IDAVOLL

Danemark - Un vol de précieux objets vikings mis en échec par une moissonneuse-batteuse au Danmarks Borgcenter

Une porte en acier fracturée dans l'un des musées les "plus sûrs" du pays a permis le vol de précieux objets vikings. Mais grâce à une moissonneuse-batteuse traversant un pont, la fuite des cambrioleurs a été stoppée net. 

Dans la nuit de ce dimanche 27 août 2017, le musée d'Histoire du Danemark (Danmarks Borgcenter), à Vordingborg, a été la cible d'un cambriolage. A la clé, un vol de plusieurs objets rares de l'époque des Vikings qui étaient exposés dans le cadre de l'événement Vikingernes Metropol. 

Les objets ont cependant été retrouvés intacts et les voleurs arrêtés, précise le musée dans un communiqué de presse.

28.08.2017 - Un vol au Danmarks Borgcenter mis en échec par une moissonneuse-batteuse

Une copie de cette pièce du trésor d'Hiddensee volée au musée d'Histoire du Danemark - Photo: Musée de StralsundUne copie du joyau unique d'Hiddensee, entre autres choses, a été dérobée avec une paire de moules originaux servant à la conception de bijoux. Les moules sont les plus précieux dans ce contexte, car ils ont plus de 1000 ans et sont impossibles à recréer.

"Ce sont des éléments irremplaçables que nous avions empruntés. Nous sommes extrêmement heureux de voir qu'ils ont été retrouvés en bon état" , a déclaré Thomas Pedersen du Danmarks Borgcenter.

 

 

 

Une porte en acier fracturée

Les deux voleurs avaient, dimanche soir, fracturé une porte en acier menant au bâtiment d'exposition du musée, ce qui a déclenché une alarme prévenant aussitôt le gardien du musée.

Cependant, les voleurs sont entrés et ressortis en moins d'une minute. Ils se seraient concentrés sur les vitrines d'exposition des bijoux de Hiddensee d'après les images filmées par la vidéosurveillance du musée. Les originaux du trésor d'Hiddensee, eux, sont exposés au Musée Stralsund en Allemagne, où ils font l'objet d'une sécurité renforcée permanente.

Immédiatement après le vol, une patrouille de police a été alertée qu'une voiture fonçait à grande vitesse en direction d'un pont à proximité. Cela est arrivé alors qu'une voiture de police était en train d'escorter le déplacement d'une très large moissonneuse-batteuse.

" Il y avait une voiture qui n'a pas respecté l'interdiction de passer de la patrouille et a poursuivi sa route. Toutefois, la voiture n'a pas pu rouler longtemps face à la moissonneuse qui se trouvait sur sa trajectoire. Lorsque la voiture s'est arrêtée, un homme en est sorti en rampant vers l'extérieur du pont. Cela avait l'air suspect, et plusieurs patrouilles ont été appelées en renfort sur le pont", a déclaré Peter Damsgaard de la police à Ekstra Bladet.

 

Un cambriolage surpenant

La police a par la suite réussi à trouver les objets volés intacts.

"C'est affligeant et très surprenant que des voleurs aient réussi à pénétrer dans le bâtiment du musée", a commenté Keld Møller Hansen, le directeur du musée. " Le Danmarks Borgcenter est l'un des bâtiments d'exposition parmi les plus sûrs du pays avec une sécurité très élevée. Les voleurs ont tout simplement fracturé une lourde porte en acier pour entrer. Je suis néanmoins heureux que nos autres systèmes de sécurité aient fonctionné si bien que nous ayons pu résoudre rapidement l'affaire avec la police."

Aucun autre objet de l'exposition n'a été volé ou endommagé au cours du cambriolage, et l'exposition Vikingernes Metropol va pouvoir ouvrir ses portes dès ce mardi, comme d'habitude.

Source: www.politiken.dk (traduction et réécriture Kernelyd)

03.01.2018 - Deux ans de prison ferme

Les deux cambrioleurs du musée d'Histoire du Danemark à Vordingborg, âgés de 25 et 32 ​​ans, ont été reconnus coupables de vol par effraction.

Les deux hommes ont été condamnés à deux ans de prison et seront incarcérés à Nykøbing Falster suite au vol, entre autres, de la copie du joyau de Hiddensee.

En effet, le tribunal a établi qu'il s'agissait bien d'une tentative de voler les vrais bijoux, les voleurs ignorant que ce n'était que des copies. Les originaux datant de l'Âge Viking ont une valeur estimée à environ 6,5 millions d'euros.

En plus des bijoux, les deux hommes avaient également dérobé les moules d'origine qui datent de plus de 1000 ans, des moules que l'accusation qualifie tout bonnement d'objets irremplaçables du musée.

 

Une sécurité accrue à l'avenir

Au Danmarks Borgcenter de Vordingborg, le chef du département Thomas Pedersen se félicite de la fin de cette affaire: "Pour nous, l'affaire s'est terminée quand les voleurs ont été attrapés et quand nous avons récupéré les objets. Mais bien sûr, c'est une satisfaction que les voleurs aient été attrapés, et qu'ils soient maintenant sanctionnés", dit-il.

Thomas Pedersen a déclaré qu'en même temps, le cambriolage a beaucoup attiré l'attention, à la fois sur l'exposition et sur le trésor, et a également abouti à un renforcement avisé de la sécurité au musée. "Nous avons fait beaucoup de choses différentes depuis. Il y a, entre autres, une meilleure sécurité matérielle, de sorte qu'il n'est plus possible de fracturer une porte. En ce qui concerne les alarmes, nous les avons considérablement renforcées, de manière à ce que pareille chose ne se reproduise plus."

  • Source: www.dr.dk (traduction et réécriture Kernelyd)

Borgcenter cambriolage vol Danemark archéologie viking

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !