IDAVOLL

Norvège - Des trésors de l'Âge Viking pillés au musée de l'Université de Bergen

Le lundi 14 août 2017 au matin, le musée de l'Université de Bergen a découvert que le département des collections d'Histoire culturelle avait été cambriolé. Une affaire qui afflige autant le personnel du Musée que les gens de Bergen.

"On dirait qu'ils ont pris avec eux des choses qui sont faciles à transporter", constate Liv Helga Dommasnes du Musée de l'Université. Les voleurs ont escaladé des échafaudages à l'extérieur du bâtiment et sont entrés par une petite fenêtre. Puis ils se sont emparés d'une grande variété d'objets avant de s'enfuir.

Le directeur technique de l'Université de Bergen, Henrik von Achen, explique qu'il n'a pas encore une vue détaillée de l'ampleur du cambriolage car les techniciens de la police criminelle travaillent encore sur la scène de crime  mais il estime que des des objets de l'Âge du Fer, de la période des migrations et de l'Âge Viking, ont été volés. 

 

La sécurité remise en cause

Vol d'objets de l'Âge Viking à l'Université de Bergen - photo: Université de BergenLe cambriolage a probablement eu lieu pendant le week-end. "Aucun musée qui se fait voler des objets ne peut déclarer que la sécurité est «assez bonne»", déclare Von Achen.

Aussi, le musée a immédiatement ajouté une sécurité supplémentaire aux échafaudages et à la tour. Un examen plus approfondi et une mise à jour de toutes les procédures de sécurité sont déjà prévus.

La police a été prévenue à 8h00 lundi matin. "Le cambrioleur est arrivé par un échafaudage au septième étage", a déclaré Helge Blindheim, directeur des opérations de police. D'après ce qu'il sait, beaucoup d'objets ont été dérobés, de préférence avec une valeur historique, et il y a eu beaucoup de salles visitées à l'intérieur du musée.

Il n'y a encore aucun suspect dans l'affaire.

 

Un vol de la communauté toute entière

"C'est très triste. Nous ne savons pas ce qui a été volé, mais nous savons qu'il y a eu un vol de la communauté et de la science. Le Musée de l'Université est la mémoire de la région du Vestlandet. Des générations entières à Bergen ont découvert l'histoire avec ces momies, ces portes d'églises en bois debout et l'épée viking, toutes exposés ici", dit Anna Elisa Tryti, conseillère municipale pour le développement urbain.

Elle mentionne également que le musée est un institut de recherche d'importance internationale. "Le musée possède une collection d'art religieux qui est unique et parmi les meilleures en Europe de ce genre", dit-elle.

18.08.2017 - Un chiffre revu à la hausse: plus de 400 objets de l'Âge Vikingvolés

Selon le musée de l'Université de Bergen, il se pourrait que le cambriolage ait été soigneusement préparé. De nombreux et précieux artefacts devaient faire l'objet d'un transfert vers un nouveau dépôt lorsque les voleurs ont frappé.

"Le pire événement de l'histoire des musées norvégiens",  selon Henrik von Achen, le directeur du musée. Beaucoup d'éléments suggèrent que le cambriolage n'a pas été fait par des amateurs, contrairement à la première hypothèse émise. De ce fait, l'université n'est pas certaine que le cambriolage soit le fruit du hasard.

"Tout indique que le cambriolage a demandé un certain degré de professionnalisme", a déclaré Dag Rune Olsen, le recteur de l'Université de Bergen, à NRK.

 

Non plus 250 mais 400 artefacts dérobés

La réserve cambriolée du musée de l'Université de Bergen - photo: Kari K. ÅrrestadLe musée a tout d'abord estimé qu'environ 250 objets, principalement de l'Âge Viking, avaient disparu. Ce vendredi 8 août, Achen a annoncé que plus de 400 objets sont concernés.

Tout indique selon lui que le vol, perpétré par un ou plusieurs voleurs entrés au septième étage du musée via un échafaudage, a duré un bon moment. Achen certifie que les alarmes qui se sont déclenchées dans la nuit de samedi étaient liées au cambriolage et que les voleurs ont passé au moins une 1/2h dans le musée.

 

 

Une réserve bondée d'objets

Le recteur, Dag Rune Olsen, a reçu vendredi le premier rapport sur le cambriolage du Musée de l'Université. 

Ce qui est particulièrement frappant, c'est qu'il a été effectué pendant le week-end alors que la réserve était comble. Avant le week-end, une grande quantité d'objets avaient été placés dans la réserve en attente d'un transfert vers un dépôt plus sécurisé. Un transfert qui devait avoir lieu le lundi même.

Le spécialiste de la criminalité et officier de police, Johnny Brenna, pense que ce n'est pas un hasard si le vol a été effectué alors que la réserve était exceptionnellement remplie. "En sachant qu'il y avait beaucoup plus d'objets en réserve à ce moment-là, je suis raisonnablement convaincu que c'était un fait connu des auteurs. Ce n'est pas accidentel."

Source: www.nrk.no (traduction et réécriture Kernelyd)

14.10.2017 - La Norvège appelle l'Irlande à la rescousse

Suite au vol de plus de 400 objets vikings dans ses locaux, le musée de l'Université de Bergen a appelé ses homologues en Irlande à l'aide .

Norvege plus de 400 objets vikings volesLa collection qui a fait l'objet d'un vol le 12 août 2017, au Musée de l'Université de Bergen, comprenait certaines pièces qui ont été pillées par les Vikings il y a plus d'un millénaire en Irlande au cours de leurs raids. Ces objets d'origine irlandaise donc, ont été exposés au Musée national d'Irlande par le passé et l'ironie du sort veut que la police locale enquête à présent sur une possible connexion avec des gangs criminels irlandais.

"Il est difficile de trouver les mots justes pour décrire mes sentiments envers ce qui s'est passé", a déclaré le directeur du musée Henrik von Achen dans un communiqué, avant d'ajouter: "L'une de nos principales tâches est de protéger les biens culturels. Lorsque nous échouons, aucune explication n'est assez bonne."

S'exprimant sur le site d'information norvégien Dagbladet, le vice-président de l'Université, Kjell Bernstrom, a attribué l'intérêt croissant pour les artéfacts vikings à la popularité de la série Game of Thrones de HBO et a déclaré que le vol était un signal d'alarme pour tous ceux qui sont concernés par la sécurité des objets historiques. "Il est évident que notre travail de sécurisation n'a pas été assez bon. Nous avons déjà pris une série de mesures strictes et nous prévoyons maintenant des mesures de plus en plus complètes. Nous sommes prêts à dépenser l'argent que cela coûtera", a-t-il affirmé.

L'inspecteur de la police de Bergen, Even Aspli, a révélé qu'il n'y avait pas encore de suspects concrets, mais la police pense qu'il est "possible" que les artefacts aient été sortis du pays. Il a précisé que selon les experts, les objets seront difficiles à revendre car ils seraient rapidement reconnus grâce à la diffusion des images dans le monde entier de chacun d'entre eux.

Les photos de ces  "pièces historiques irremplaçables", toutes enregistrées comme volées, sont disponibles sur la page Facebook du musée .

  • Source: www.rt.com (traduction et réécriture Kernelyd)

09.11.2017 - Deux hommes arrêtés et les 2/3 des objets volés retrouvés

Ce jeudi, une audience préliminaire a eu lieu, et la procureure de la police confirme que deux hommes ont été arrêtés. Plusieurs objets du cambriolage au musée de Bergen en août ont été retrouvés dans la maison de l'un des hommes.

Norvège - Deux tiers des objets volés cet été au musée de Bergen ont été retrouvés - Photo: Universitetsmuseet i BergenPendant le cambriolage, plus de 400 objets, principalement de l'époque viking, et d'une valeur culturelle inestimable, ont été dérobés. Il semblerait que les deux tiers d'entre eux ont été retrouvés. "C'est un jour de joie pour nous", déclare Asbjørn Engevik du musée de l'université.

Début octobre, un individu s'est présenté au poste de police de Bergen et a annoncé qu'il avait fait quelque chose qu'il regrettait profondément. Sur la base de ces déclarations, les policiers ont commencé l'enquête qui s'est terminée par l'arrestation de deux hommes, dont l'un âgé d'une quarantaine d'années qui était connu de la police pour des infractions mineures. 

Une peine d'emprisonnement de quatre semaines a été demandée à l'encontre des deux malfaiteurs.

 

Des objets en or manquent à l'appel

Selon la police de Bergen, le cambriolage n'aurait pas été si bien organisé, ni même planifié. "C'est un cambriolage ordinaire, avec un dénouement extraordinaire", a déclaré la procureure Linn Revheim lors d'une conférence de presse ce jeudi soir. " Les objets ont été trouvés dans un grand sac et l'on peut dire que certains d'entre eux ont été mal traités", confie Revheim.

Des objets en or manquent aussi à l'appel. "Mais le fait que les objets sont retrouvés dans la région de Bergen nous fait espérer qu'il est également possible de récupérer le reste des artefacts", déclare avec optimisme Asbjørn Engevik.

Bergen cambriolage vol Norvège archéologie viking

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !