IDAVOLL

Norvège - Les bateaux norvégiens, candidats au patrimoine mondial de l'UNESCO

La longue tradition de construction navale nordique pourrait bien figurer sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco en 2018.

Dans quelques semaines, la fédération Kysten va proposer d'ajouter la tradition de construction navale scandinave, vieille de 2000 ans, à la liste du "patrimoine culturel immatériel de l'humanité" de l'UNESCO. " Depuis plusieurs milliers d'années, le bateau a été l'une des principales raisons du peuplement le long de la côte", a déclaré le conseiller principal Tore Friis-Olsen.

Un coup de pouce

Depuis plusieurs années, la fédération travaille à la sauvegarde des connaissances concernant la construction et l'utilisation des navires traditionnels norvégiens.

Récemment, la fondation Sparebankstiftelsen DNB, qui soutient des projets artistiques et culturels en Norvège, a investi l'équivalent de près de 790 000 euros pour la conservation du patrimoine maritime.  "C'est gagnant-gagnant. Ce sera un véritable coup de pouce si nous y parvenons. Pour les constructeurs, ceux qui utilisent les bateaux et ceux qui travaillent à leur rayonnemment", a ajouté Tore Friis-Olsen, concernant l'inscription de ce patrimoine à la liste de l'UNESCO.

 

Un savoir-faire à transmettre

La quille du Draken Harald Hårfagre, le plus grand navire de guerre viking reconstitué, lors de sa traversée de l'océan Atlantique Nord en 2016À une époque où la route, l'air et le rail sont devenus les voies de transport privilégiées, la tradition de la construction navale est sur le déclin et tombe peu à peu en désuétude. En 2017, seul un petit groupe d'artisans traditionnels a mis en oeuvre les savoir-faire que possédaient les Vikings. 

Grâce à un projet qui s'étalera sur 4 ans, la fédération Kysten compte relancer l'artisanat traditionnel et stimuler la transmission des connaissances auprès de nouveaux constructeurs de bateaux. "Le bateau fait partie de la vie côtière. C'est pourquoi ce serait une mauvaise chose que la tradition disparaisse. Nous devons la protéger et la rendre encore plus vivante", a expliqué Friis-Olsen.

 

 

Une tradition à préserver

L'association Inner Sogn Kystlag, à Kaupanger, travaille à la sauvegarde de l'une des plus importantes traditions nautiques norvégiennes, celle du bateau appelé sognebåt. Avec le soutien financier de la fédération Kysten, l'association prévoit pour son 15ème anniversaire de récolter des fonds afin d'agrandir la flotte de bateaux mise à disposition des touristes et des classes d'école.

Selon Marny Tønnesen, de l'association Inner Sogn Kystlag, inscrire la tradition de la construction navale nordique sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO pourrait s'avérer être une bonne idée, car elle souligne que tout ce qui figure à l'UNESCO constitue une partie de la culture qu'il est nécessaire de préserver.

  • Source: www.nrk.no (traduction et réécriture Kernelyd)

Embarquez à bord d'un sognebåt, dans le Nærøyfjord

viking UNESCO bateau Norvège

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !