu'ils sont présents sur une fête / marché médiéval je ne manque de déguster leurs bières. Ils ont aussi de l'excellent thé.