IDAVOLL

Île de Man - Une "tirelire" de l'Âge viking découverte dans un champ par une retraitée

  • Le 17/07/2021
  • 0 commentaire

L'officier de police à la retraite a récidivé avec une autre belle découverte faite au nord de l'île de Man. Armée de son détecteur de métaux, elle a mis au jour dans un champ un trésor qui pourrait bien être une sorte de "tirelire" de l'Âge Viking.

La découverte a eu lieu au mois d'Avril mais elle vient seulement d'être rendue public lors d'une audience du coroner. L'officier de police à la retraite, Kath Giles avait déjà fait la une des journaux l'année dernière après avoir trouvé toute une collection de bijoux de l'Âge Viking en or et en argent. [Lire sur Idavoll: Île de Man - Un trésor de l'Âge Viking découvert par une retraitée]


 Quatrième trésor viking en 50 ans

Île de Man - Kath Giles (à droite sur la photo) a découvert un trésor monétaire en argent dans un champs - Photo: Manx National HeritageCe nouveau trésor est le quatrième à être découvert sur l'île de Man au cours des 5 dernières décennies. La conservatrice du Manx National Heritage, Allison Fox, a déclaré qu'il s'agissait d'une "merveilleuse trouvaille".

Le trésor se compose cette fois-ci de 87 pièces de monnaie en argent et de 13 morceaux d'anneaux de bras, également en argent, qui servaient eux aussi de monnaie au cours de l'Âge Viking.

À cela s'ajoute un poids en plomb probablement utilisé pour le commerce.

Les pièces datent d'une période comprise entre la fin du Xème siècle et 1035 de notre ère. Elles pourraient, d'après la conservatrice, avoir été délibérément enterrées par leur propriétaire pour être conservées et consituer une réserve.

 

Sitric à la Barbe Soyeuse, Knut le Grand et Otton le Magnifique

Certaines pièces sont à l'effigie de Sigtryggr Silkiskegg (970 -1042), un monarque norvégien-gaël plus connu sous le nom de Sitric à la Barbe Soyeuse, roi de Dublin de 989 à 1036 et membre de la dynastie des Uí Ímair, tandis que d'autres représentent Knut le Grand (994-1035), roi d'Angleterre, du Danemark, de Norvège et d'une partie de la Suède, Æthelred le Malavisé (968-1016), roi d'Angleterre ou encore Otton Ier (835-912), duc de Saxe. 

Elles ont donc été frappées en Angleterre, à Dublin mais aussi sur l'île de Man et dans ce qui est actuellement l'Allemagne, ce qui démontre en partie l'étendue du réseau commercial de l'époque et l'influence exercée par les Vikings.

Un tel trésor peut aider à mieux comprendre "l'économie complexe de l'Âge Viking" qui s'est jouée dans la région entourant la mer d'Irlande, a souligné Allison Fox.

 

Une "tirelire" de l'Âge Viking

Depuis chez elle, dans le New Hampshire, la spécialiste américaine en numismatique Kristin Bornholdt-Collins a aidé à identifier la provenance et l'âge des pièces. 

Elle explique la présence des monnaies les plus anciennes par le fait que les pièces pourraient avoir été "ajoutées au fil du temps" à cette réserve une fois le trésor enterré. C'est peut-être là une sorte de "tirelire" de l'Âge Viking, a-t-elle suggéré.  

Néanmoins, le Dr Bornholdt-Collins précise que la plupart des pièces sont un "reflet direct" de ce qui circulait dans et autour de l'île à l'époque.

La découverte, qui vient d'être officiellement déclarée "trésor national" par le coroner, va d'abord être exposée au Manx Museum à Douglas, avant d'être expédiée à Londres pour une estimation. En vertu de la loi du Treasure Act, un organisme d'experts indépendants sera en charge de déterminer sa valeur marchande et Kath Giles pourra ainsi toucher une récompense bien méritée.

  • Source: www.bbc.com (traduction et réécriture Kernelyd)

viking archéologie Île de Man pièces de monnaie trésor argent

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !