IDAVOLL

Le jeu de stratégie scande "Ynavi" gagne le premier prix du festival Ludinord

François-Nicolas Parachini peut avoir le sourire aux lèvres. Et le vent en poupe sur le drakkar de son jeu de plateau YNAVI. Son prototype vient en effet d’obtenir le premier Prix du créateur Ludinord, dans la catégorie Stratégie. Une escale importante pour ce viking à la conquête d’autres territoires.

« C'est pas grand chose et en même temps c'est énorme ! Je suis ému et exténué, un cocktail de sentiments assez détonnant. » Le week-end dernier, à Mons-en-Barœul, François-Nicolas Parachini participait à la huitième édition du Festival du Jeu et de la Création et obtenait le premier Prix dans la catégorie Stratégie, avec son jeu de société : Ynavi.

Le trentenaire qui gagne sa vie dans une société parisienne de déploiement de fibre optique a en effet une passion dévorante : les jeux de plateau et de stratégie. S’il adore disputer de longues parties avec des références (7 Wonders, Sushi Go...) mêlant tactique, hasard et revirements de situation, est venue au jeune Marquois cette idée, au départ saugrenue : « Et si je créais mon propre jeu. »

La règle : IXe siècle, l’âge du fer tardif, l’âge des hommes du Nord, l’âge des vikings. Tout l’intérêt du jeu inventé par François-Nicolas Parachini est de savoir gérer son village viking tout en consacrant une partie de son temps au pillage de richesses. On ne peut gagner la partie si l’on ne s’occupe que de son fief, ou si l’on passe son temps uniquement à courir les mers. Il faut savoir mener des raids furtifs, rassembler des trésors, résister aux fléaux en préparant des potions, et protéger ses concitoyens. Autre avantage : chaque carte peut à la fois faire progresser le chef du village, mais aussi freiner, voire bloquer, le chef voisin. YNAVI est en effet générateur de hasard. Celui qui a le plus de points de victoire (de PV !) gagne la partie.

Lire l'article complet: la voix du nord.fr

 

stratégie jeu Ynavi viking

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !