IDAVOLL

Sciences et Société

 
  • Danemark - De l'évolution de la métallurgie et de l'artisanat à Ribe au début de l'Âge Viking

    Une nouvelle étude de l'Université d'Aarhus, au Danemark, retrace l'évolution des connaissances en métallurgie non ferreuse acquises par les artisans de Ribe du VIIIème au IXème siècle. De rapides progrès leur permirent d'atteindre dès le début de l'Âge Viking une normalisation des processus de fabrication dans les ateliers de la ville. 

    Les chercheurs, qui ont publié le 20 Avril 2021 leurs résultats dans la revue Archaeological and Anthropological Sciences, ont analysé des fragments d'outils, des matières premières telles que des barres métalliques, mais aussi des objets complets comme des clés et des broches. Tous ces artefacts sont issus de deux sites dans la très ancienne ville de Ribe, au Danemark, un port de commerce établi par les Vikings au VIIIème siècle.

    Lire la suite

  • Science - Non, les Vikings n'étaient pas tous d'origine scandinave

    De grands et redoutables guerriers aux cheveux blonds et aux yeux bleus qui déferlèrent de Scandinavie sur le vieux continent pour tout piller sur leur passage et conquérir de nouvelles contrées. Telle est la façon dont les Vikings sont régulièrement représentés, dans l'imaginaire collectif comme dans la fiction. Ce mythe, bien loin de la réalité, est renversé par une nouvelle étude qui dresse un tout autre bilan de l'influence de la diaspora scandinave à travers le monde entre le VIIIème et le XIème siècle.

    L'étude des génomes des populations de l'époque, publiée le 16 Septembre dans la revue scientifique Nature, est la plus vaste jamais réalisée sur les Vikings. Les chercheurs ont séquencé le génome de plus de 400 squelettes de l'Âge Viking provenant de sites archéologiques disséminés à travers l'Europe, jusqu'au Groenland, et ils ont fait des découvertes assez surprenantes. 

    Lire la suite

  • Suède - L'esclavage et son rôle méconnu dans la société viking

    Texte de Neil Price - La notion de liberté constitue l'un des éléments les plus immuables de la figure du Viking - l'aventure, les horizons lointains et tout ce qui va avec. Mais pour beaucoup, elle n'était qu'un espoir hors d'atteinte. Toute conception vraisemblable de la vie à l'Âge Viking doit d'abord s'accommoder d'un aspect du quotidien qui représentait probablement la plus élémentaire fracture sociale de l'époque: la différence entre ceux qui étaient libres et ceux qui ne l'étaient pas. 

    N'importe quelle autre distinction de statut, de classe, de fortune ou de richesse qui sous-tend le tissu social n'est rien à côté du fait le plus fondamental d'être libre et du potentiel de choix qui en découle.

    Lire la suite

  • Royaume-Uni - La langue des Vikings et le vieil irlandais ranimés grâce à la musique et aux nouvelles technologies

    Le projet Augmented Vocality rassemble des musiciens, historiens et linguistes. À partir du mois de Novembre 2020, tous vont travailler de concert dans le but de recréer la 'bande-son' originale du temps des Celtes et des Vikings.

    Les Vikings sont largement connus pour leurs casques, leurs épées et leurs bateaux, en raison des artefacts qui se sont conservés jusqu'à nos jours. Mais leurs paroles, leurs poèmes, leurs chansons et leur musique ont largement sombré dans le silence de la nuit des temps.

    Lire la suite

  • Norvège - Des chercheurs veulent découvrir pourquoi les Vikings sont si populaires

    Pourquoi tant de gens s'intéressent-ils aux Vikings et à l'Histoire scandinave? Et quel est le lien entre un art martial de l'Âge Viking, le développement durable et l'éco-citoyenneté en 2020? Voici quelques-unes des questions auxquelles un nouveau projet de recherche va tenter d'apporter des réponses au cours des quatre prochaines années.

    Anne Kalvig, chercheuse et enseignante en Science des Religions à l'Université de Stavanger, se réjouit d'avoir reçu une subvention du Conseil norvégien de la Recherche juste avant Noël dernier et mènera ses travaux en collaboration avec des collègues des Universités d'Oslo et de Linköping en Suède. "Nous voulons montrer comment et expliquer pourquoi les préoccupations actuelles telles que le développement durable, la question identitaire et la citoyenneté, conduisent à une demande culturelle et spirituelle croissante pour les Vikings et l'histoire scandinave, et étudier les retombées pour les différents acteurs de la Culture répondant à ce besoin", a annoncé Anne Kalvig.

    Lire la suite

  • Ecosse - L'ascendance viking des insulaires à la rescousse de la médecine

    Dans le monde entier, plus de 1000 natifs des Orcades et des Shetland se sont inscrits en 3 jours, afin de participer à une étude de génétique des populations sur les mutations de l'ADN Viking. 

    Le professeur Jim Wilson, chercheur en charge du projet "Viking II" à l'Université d'Édimbourg, a vu affluer des volontaires d'Anchorage en Alaska, de Dunedin en Nouvelle-Zélande, d'Afrique du Sud, de Finlande et de Floride, entre autres, ainsi que des archipels écossais, d'Écosse et d'Angleterre.

    "Les gens des Orcades et des Shetland sont généralement très altruistes. Ils sont très fiers de leur origine et ils sont très fiers de leur héritage viking. Ils sont extrêmement intéressés par ce dernier", a-t-il déclaré, soulignant la quantité incroyable d'inscriptions, 3 jours seulement après l'annonce.

    Lire la suite

  • Suède - Beowulf, unique source historique écrite sur la Scandinavie avant l'Âge Viking

    Le poème épique intitulé Beowulf,  est considéré comme une oeuvre majeure de la littérature anglaise, dont le manuscrit date de l'an mil. Mais un archéologue suédois affirme qu'il aurait été entièrement composé dans les pays nordiques et serait plus ancien que l'Âge Viking. Il prétend également que ce serait une source de précieuses connaissances sur les premiers temps de la Scandinavie.

    Le volume Cotton Vitellius A.xv, actuellement conservé à la British Library de Londres, se compose du "codex Southwell", quatres textes en prose datés du XIIème siècle, et du "codex Nowell" daté du XIème siècle dans lequel figure trois textes en prose et deux poèmes, dont l'unique copie existante de Beowulf. Partiellement mais irrémédiablement endommagé lors d'un incendie en 1731, Beowulf occupe la plus grande partie du codex Nowell et est l'un des plus anciens manuscrits en vieil anglais.

    Lire la suite

  • Science - Le fimbulvetr, le long et rude hiver de la mythologie nordique, n'est pas une affabulation

    Fimbulvetr, le long et rude hiver qui annonce les Ragnarökr, la fin du monde dans les croyances de l'Âge Viking, a réellement eu lieu. La moitié environ de la population norvégienne et suédoise est décédée lorsqu'il s'est produit. Les chercheurs en savent à présent davantage sur l'année catastrophique de 536.

    "D'abord, [...] arrivera un hiver qui s'appelle Fimbulvetr. Alors, des tourbillons de neige tomberont de toutes les aires du vent. Il y aura froid rude et vents mordants, et le soleil ne luira point. Il y aura trois hivers d'affilée, pas d'été entre-temps. [...] Il y aura grandes batailles dans le monde entier. Alors les frères s'entretueront par appât du lucre, et nul n'épargnera son père ou son fils en fait de meurtre ou d'inceste [...]"  (L'Edda poétique, textes présentés et traduits par Régis Boyer, éd. Fayard, p.501)

    C'est ainsi que commence l'histoire du long et rigoureux hiver, appelé Fimbulvetr en norvégien (de fimbul, "grand", et vetr, "hiver", ce qui signifie "grand hiver"), présent à la fois dans la mythologie nordique et dans l'œuvre nationale finlandaise de poésie épique, le Kalevala. Mais pourquoi le récit d'un tel événement se retrouve annonciateur de la fin des temps dans les mythologies du nord de l'Europe?

    Lire la suite

  • Les Shetland - L'archipel qui faisait la fête comme les Vikings pendant 24 jours à Noël

    Dans l'archipel des Shetland à l'Âge Viking, le milieu de l'hiver était illuminé par la grande fête de Jul, ou Yule, une célébration qui durait 24 jours autour du solstice d'hiver, la nuit la plus longue de l'année avant le lent retour du soleil sur les terres les plus septentrionales. 

    Les Vikings ont conquis l'archipel au cours du IXème siècle, et les Shetland restèrent sous domination norvègienne durant près de cinq siècles. Ils observaient plusieurs coutumes spécifiques à cette période de l'année, comme consommer de la bière, danser et s'adonner à d'autres réjouissances, comme faire bouillir une demi-tête de vache, puis utiliser son crâne comme bougeoir.

    Des coutumes qui ont perduré jusqu'à la fin du XVIIIème siècle.

    Lire la suite

  • USA - Un soldat, adepte du paganisme nordique, autorisé à porter la barbe

    Dans une volonté de prendre un peu plus en compte les croyances de chacun des soldats, l'armée américaine a accepté en avril 2018 que l'un d'eux, adepte du paganisme nordique, puisse porter la barbe.

    Lorsque l'armée a autorisé la barbe pour les soldats de confession religieuse début 2017, cette décision répondait à une demande récurrente depuis des années - et à un procès en 2016 (cf. https://www.cnews.fr) - de soldats sikhs désirant servir leur pays tout en se conformant aux principes de leur foi. 

    Lire la suite

  • Allemagne - L'égalité des sexes en Scandinavie serait un héritage de l'Âge Viking

    Depuis longue date, les pays scandinaves sont considérés comme des modèles d’égalité entre les sexes. Une nouvelle étude démontre que cela pourrait remonter à l'Âge Viking et que cela serait un facteur de prospérité pour ces sociétés.

    Le docteur Laura Maravall et le professeur Jörg Baten, historiens de l'Économie travaillant pour le laboratoire de recherche collaborative "ResourceCultures" de l'université de Tübingen, en Allemagne, ont comparé sur des milliers d'années la santé des hommes et des femmes d'autrefois.

    Lire la suite

  • Islande - L'extinction du morse islandais coïncide avec la colonisation viking

    Une équipe internationale de scientifiques a démontré l'existence d'une population unique de morses en Islande qui s'est éteinte peu de temps après la colonisation viking il y a 1100 ans. La chasse au morse et le commerce de l'ivoire ont probablement été la principale cause de leur extinction, ce qui en fait l'un des tous premiers exemples de surexploitation des ressources marines d'origine commerciale.

    La présence de morses en Islande par le passé et leur disparition apparente entre 870 et 1262, soit dès la période de la colonisation jusqu'au Vieux Pacte [Gamli sáttmáli, l'Islande reconnait le roi Håkon IV de Norvège, qui lui laisse une autonomie de fait], ont longtemps laissé perplexe le monde scientifique.

    Lire la suite

  • Slovénie - La jusquiame noire aurait déclenché la fureur des Berserker

    Un ethnobotaniste slovène soutient que la plante herbacée de la famille des Solanacées constitue une substance intoxicante plus susceptible d'induire l'état de rage des berserker que le plus connu des champignons, toxique et psychotrope, de la famille des Amanitaceae.  

    Les légendaires guerriers vikings connus sous le nom de berserker étaient réputés pour leur férocité au combat. D'après les sources, ils se seraient battus dans un état de rage aveugle semblable à une transe, appelé berserkergang, hurlant comme des animaux sauvages, mordant leurs boucliers, et souvent incapables de distinguer leurs amis de l'ennemi au plus fort de la bataille. Mais les historiens en savent finalement très peu sur les berserkers, mis à part quelques mythes en vieux norrois et les récits épiques des sagas.

    Lire la suite

  • Norvège - Les plantes et leurs usages à l'Âge Viking défrichés par une nouvelle étude

    Dans les représentations populaires, le régime alimentaire des Vikings, à l'instar des Gaulois mangeurs de sangliers, se résume bien souvent à la consommation de viande et de poisson. C'est faire fi de la place tout aussi importante qu'occupaient les végétaux. Une équipe de chercheurs va se pencher sur ce sujet bien plus vaste et complexe qu'il n'y paraît.

    L’enjeu de ce projet, intitulé "Peuples et plantes nordiques", est de réunir le plus d'informations possible sur les plantes traditionnelles du Nord et leur utilisation, de l’Âge Viking à nos jours. 

    Les gens ont toujours dépendu des végétaux pour la nourriture, l'alimentation des animaux, les médicaments, les vêtements, les outils et les matériaux de construction. La diversité des plantes a influencé la manière dont les gens se sont habillés et ont construit, ainsi que la manière dont ils se sont protégés des maladies. Les hommes ont influencé la diversité végétale en cultivant et en introduisant de nouveaux types de plantes, mais ils ont également provoqué à l'occasion leur extinction.

    Lire la suite

  • Irlande - Le déclin de la population freiné par l'arrivée des Vikings

    De nouvelles recherches ont montré que la population irlandaise a été en déclin durant près de 300 ans. Un déclin débuté avant que les Vikings ne s’installent dans le pays.

    L'étude, menée au sein du département de l'Environnement naturel et bâti de l'Université de Belfast, est la première du genre et a été publiée dans le Journal of Archaeological ScienceAuparavant, on pensait que la population irlandaise augmentait progressivement au fil des ans. Cependant, les chercheurs ont constaté que la population s'est gravement mise à décliner durant près de trois siècles, un phénomène amorcé avant la migration des Vikings.

    Lire la suite

  • Suède - Le gouvernement veut interdire les runes

    En suède, le gouvernement étudie actuellement la possibilité de durcir la responsabilité pénale quant à l'usage de runes et autres symboles nordiques en tant que symboles racistes. Morgan Johansson, ministre de la Justice, serait à l'origine de cette initiative. L'organisation Nordiska Asa, qui réunit des croyants et des personnes s'intéressant au patrimoine culturel nordique, dénonce le scandale de ce qu'elle estime être, entre autres choses, une restriction à la liberté de culte. 

    Une pétition a été lancée et ce vendredi 24 Mai, une manifestation est organisée devant le Parlement du pays pour protester contre la proposition.

     

    Lire la suite

  • Norvège - Pêcher, cultiver ou piller, les Vikings des îles Lofoten face au changement climatique

    Des paléoclimatologues étudient depuis 2017 l'impact du changement climatique sur la vie des Vikings dans les îles Lofoten. Les vikings étaient des fermiers, des pêcheurs et des pillards. Et toutes ces activités dépendaient, dans une certaine mesure, du climat.

    En 1983, du côté de ce qui est aujourd'hui la ville de Borg, un agriculteur qui labourait son champs mit au jour les vestiges d'une ancienne maison longue, l'une des plus grandes constructions vikings découvertes à ce jour. L'habitation de 83 mètres de long, était une vitrine ostentatoire des puissants chefs qui régnaient sur ce qui semble être, à première vue, une zone marginale: un archipel, les îles Lofoten, situé tout près du cercle polaire arctique.

    Lire la suite

  • Norvège - La maison: entre architecture et rituels, une autre porte d'entrée dans l'Âge Viking

    Par Marianne Hem Eriksen, professeure à l'Université d'Oslo

    Les Vikings sont plus populaires que jamais. Des séries télévisées telles que The last Kingdom et Vikings sont venus ajouter une dimension dramatique aux explications historiques circonstanciées, tandis que les nouvelles découvertes archéologiques sont assurées de faire la une des journaux. Cela a récemment était le cas avec la découverte de nouveaux bateaux-tombes vikings et la possibilité que des femmes vikings aient participé à la guerre. Mais lorsque l'on parle des Vikings, on ne fait que répèter la plupart du temps des récits familiers de guerriers, de navires et de batailles. Certaines activités et espaces - souvent ceux habituellement associés aux hommes - sont considérés comme façonnant le cours de l'Histoire. Le foyer - traditionnellement associé aux femmes - est perçu comme banal et politiquement insignifiant.

    Lire la suite

  • Science - La légende des épées mortuaires, des chercheurs enterrent les guerriers vikings

    De nouvelles recherches suggèrent que les épées trouvées dans les sépultures du haut Moyen Âge ne sont pas nécessairement le signe distinctif de la dernière demeure des guerriers.

    La recherche, menée par une équipe internationale, s'est appuyée sur une combinaison de données issues de la littérature ancienne et de l'Archéologie, pour interroger l’idée selon laquelle les épées découvertes lors des fouilles de sites funéraires de l'époque seraient automatiquement le marqueur des sépultures de guerriers. D'après Erin Sebo, chargée de cours et maître de conférence en littérature médiévale à l'Université Flinders en Australie, l'équipe de recherche a accumulé suffisamment de preuves pour renverser l'une des hypothèses les plus répandues de l'Archéologie du début du Moyen Âge.

    Lire la suite

  • Norvège - Les reines de l'Âge Viking, échec et mat pour les stéréotypes

    Des recherches menées à partir de figurines de jeu d’échecs, de voiles de bateaux et de sources littéraires telles que les sagas, montrent que les reines norvégiennes à l'Âge Viking et au Moyen Âge ont eu une influence plus grande qu’on ne le pensait jusqu'à présent.

    "Quand j'ai commencé à préparer le livre sur les femmes vikings, j'ai été réellement interloquée", a déclaré Nanna Løkka, historienne des Religions à l'institut de recherche duTelemark et co-auteure du livre Women in the Viking Age. "J'ai examiné les programmes scolaires de la région et leur présentation dans les musées. J'ai relevé là de grandes omissions et de nombreuses représentations stéréotypées."

    Lire la suite

  • Groenland - Les colonies vikings ont eu chaud

    Bien que la télévision et les films décrivent les Vikings comme des hommes robustes, affrontant vêtus de fourrure des températures inférieures à 0C°, une nouvelle étude sur des insectes emprisonnés dans les vieux sédiments d'un lac au Groenland, démontre qu'un climat chaud a coïncidé avec leur arrivée, un moment clé de l'histoire du pays.

    Après avoir reconstitué les données climatiques du sud du Groenland au cours des 3 000 dernières années, une équipe de chercheurs de l'université Northwestern a établi la preuve qu'il faisait relativement chaud, par rapport aux siècles précédents et suivants, au moment où les Vikings vécurent dans cette région, soit entre 985 et 1450 de notre ère. Leurs conclusions ont été publiées ce mercredi 6 Février dans la revue scientifique Geology.

    Lire la suite

  • Ecosse - Les pierres de Govan, un patrimoine de l'Âge Viking en quête de protection

    Un appel aux dons urgent vient d'être lancé afin d'assurer l'avenir de l’un des plus importants trésors historiques, culturels et patrimoniaux de l’Écosse. Les pierres de Govan forment une collection rare de pierres tombales de l’époque viking témoignant, en plein coeur de l'actuelle Glasgow, de la puissance de l'ancien royaume de Strathclyde.

    Les pierres, sculptées entre le IXème et le XIème siècle pour commémorer le pouvoir et la richesse des élites qui dirigèrent le royaume de Strathclyde, sont exposées dans la vieille église de Govan depuis 1926, à la suite de leur découverte dans un cimetière voisin. Le Govan Heritage Trust est désormais en charge de la rénovation de leur lieu d'exposition comme de la valorisation de ce pan majeur du passé écossais, un patrimoine exceptionnel encore trop largement méconnu.

    Lire la suite

  • Danemark - Un tour du monde périlleux pour le plus long des navires vikings

    Transporté d’exposition en exposition dans des coffres hermétiques, il a voyagé en kit à travers l'Europe, mais aussi maintenant jusqu'aux États-Unis et au Canada. Roskilde 6, le plus long navire viking au monde poursuit, depuis  2013, une expédition périlleuse sous les projecteurs des musées internationaux.

    Ce voyage du plus grand navire viking du monde, constamment exposé à de nouvelles conditions climatiques, est un véritable challenge pour les restaurateurs-conservateurs.

    Lire la suite

  • Science des religions - Les Vikings se croyaient-ils surveillés par leurs dieux?

    De nos jours, le nom de "Thor" évoque pour la plupart l'image sur grand écran d'un Chris Hemsworth bien musclé, jouant un super-héros inspiré de la mythologie nordique. À l'Âge Viking, le dieu du Tonnerre fut peut-être aussi admiré pour ses grandes prouesses physiques - mais sûrement pas pour sa force morale.

    De nouvelles recherches ont montré que les Vikings ne se tournaient pas vers leur panthéon de dieux pour leurs valeurs morales, comme ils ne s'attendaient pas non plus à ce que les dieux punissent ceux qui commettaient des transgressions. Toutefois, en dépit de l'absence de dieux moraux et omniscients, les Vikings développèrent une société complexe. Ce serait la démonstration que même la croyance en de plus petites déités pouvait stimuler la coopération humaine, d'après une étude publiée en décembre 2018 dans la revue Religion, Brain & Behavior.

    Lire la suite

  • Norvège - Les bateaux vikings du musée d'Oslo, un sauvetage impossible?

    Le jour même de l'annonce concernant la découverte d'un nouveau bateau tombe dans le comté d'Østfold, le musée des Bateaux vikings a tiré la sonnette d'alarme. 

    Ces dernières années, le musée, conçu pour accueillir seulement 40 000 visiteurs annuels, en a reçu plus d’un demi-million. "Les dommages sont le début de quelque chose qui ne fait qu'empirer", a déclaré Jan Bill, professeur et co-responsable du musée d'Histoire culturelle. Le manque d’argent dédié à la conservation a hélas des conséquences irréversibles pour les navires vikings.

    Lire la suite

  • Politique et Économie - La nouvelle route de la soie viking

    Septembre 2018, des essaims de moustiques et de mouches jaillissent des sous-bois alors qu'un groupe de manifestants traînent leurs canots sur les rives basses de la rivière Pripiat, en Biélorussie. Le groupe - une coalition de militants écologistes, de pêcheurs et de locaux - s’oppose à un projet qui pourrait, dans quelques années, transformer cette rivière sinueuse en voie de navigation internationale connue sous le nom de voie navigable E40. 

    L'objectif du projet E40 est ancien: relier la mer Noire à la mer Baltique, créant ainsi un passage navigable à travers l'Europe de l'Est. Le chenal d'un peu plus de 2000km irait de Kherson en Ukraine, à travers la Biélorussie, à Gdansk, sur la côte baltique de la Pologne - un passage que les bateaux vikings utilisaient, en partie, pour se rendre à Constantinople et rallier la route de la soie, il y a plus de 1000 ans. 

    Lire la suite

  • Suède - La moitié des habitants de Sigtuna à l'Âge Viking étaient des immigrés

    De récentes analyses portant sur les ossements de 38 personnes qui ont vécu et ont été inhumées à Sigtuna, entre le Xème et le XIIème siècle, révèlent une grande variation génétique et, par conséquent, une migration à grande échelle.  Elles confirment ainsi que la migration est à l'origine des premiers processus d'urbanisation en Europe du Nord.

    Les résultats de l'étude, la plus importante de ce type menée en Suède, ont fait l'objet d'une publication en ligne sur le site Current Biology, ce 23 Août 2018.

    Lire la suite

  • Danemark - Une étude sur la mode vestimentaire à l'Âge Viking

    Grâce à une importante subvention de la Fondation Velux, un groupe de chercheurs étudie actuellement comment les hommes, les femmes et les enfants s'habillaient à l'Âge Viking. Entre autres choses, ils vont analyser les vêtements et textiles de l'époque, puis ils recréeront deux tenues historiques.

    Le projet de recherche "Velklædt i vikingetiden" (i.e L'habillement à l'Âge Viking) est financé par la Fondation Velux grâce à une subvention de 5,5 millions de couronnes danoise ( soit 737 385€). Il est dirigé par Ulla Mannering, chercheuse rattachée au Musée national, en coopération avec Sagnlandet Lejre et le Centre de recherche sur le textile de l'Université de Copenhague.

    Lire la suite

  • Science - Le commerce de l'ivoire de morse facteur principal de la colonisation viking du Groenland

    L’analyse de l’ADN de morses prélevé sur des objets précieux conservés dans des dizaines de musées européens a permis de comprendre pourquoi des colonies de Vikings norvégiens se sont installées et ont prospéré pendant des siècles au Groenland.

    D'après des généticiens et historiens, auteurs d'un article publié dans la revue Proceedings of the Royal Society B, les Vikings se sont établis au Groenland pour se procurer des défenses de morses dont ils ont monopolisé le commerce pendant 4 siècles.

    Lire la suite

  • Islande - Le premier temple du pays à la gloire de Thor et Odin depuis l'Âge Viking

    Les dieux nordiques font un retour en force après 1000 ans passés dans l'ombre. Evincé par le christianisme aux alentours de l'an 1000, le paganisme nordique est aujourd'hui la religion qui croît le plus rapidement en Islande et ses adeptes, les Ásatrúar,  auront un temple d'ici fin 2018.

    En effet, de 570 membres en 2002, l'association Ásatrúarfélagið, compte maintenant 3900 Islandais, ce qui en fait la plus importante religion non-chrétienne du pays.

    Lire la suite

  • France - Le Metal viking, une thèse qui va faire du bruit

    Membre de groupes de métal où il jouait de la guitare durant son adolescence, Simon Théodore a décidé de faire de sa passion un sujet d'étude. Depuis deux ans, il mène ses recherches sur le metal viking en France, et plus précisément sur la figure du Viking et la mythologie nordique dans le hard rock.

    L'intitulé de la thèse, " Le viking metal en France: approche intermédiale de la réception de la figure du Viking et de la mythologie nordique dans le hard rock (fin XXe-début XXIe siècle)" donne le ton.

    Lire la suite

  • Débat - Faut-il donner un nouveau nom à l'Âge Viking?

    Si dans une grande partie de l'Europe, le temps historique des Vikings est noyé sous la dénomination du Moyen-Âge, "l'Âge Viking" est le terme consacré en Scandinavie, comme en Allemagne, en Pologne et en Angleterre - et donc aussi aux États-Unis. Or, un historien suggère dans son dernier ouvrage de renommer l'Âge Viking par un terme plus neutre. Une idée rejetée par la plupart des chercheurs. 

    Nombreux sont ceux qui imaginent que les Vikings étaient des sortes de surhommes arborant une chevelure hirsute et une grande barbe, avec une grande endurance au froid. La réalité est bien sûr plus nuancée. Toutefois, puisque ce qui est désigné par "Âge Viking" ne colle pas à la réalité historique, l'écrivain historien et conférencier danois Anders Lundt Hansen suggère dans un article publié dans le journal Weekendavisenque l'Âge Viking soit appelé dorénavant "Moyen Âge nordique".  

    Lire la suite

  • Islande - Ce que révèle le génome des premiers colons de l'Âge Viking sur la constitution d'une population

    Si les Islandais actuels se retrouvaient face aux fondateurs du pays, tout air de ressemblance serait bien difficile à observer, d'après une nouvelle étude. En effet, les Islandais d'aujourd'hui ont une proportion beaucoup plus élevée de gènes scandinaves que leurs lointains ancêtres, ce qui suggére que les insulaires ont subi un changement génétique remarquablement rapide en un millénaire.

    Des études antérieures avaient déjà laissé entendre une telle conclusion à partir de génotypes actuels, fait remarquer Jonathan Pritchard, un généticien des populations de l'Université de Stanford à Palo Alto, en Californie, qui n'a pas participé à cette recherche. Mais, selon lui, les nouvelles découvertes offrent un aperçu rare et direct de la fondation d'un nouveau peuple: "Je ne pense pas que cela ait déjà été montré pour aucune autre population humaine."

    Lire la suite

  • Science - Le Viking Elifir Elg est-il le premier pisciculteur au monde connu?

    Le chercheur suèdois Göran Englund va analyser des échantilllons ADN prélévés dans les sédiments du lac norvégien Raudsjøen. En plus de pouvoir vérifier la véracité d'une inscription runique faisant d'Elifir Elg le premier pisciculteur connu au monde à l'Âge Viking, l'étude s'inscrit dans un plus vaste projet visant à cartographier la manière dont différentes espèces de poissons ont prospéré en Scandinavie après le dernier Âge Glaciaire.

    L'ADN peut se conserver très longtemps dans les sédiments lacustres. Les molécules d'ADN libres se dégradent normalement en quelques jours, mais certains fragments d'ADN se lient à des particules d'argile, ce qui permet de les conserver. 

    Lire la suite

  • Norvège - L'histoire des Vikings en voie de réhabilitation

    La pluie s'abat sur Håkonshallen, le musée de Bergen devant lequel se trouve Einar Selvik. Sa barbe tressée est la seule chose qui indique son appartenance à un milieu étroitement lié à l'histoire des Vikings.

    "Extrême-droite" se disent certains dès lors que l'on fait référence aux Vikings et à l'histoire norvégienne. "C'est absolument faux", rétorque Einar Selvik, chanteur, musicien et fondateur du groupe Wardruna en 2002, également connu sour le nom de Kvitrafn lorsqu'il officiait en tant que batteur dans le groupe de black metal Gorgoroth.

    Lire la suite

  • Danemark - La première église de l'Âge Viking au Danemark reconstruite au Centre viking de Ribe

    Avec de la laine de mouton en guise de scellement et de l'écorce de bouleau pour l'isolation, les artisans sous la direction du bâtisseur Mikkel Fisker apportent les dernières touches à l'impressionnante bâtisse du Centre viking de Ribe, avant son inauguration le 3 mai 2018.

    Le Ribe VikingeCenter, à Lustrup, a entrepris la dernière phase de son projet avec la reconstruction de l'église Ansgar. Ansgar, ou Anschaire de Brême, archevêque de Hambourg et évêque de Brême fut le premier représentant de l'Église à tenter de christianiser la Scandinavie. Cette église datée de l'an 860 dont il ne restait aucun vestige, passe pour être la toute première du Danemark.

     

    Lire la suite

  • Irlande - Le conflit entre Irlandais et Vikings analysé grâce à la Science des Réseaux

    Les techniques mathématiques modernes - semblables à celles utilisées pour analyser les sites de réseautage social - ont permis aux universitaires de jeter un nouvel éclairage sur un débat vieux de plusieurs siècles concernant l'Âge Viking en Irlande, et la célèbre bataille de Clontarf en 1014.

    L'opinion communément répandue considère que la bataille de Clontarf fut le point culminant d'une guerre entre les Irlandais et les Vikings au cours de laquelle, sous l'égide de Brian Boru, la victoire irlandaise brisa finalement le pouvoir viking en Irlande. 

    Lire la suite

  • Danemark - L'histoire des dieux nordiques pourrait-elle se lire dans les étoiles?

    Un chercheur islandais a élaboré une théorie selon laquelle la mythologie nordique pourrait en fait être une histoire des phénomènes astronomiques, ce que conteste en partie un chercheur danois.

    Des chercheurs ont récemment commencé à envisager les histoires des dieux de la mythologie nordique sous un jour nouveau. Peut-être ces derniers ne devraient pas seulement être interprétés au sens littéral, comme des figures mythiques, mais également tels ce qui peut être observé dans le ciel norcturne. C'est ce qu'a déclaré Gísli Sigurðsson, enseignant-chercheur en Histoire à l'Institut Árni Magnússon de Reykjavik (Islande), lors d'une conférence sur l'Âge Viking au Musée national de Copenhague.

    Lire la suite

  • Irlande - Une étude révèle l'impact des colons vikings sur le patrimoine génétique irlandais

    Une étude a permis d'élaborer une carte génétique détaillée de l'Irlande, où les différences d'ADN reflètent les événements historiques qui ont marqué le pays. Et l'impact des Vikings sur le patrimoine génétique irlandais s'avère plus important que ce à quoi les scientifiques s'attendaient. 

    Située au large de la côte Nord-Ouest de l'Europe, la situation géographique de l'Irlande favorise son isolement et l'homogénéité génétique. Des études sur d'anciens génomes irlandais suggèrent que le paysage génétique irlandais actuel est apparu il y a environ 3500 ans, au cours de l'Âge du Bronze irlandais. Mais il y a eu entre-temps un certain nombre de migrations historiques significatives en Irlande: les Vikings à la fin du premier millénaire, l'invasion normande au XIIème siècle et les Plantations [i.e vagues de colonisation de l'Irlande par la royauté anglaise] aux XVIème et XVIIème siècles.

    Lire la suite

  • Canada - L'improbable histoire de l’épée viking trouvée dans le Nord de l’Ontario

    Depuis la première moitié du XXème siècle, une épée viking fait sensation dans le Nord de l'Ontario et soulève une question: les Vikings sont-ils arrivés dans la région des Grands Lacs 500 ans avant Étienne Brûlé et Samuel de Champlain? 

    Au début des années 1930, des armes d'apparence vikings ont été mises au jour par James Dodd, un prospecteur et conducteur de train de Port Arthur - appelée de nos jours Thunder Bay - une ville du Nord de l'Ontario. Il travaillait sur une concession minière près de Beardmore, au nord-est de Nipigon, lorsqu'il a découvert des artefacts en fer rouillé - une épée, une tête de hache et une amulette.

    Lire la suite

  • Ecosse - Le haggis, plat national, serait d'origine viking

    Un maître boucher affirme que le plat national de l'Ecosse, le haggis, est une "imposture"  depuis des siècles et qu'il a été inventé par les vikings.

    Joe Callaghan, de la boucherie Callaghans de Helensburgh, dans le comté d'Argyll and Bute, a fait des recherches sur cette préparation pendant trois ans et affirme qu'il n'y a aucun doute: le haggis devrait être fait avec du cerf, pas du mouton.

    Il prétend également qu'il n'a pas été inventé par les Écossais, mais qu'il a été importé par les pilleurs Scandinaves alors qu'ils exploraient le littoral écossais au IXème siècle.

    Lire la suite

  • Grande-Bretagne - Les Vikings, du mélange des cultures et du nationalisme

    L'auteure

    Clare Downham - Suite à ses études à St Andrews et à Cambridge, elle a travaillé en tant que chercheur à Dublin et conférencière sur l'Histoire celtique à Aberdeen, avant de poursuivre à Liverpool en 2010. Ses publications à ce jour ont porté sur l'histoire de l'Âge Viking, avec un intérêt particulier pour l'Europe médiévale, notamment la Grande-Bretagne et l'Irlande de 400 à 1350 ap. J.C.

    Lire la suite

  • Islande - Le culte des dieux nordiques connaît un boom en Islande

    Depuis l’arrivée du christianisme sur l’île, voilà mille ans, l’Islande avait perdu contact avec les dieux nordiques. Les fidèles sont en 2017 de plus en plus nombreux à se tourner vers eux.

    Les Islandais adorateurs d’Odin, Thor ou Freyja n’étaient encore, il y a vingt ans, qu’une joyeuse bande réunissant 280 originaux. Aujourd’hui, ils seraient 3583 - 2369 hommes et 1214 femmes - à se déclarer officiellement païens, selon le journal Morgunbladid, contre 2382 en 2014. Cela représente 1% de la population du pays. Deux d’entre eux figurent même parmi les élus au parlement national, l’un sur une liste de gauche, l’autre pour une formation de gauche.

    Lire la suite

  • Histoire des religions - D'où viennent Odin, Thor et Freyja?

    Tout le monde a entendu parler des anciens dieux des Vikings, Thor, Odin, Heimdall et Freyja. Mais quelle est l'origine de la croyance en ces dieux nordiques, appelés "ases"?

    La question est posée à Videnskab.dk par une lectrice, Alice Bruusgaard, et cette dernière pense connaître déjà une partie de la réponse car elle a entendu dire qu'Odin serait venu de l'Est.

    Lire la suite

  • Suède - Des archéologues contraints à la destruction d'objets de l'Âge Viking

    La voie des appels d'offre signifie pour les archéologues devoir détruire des objets de l'époque des Vikings. Comment les responsables du patrimoine culturel de la Suède en sont arrivés là?

    Alors que le débat fait rage dans les médias, des archéologues suédois jettent des anneaux à amulettes et autres découvertes. Le malaise et la tristesse règnent à l'idée de détruire des témoignages d'un artisanat vieux de 1000 ans. "Ce que vous faites revient à jeter notre histoire!" s'exclame Johan Runer, archéologue au Musée du comté de Stockholm.

    Lire la suite

  • France - Viking dans l’âme, il se passionne pour un bateau

    Benoist Bourgneuf fait de la reconstitution historique pendant son temps libre. Il a acquis un faering, une petite embarcation en bois d’un autre âge.

    Dans la vie de tous les jours, Benoist Bourgneuf est fonctionnaire. Ancien élève du Prytanée militaire de La Flèche, officier dans l’Infanterie, ancien d’Air France. Lorsqu’il quitte ses habits de ville pour ses heures libres, il s’adonne à une passion : celle d’autres âges de l’Histoire. Il fait de la reconstitution historique.

    Lire la suite

  • Science des religions - Jésus, un dieu guerrier à égalité avec les dieux nordiques

    Durant l'Âge Viking, Jésus a été présenté aux Vikings comme un puissant dieu guerrier. Il fallait qu'il ressemble aux dieux nordiques afin que la conversion religieuse puisse réussir, selon les experts.

    Un dieu guerrier fort et victorieux sur un pied d'égalité avec les dieux nordiques. Voilà comment l'Eglise catholique a essayé de sensibiliser les Vikings du Danemark au christianisme, lorsque les premiers missionnaires sont arrivés là au VIIIème siècle. La mission chrétienne avait commencé bien longtemps avant qu'Harald à la Dent bleue ne se fasse lui-même baptiser et décrète officiellement son royaume chrétien.

    Lire la suite

  • Danemark - 17 couleurs de l'Âge Viking recréées par des chercheurs

    Les Vikings peignaient leurs maisons, les églises et les bateaux. Au Danemark, un chimiste et une conservatrice de musée ont recréé à partir de résidus, une palette de couleurs que les Vikings auraient pu utiliser.

    Pour un peintre de l'Âge Viking, la tendance actuelle en décoration intérieure, avec un design minimaliste et des couleurs lumineuses et douces, aurait probablement manquer à la fois de vivacité et d'ornementations.

    Lire la suite

  • Norvège - Un projet de reconstitution de deux bateaux tombes de l'Âge Viking

    Les bateaux tombes de Storhaug et Grønhaug qui ont été découverts en 1886 et en 1902 à Karmøy, sont parmi les plus beaux bateaux de l'Âge Viking jamais trouvés. Selon la directrice du Projet Avaldsnes, ils doivent être mieux mis en valeur.

    Marit Synnøve Vea est une véritable passionnée de l'époque des Vikings et dirige le Projet Avaldsnes. Elle s'est rendue à la ferme Gunnar Haug où se trouvent les vestiges du bateau tombe Storhaug, situés juste à côté de la société pétrolière et de gaz naturel Karmsund Servicebase, le long du détroit de Karmsund, au Nord de Karmøy."

    Lire la suite

  • Norvège - Un village à la recherche de ses Vikings

    Le village viking Njardarheimr  se compose de 18 bâtiments, et ouvre ses portes au public le 31 mai 2017. Des gens de toute l'Europe prendront part à cette nouvelle société.

    Mais il faut d'abord recruter des Vikings. Et il n'y a aucune pénurie de personnes qui vivent, boivent et s'habillent comme si elles vivaient il y a 1000 ans.

    "A l'heure actuelle, nous avons déjà reçu plus de 100 demandes, et plus de 400 personnes ont fait savoir qu'elles étaient intéressées pour proposer leurs produits sur le marché viking", explique Frode Tufte, le directeur général de Gudvangen Utvikling AS (GUAS) . Il dirige le projet nommé Vikingvalley​ ["Vallée viking"] et la société viking  qui se trouve au bout du Nærøyfjord [inscrit avec le Geirangerfjord sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2005].

    Lire la suite

  • Norvège - La filière Viking est un succès auprès des étudiants

    Les étudiants de la filière Viking à Seljord Folkehøgskule​ sont quelque peu fatigués que leurs amis leur demandent s'ils apprennent à se battre. Bien qu'ils aient acquis une certaine idée des techniques de combat rapproché, c'est bien tout autre chose qui est au centre de leur enseignement.

    C'est à la suite d'une visite avec un ami qui allait à Seljord Folkehøgskule​ que Sindre Håkull Klungtveit a décidé de s'inscrire.

     

    Lire la suite

  • Anthropologie - L'histoire de la femme viking libre et forte est un mythe

    La femme viking libre et forte est un mythe selon l'archéologue Sara Heil Jensen, mais ceci dit elle pouvait facilement se remarier avec le frère de son défunt mari.

    La femme viking Ragnhild Skjaldedatter est le protagoniste de "Ragnhild Saga", le livre du mois d'Avril mis à l'honneur par le DR Klassikerklubben [club de lecture au Danemark]Dans ce roman historique, elle invoque la déesse Freya afin de se réconcilier avec elle avant de mourir.

    Lire la suite

  • Angleterre - Les Vikings utilisaient un double système monétaire

    Une jeune chercheuse vient de montrer qu’après avoir colonisé une partie de l’Angleterre au IXe siècle les Vikings n’y utilisaient pas une mais deux monnaies. Pourquoi ?

    Elle a failli basculer totalement sous la coupe des Vikings. Mais que s’est-il vraiment passé quand l’Angleterre s’est mise (un peu) à parler scandinave ? Le sait-on vraiment ? Faute de textes qui décrivent comment se sont mêlées des sociétés si différentes, il faut bien, comme souvent, recourir aux vestiges qu’ils ont laissé dans le sous-sol. A commencer par le nerf de la guerre. Lequel était, pour les Vikings du moins, l’argent.

    Lire la suite

  • Danemark - Des promeneurs tombent par hasard sur le crâne d'un Viking

    Au cours d'une promenade du dimanche sur une plage de Svendborg, un groupe de passionnés de la nature est tombé sur le crâne d'un homme dont la tête a été décapitée. Les analyses réalisées au SDU [University of Southern Denmark] montrent qu'il date de l'époque des Vikings.

    C'est lors d'une promenade à Lehnskov Beach, près de Svendborg, que des passionnés de la nature ont aperçu quelque chose qui sortait du sol de la forêt. Quand ils ont vu que cela ressemblait à un crâne, ils ont contacté la police .

    La police a appelé le coroner d'astreinte, mais étant donné qu'il s'agissait d'un crâne sans peau ni cheveux, le coroner en a déduit que l'anthropologie juridique devait également intervenir. Par conséquent Dorthe Pedersen Dangvard, anthropologue médico-légal du département d'Anthropologie à l'Institut de Médecine légale de l'Université du Danemark du Sud, s'est rendue sur le site.

     

    Lire la suite

  • Ecosse - Une campagne contre la délocalisation du trésor viking de Galloway

    Des militants lancent un appel pour l'un des plus exceptionnels trésors vikings jamais découverts en Ecosse afin qu'il soit conservé à proximité de l'endroit où il a été trouvé à Dumfries and Galloway.

    Lancée mi-février, la Campagne pour le Trésor viking de Galloway (Galloway Viking Hoard Campaign) soutient les propositions du conseil de Dumfries and Galloway concernant cette découverte spectaculaire afin qu'elle reste de manière permanente ou régulière dans un espace d'exposition spécialement conçu à la nouvelle galerie d'art Kirkcudbright.

    Les partisans de la campagne confrontés à une offre concurrente de la part des musées nationaux d'Ecosse (National Museums Scotland) visant à obtenir la propriété unique de la collection, pourraient voir cette dernière disparaître à Edimbourg et devenir juste une petite exposition parmi des milliers d'autres.

    Lire la suite

  • Science - Une nouvelle étude relance le débat sur les colonies vikings en Angleterre

    Une étude de grande ampleur d'ADN en 2015 a conclu qu'il n'y a "aucune preuve génétique claire" de l'occupation viking danoise de l'Angleterre. Pourtant, des milliers de Vikings sont venus en Angleterre, disent les archéologues.

    Les Vikings ont pillé, rançonné, et finalement régné sur une grande partie de ce qui est l'Angleterre actuelle. Mais combien exactement de Vikings danois ont émigré vers l'Ouest et se sont installés dans les îles britanniques?

    En 2015, une étude de grande ampleur d'ADN a déclenché un désaccord entre les généticiens et les archéologues après avoir conclu que les Vikings danois ont eu une influence "relativement limitée" sur les Anglais- ce qui entre en contradiction directe avec les vestiges archéologiques et les documents historiques. "Nous ne voyons aucune preuve génétique claire de l'occupation et du contrôle d'une grande partie de l' Angleterre par les Vikings danois"écrivent les généticiens dans une étude publiée dans la revue scientifique Nature en 2015.

    Une nouvelle étude a relancé le débat en affirmant que quelque part entre 20 000 et 35 000 Vikings se sont installés en Angleterre.

     

    Lire la suite

  • Science - Le bûcher funéraire était conçu comme un spectacle selon une nouvelle étude

    Le bûcher funéraire a été un rituel important durant des milliers d'années dans l'histoire du Danemark. L'étude menée par l'archéologue danois Mogens Bo Henriksen défend l'idée que la mort faisait alors l'objet d'une mise en scène où les flammes du bûcher offraient un spectacle fracassant et retentissant. 

    Les flammes dansaient jusque très haut dans l'air au-dessus du corps. Du bois devait être empilé sur une suface de 10m par 20 et jusqu'à 2 mètres de hauteur pour les funérailles d'un chef. Ainsi un grand homme pouvait entamer son voyage vers l'au-delà.

    Lire la suite

  • Histoire - L'alliance des Vikings avec les juifs et les musulmans

    Selon l'historien islandais Thorir Jonsson Hraundal , les livres d'Histoire sur l'épopée des Vikings devraient être largement  révisés. Dans le cadre de son doctorat sur les Rus, ces Vikings qui ont voyagé en Europe de l'est, en Asie centrale et au moyen-Orient à partir du milieu du XIème siècle juqu'à environ l'an 1000,  il a passé au crible les sources littéraires arabes et étudier les interactions culturelles entre les musulmans et les païens nordiques.

    Les Vikings étaient des guerriers sanguinaires musculeux et barbus, qui ont navigué grâce à leurs bateaux innovants loin vers l'Ouest, où ils ont pillé des villages, violé des femmes et assassiné des hommes. Voilà le point de vue typique sur les sauvages habitants du Nord...

    Pourtant, bien que les Vikings, fermiers barbares et aventuriers, fassent l'objet d'exposition dans les musées et hantent le monde du cinéma, il reste encore à leur sujet beaucoup de choses que nous ne savons pas.

    L'historien islandais Thorir Jonsson Hraundal a présenté et défendu son projet de doctorat, Les Rus dans les sources arabes, Contacts et Identités culturelles à l'Université de Bergen. Et selon lui, il a sans doute été tout aussi naturel pour les Vikings de prendre la route vers l'Est que vers l'Ouest, en empruntant les fleuves et rivières européens jusqu'à la mer Caspienne, Constantinople et Bagdad. 

     

    Lire la suite

  • Débat - L'Âge Viking devrait s'appeler l'Âge de l'Acier

    L'Âge Viking rappelle les jours de gloire des hommes du Nord, mais le nom est mal choisi. Il devrait plutôt se nommer l'Âge de l'Acier selon un archéologue danois.

    L'Âge de Pierre, l'Âge du Bronze et l'Âge du Fer ... Tout suit la méthode la plus largement reconnue consistant à catégoriser le développement culturel historique.

    C'est l'archéologue danois Christian Jürgensen Thomsen qui développa cette théorie des trois âges au début du XIXème siècle et, ce faisant, instaura de l'ordre dans une chronologie pré-chrétienne chaotique concernant les pays nordiques. Cent ans plus tard, un de ses élèves, Jens Jacob Asmussen Worsaae, plaça l'Âge Viking entre l'Âge du Fer et le Moyen-Âge.

    L'âge Viking cependant, ne relève pas de cette théorie, mais est une période intermédiaire entre les deux autres selon une volonté politique de 1864. À l'époque, les Danois se sont pris de nostalgie de l'âge d'or que fut l'époque viking. Et ils le sont encore aujourd'hui.

     

    Lire la suite

  • Paganisme - Un nouveau temple païen en Pologne

    Cette année, la Pologne célèbre le 1050ème anniversaire de la christianisation du pays et de son peuple. Mais les croyances pré-chrétiennes n'ont jamais été vraiment oubliées ou laissées de côté, et la foi païenne vit toujours. Dans la ville de Wrocław, en Pologne, les néo-païens, qui se dénomment eux-mêmes rodnovériens, de l'association païenne slave Watra, ont un nouveau projet: construire un temple à leurs anciennes divinités slaves. 

    Islande, le temple Ásheimur Hof à Skagafjörður

    L'Islande, en premier, a commencé à construire en 2010 le premier grand temple païen nordique après mille ans de christianisation dans le pays. D'une surface de 80m², son architecture est typique des constructions traditionnelles en Islande (voir photo). L'association Ásatrúarfélagið, composée de 20 à 30 membres, anime régulièrement le temple au cours de l'été par des rencontres, en plus des quatre importantes fêtes païennes annuelles, appelées blót.

     

     

     

    Lire la suite

  • Science - Pourquoi les Vikings du Groenland ont disparu?

    Par Eli KintischEn 1721, le missionnaire Hans Egede a voyagé de Norvège au Groenland sur un navire appelé L'Espoir, à la recherche des agriculteurs scandinaves dont les Européens n'avaient plus entendu parler depuis 200 ans, afin de les convertir au protestantisme. Il a exploré les fjords parsemés d'icebergs qui firent place aux douces vallées et aux lacs d'argent miroitant en-dessous de la massive calotte glaciaire. Mais quand il a demandé aux chasseurs inuits qu'il a rencontrés où se trouvaient les hommes du Nord, ils lui ont montré les murs effondrés d'une église en pierre: les seuls vestiges de 500 ans d'occupation. "Quel a été le sort de tant d'êtres humains, coupés si longtemps de toute relation avec le monde plus civilisé?" a écrit Egede dans un récit de son voyage. "Ont-ils été anéantis par une invasion d'indigènes ... [ou] ont-ils péri en raison de la rigueur du climat et de la stérilité du sol?"

    Les archéologues se posent encore la question aujourd'hui. Aucun chapitre de l'histoire de l'Arctique n'est plus mystérieux que la disparition au XVème siècle de ces colonies scandinaves d'autrefois. Les théories concernant l'échec de la colonie ont tout envisagé, des sinistres pirates basques à la peste noire. Mais les historiens ont le plus souvent pointé la responsabilité des Scandinaves eux-mêmes, en faisant valoir qu'ils ont échoué à s'adapter à l'évolution du climat. Des Scandinaves partis d'Islande se sont installés au Groenland au cours d'une période chaude vers l'an 1000. Mais alors qu'une ère froide appelée le petit âge glaciaire survenait, ils ont continué à se cramponner à l'élevage de bétail et à construire des églises, gaspillant des ressources naturelles comme le sol et le bois de construction. Pendant ce temps, grâce à la chasse aux phoque et aux baleines, les Inuits survécurent dans le même environnement.

    Cependant, au cours de la dernière décennie, de nouvelles fouilles dans l'Atlantique Nord ont obligé les archéologues à revoir certains de ces points de vue de longue date. Un collectif de recherche international appelé l'Organisation Bioculturelle de l'Atlantique Nord (NABO) a accumulé de nouvelles données précises sur les anciens mode de vie des colonies, le régime alimentaire et le paysage. Les résultats suggèrent que le Groenland norrois était moins centré sur le bétail et plus sur le commerce, en particulier celui de l'ivoire de morse, et que pour la nourriture, ils comptaient plus sur la mer que sur leurs pâturages. Il ne fait aucun doute que le climat a été une contrainte pour la colonie, néanmoins le scénario émergent n'est pas celui d'une société agricole à court de nourriture, mais celui d'une société de chasseurs à court de proies, vulnérables aux naufrages en mer et aux troubles sociaux.

    Lire la suite

  • Science - La vraie raison des raids vikings: une pénurie de femmes à marier?

    Malgré d'infâmes maraudages et pillages, les Vikings qui partaient de Scandinavie pour mener des attaques n'auraient été en réalité qu'un ensemble de célibataires en quête de l'amour, selon une nouvelle recherche scientifique.

    Durant cette période, qui d'après les découvertes archéologiques et les sources littéraires a duré d'environ 750 à 1050, les équipages de navires en provenance de Scandinavie devinrent des "Vikings", c'est-à-dire qu'ils commençèrent à piller. Cependant, les causes de ces invasions restent incertaines.

    Lire la suite

  • Science - Les couleurs à l'Age Viking font débat parmi les scientifiques

    Lors d'un séminaire sur les couleurs à l'Age Viking, des archéologues se sont réunis pour tenter de se mettre d'accord sur le choix d'une couleur concernant la reconstitution d'une grande salle royale.

    Les maisons vikings étaient-elles peintes en blanc ou en rouge? Quelles couleurs étaient alors populaires? Est-il possible d'affirmer quoi que ce soit de concret au sujet d'une culture disparue en se basant sur la couleur d'un morceau de bois de 1000 ans?  

    Toutes ces questions ont suscité un débat intéressant entre les chercheurs lors d'un séminaire appelé Farverige Vikinger​ ( i.e Couleurs vikings), qui s'est tenu à Sagnlandet Lejre [le parc historique Terre de Légendes, au Danemak]. La question sur les couleurs d'autrefois est devenue d'actualité avec le projet de reconstitution, sans précédent au Danemark, d'un bâtiment royal de la période viking  par le parc historique (Sagnkongernes Verden).

     

     

    Lire la suite

  • Anthropologie - Les grandes familles vikings encourageaient le meurtre en Islande

    Les assasins étaient plus susceptibles d'appartenir à de grands clans et ils choisissaient leurs victimes parmi les familles les plus vulnérables.

    Parmi les premiers colons vikings de l'Islande, l'assassinat était avant tout une affaire de famille et de calcul. Plus la famille était grande, plus elle était sanguinaire.

    Les données fournies par trois sagas couvrant six générations soutiennent l'idée selon laquelle les disparités entre les tailles des familles ont longtemps pesé sur le permis de tuer dans les sociétés à petite échelle. Ces récits épiques qui rapportent tout des naissances et des mariages comme des marchés conclus et des querelles se sont avérés une mine d'or pour les chercheurs.

     

    Lire la suite

  • Science - Une crue glaciaire pourrait avoir freiné l’expansion viking au nord du Groenland

    La colonisation du Groenland, qui a eu lieu durant la période qualifiée d’optimum climatique médiéval, a longtemps été attribuée à la douceur du climat. Pourtant, dans le nord du Groenland, un climat rigoureux régnait qui a provoqué une avancée importante des glaciers autour de l’an 1000 et probablement participé à limiter la colonisation des Vikings au sud du Groenland. C’est ce que vient de démontrer une équipe de chercheurs du CNRS, des universités Grenoble-Alpes, Aix-Marseille et Bordeaux et du CEA, en collaboration avec des chercheurs du Royaume-Uni. La baisse des températures au nord du Groenland est vraisemblablement liée aux taches solaires et aux éruptions volcaniques dont l’intensité au cours de l’optimum climatique médiéval a été récemment révisée à la hausse.

    En l’an 982 apr. J.-C., le célèbre Viking Érik le Rouge débarquait dans le sud du Groenland, pays qui sera appelé Terre verte (Green Land). À cette époque, qualifiée d’optimum climatique médiéval, un climat chaud, favorable aux récoltes et aux vendanges précoces, régnait en Europe et les glaciers alpins connaissaient un net recul, similaire au recul actuel.

    Une équipe de chercheurs a étudié l’évolution de plusieurs glaciers situés à l’ouest du Groenland autour de l’île de Disko, à environ 1000 km au nord des sites vikings, en datant leurs phases d’extension. Pour réaliser cette datation, ils ont analysé les concentrations en chlore 36 des moraines, ces débris rocheux charriés puis laissés sur place par les glaciers. En effet, lorsqu’un glacier commence à reculer, ses moraines frontales ne sont plus protégées par la glace. Les roches commencent alors à accumuler du chlore 36, issu des réactions nucléaires provoquées par l'impact sur ces roches des particules du rayonnement cosmique, déclenchant un "chronomètre géologique".

    Lire la suite

  • Science - Les Vikings naviguaient avec des chats

    La plus grande étude génétique au monde sur les chats des temps anciens révèle que le chat a ronronné en Europe, en Asie, en Afrique et y compris à bord des navires vikings.

    Les chats ont toujours été populaires - dans les temps anciens apparemment aussi. Dans la première étude au monde sur l'ADN des anciennes races félines, des chercheurs français montrent que, très tôt, nos milliards d'amis sont partis en Eurasie et en Afrique, avec les premiers agriculteurs et le nombre croissant de marins - y compris les Vikings.

    Lire la suite

  • Les femmes vikings, puissantes autrefois, dangereuses aujourd'hui

    Marianne Moen est une archéologue féministe qui travaille actuellement sur son projet de doctorat à l'Université d'Oslo. Avec un diplôme de premier cycle en Archéologie à l'Université d'Edimbourg en 2005, elle a vécu et travaillé dans divers domaines durant un certain nombre d'années, à la fois au Royaume-Uni et en Norvège, avant de revenir à son principal centre d'intérêt: l'archéologie. Avec les perceptions et les représentations du genre comme objet de recherche, son travail actuel cible la théorie du genre dans les pays scandinaves à l'époque Viking. Voici son propos:

    Qu'est-ce qui rend une femme dangereuse 1000 ans après sa mort ?

    Quel genre de menace peut vraiment faire peser le squelette incomplet d'une femme inconnue ? À en juger par le traitement académique de la double sépulture féminine de l'Âge Viking trouvée à Oseberg en Norvège, la réponse semble être tout à fait essentielle. Assez au moins, pour qu'en 100 ans depuis la fouille de la sépulture, le débat universitaire, quant à lui, se soit centré sur la recherche d'explications et des interprétations qui convergent presque toutes vers un objectif commun, éliminer les deux femmes de tout exercice du pouvoir politique et les placer en dehors de la sphère publique. L'enquête sur les raisons qui se cachent derrière cela révèle un réseau complexe de partialité et de préjugés, tant conscients qu'inconscients.

    Lire la suite

  • Science - Les chevaux dotés d'une mutation génétique renforcée par les Vikings

    L'allure du cheval n'a pas toujours été ce qu'elle est aujourd'hui. C'est une mutation génétique, arrivée par erreur et entretenue par les Vikings qui serait à l'origine de cette évolution...

    L'amble, cette allure particulière que certaines races de chevaux ont adoptée, trouverait son origine dans l'Angleterre médiévale. 

    Lire la suite

  • Suède - Une visiteuse vendue comme esclave sur un marché par des Vikings

    Les hommes ont fait des remarques concernant le physique d'une visiteuse et ses compétences en cuisine... La police rapporte maintenant les circonstances de l'agression d'une femme, vendue contre sa volonté comme esclave au cours d'une animation appelée "Achetez un domestique" sur le marché viking du Musée Foteviken à Höllviken.

    La femme, qui travaille dans un établissement LSS ( foyer pour personnes handicapées - ndlr), visitait avec des usagers le marché viking organisé par le musée Foteviken début juillet. Dans sa plainte à la police, elle relate qu'elle a été soudainement maîtrisée par quatre à cinq hommes qui ont jeté un filet sur sa tête. Effrayée, elle a hurlé et les usagers qu'elle acompagnait ont eu peur. Malgré ses protestations, les hommes ont placé autour de son cou un collier de fer et ont commencé à la traîner à travers la foule du marché en criant qu'elle serait vendue comme esclave.

    " Les hommes auraient laché des commentaires selon lesquels elle était une bonne esclave, compétente en cuisine et douée pour préparer à manger. Et ils auraient aussi fait des commentaires sur son physique et ses formes délicates" , rapporte le Commissaire Ann-Christine Sjöbeck de la police de Trelleborg. "La femme s'est sentie gênée et considère ce qui est arrivé comme une agression". 

    La femme a ensuite été attachée fermement avec une corde à un poteau où elle a dû tenir bon devant la foule durant dix à quinze minutes. Finalement, elle a été achetée par un homme dans le public. " Il y avait au moins cent personnes debout à l'observer. Elle a été exhibée et considère en cela qu'ils se sont amusés à ses dépends. Ce avec quoi elle n'est vraiment pas d'accord."

    Ann-Christine Sjöbeck a demandé à la police municipale de contacter le Musée Foteviken afin de leur signifier qu'ils ne peuvent pas impliquer les visiteurs dans leurs animations sans leur autorisation. " Ce n'est rien d'autre qu'une sorte de jeu, mais ce type de jeux n'est pas apprécié par tout le monde". 

    Le directeur du musée,  Bjorn M. Jakobsen, a déclaré que cela était organisé par une troupe itinérante qui n'appartient pas au personnel du Musée mais qui se déplace à travers l'Europe sur différentes fêtes vikings. " C'est du théâtre, un jeu amusant qui se déroule depuis de nombreuses années. On capture un(e) esclave et on le (la) vend sur la place. Le public trouve que c'est amusant. Tout le monde participe."

    Source: www.sydsvenskan.se  ( Suédois, traduction Kernelyd)

    Lire la suite

  • Dans les pays nordiques, l’esprit viking fait école

    Les Scandinaves s’inspirent des valeurs de leurs ancêtres pour affronter le monde contemporain.

    Pour la rentrée des classes de 2015, les élèves du lycée de Seljord, à 150 kilomètres à l’ouest d’Oslo (Norvège), ont dû se doter de fournitures insolites : une grosse arête de poisson perforée pour les travaux de couture, une tunique en laine vierge pour les sorties en forêt, un marteau pour l’atelier forge… L’établissement ouvrait en effet une classe «viking». Un an à explorer le mode de vie des ancêtres : une première dans le pays ! En guise de pédagogie, l’inspiration tient volontiers de Game of Thrones ou de Vikings, deux séries télé «testostéronées» à l’imaginaire nordique qui font fureur en Scandinavie. Côté programme, c’est, si l’on peut dire, «la loi du plus fjord» : navigation sur une réplique de drakkar, initiation à la cueillette sauvage, fabrication de toits en chaume… Le responsable des cours, Jeppe Nordmann Garly, a même prévu une croisière d’études jusqu’à York, cité au nord de l’Angleterre, où l’on cultive le souvenir du débarquement des hordes du terrible Jorvik, en l’an 866. Le professeur à la carrure de guerrier et aux tatouages triomphants n’en démord pas : "Atrocités mises à part, il y a beaucoup à apprendre de ces formidables navigateurs qui étaient aussi forgerons, agriculteurs, artisans, législateurs et commerçants hors pair."

    Ce retour à l’âge du fer n’est pas un cas isolé. A Foteviken (Suède), Trelleborg (Danemark) ou Gudvangen (Norvège), d’immenses festivals dédiés aux pirates de la mer du Nord connaissent un succès prodigieux...

  • France - Les Vikings ont laissé des traces dans le Cotentin

    Des chercheurs de l'université de Leicester (Angleterre) viennent de publier les résultats d'une enquête portant sur 89 échantillons ADN prélevés sur des Manchois en juin dernier. L'objectif était de montrer l'héritage génétique laissé par les Vikings dans le Nord-Cotentin.

    Une influence viking qui se voit d'abord dans un certain nombre de noms de famille, très répandus dans le Nord-Cotentin : Anquetil, Equilbec, Ingouf, Osouf... Et de lieux (Bricquebec, par exemple). Le Cotentin, une région colonisée à partir de la seconde moitié du IXe siècle. Notamment lors de l'hiver 889-890 avec le massacre de Saint-Lô par les troupes vikings.

    Cette étude, c'était donc le moyen de voir si au-delà des lieux, quelle a été la contribution réelle des Vikings au patrimoine génétique des hommes du Cotentin. En juin dernier, des prélèvements ADN ont été effectués sur un panel d'hommes. Il fallait  remplir plusieurs critères : avoir un patronyme scandinave et avoir ses quatre grands-parents nés et ayant vécus (ou vivant encore) dans un rayon de 50 km de leur lieu de vie actuel. Une telle stabilité dans la localisation géographique, et sur une période de trois générations en arrière, est un moyen très efficace d’utiliser l’ADN pour remonter dans le temps, et ce même sur de très longues périodes. [...]

    Lire la suite

  • Royaume-Uni - Près d'un million de Britanniques vivant aujourd'hui sont d'origine viking

    Près d'un million de Britanniques vivant aujourd'hui sont d'origine viking: un homme sur 33 peut donc prétendre être un descendant direct des guerriers nordiques.

    Environ 930.000 descendants de race guerrière existent aujourd'hui malgré la domination britannique des guerriers scandinaves se terminant il y a plus de 900 ans.  

    Une étude génétique réalisée par BritainsDNA a comparé les marqueurs du chromosome Y - ADN hérité de père en fils - de plus de 3500 hommes avec un modèle de six ADN qui sont rarement trouvés en dehors de la Scandinavie et sont associés aux Vikings.

    Les documents historiques permettent d'estimer que les premiers drakkars des Vikings ont débarqué en Grande-Bretagne en 793 et que les Vikings ont continué à gouverner  des parties de l'Angleterre jusqu'à la bataille de Stamford Bridge en 1066. Ils ont laissé derrière eux des constructions, une culture et des mots qui sont encore utilisés dans la langue anglaise aujourd'hui.

    Lire la suite

  • Les Shetland - La "fête du feu" fait souffler l'esprit viking sur l'archipel

    Déguisés en guerriers vikings, brandissant épées et boucliers, un millier de personnes ont défilé ce mardi 26 janvier 2016 dans les Shetland, à Lerwick, pour le spectaculaire festival "Up Helly Aa", ou "fête du feu", exaltation des racines scandinaves de cet archipel écossais.

    Casques à ailettes et longues barbes, les "Guizers" ("Ceux qui se déguisent") ont marché fièrement dans les rues de Lerwick, ville portuaire et principale agglomération des Shetland. 

    "L'adrénaline coule, les gens s'amusent. C'est une grande fête", a déclaré Peter Malcolmson, un spécialiste du festival, sur la BBC. 

    Le clou des festivités a eu lieu dans la soirée avec une nouvelle marche, flambeau à la main, conduite par le "Guizer Jarl", le chef viking, et surtout l'incendie d'un drakkar viking spécialement construit pour l'occasion.

    Ecosse : un millier de personnes brûlent un drakkar pour la "fête du feu"

    L'archipel a été conquis par les Vikings dans le courant du IXe siècle et est resté norvégien durant cinq siècles. Ce n'est qu'en 1472 que les Écossais obtiennent ces îles, qui sont aujourd'hui le territoire le plus au nord du Royaume-Uni. 

    Lire la suite

  • Islande - Une Indienne kidnappée par les Vikings ?

    Selon une récente étude, une Amérindienne kidnappée par les Vikings pourrait être la première Américaine à avoir posé les pieds en Europe, il y a mille ans.

    C’est en analysant l’ADN de 80 Islandais que des chercheurs espagnols et islandais ont fait cette suprenante découverte. Ils ont retrouvé dans le patrimoine génétique de quatre familles islandaises un gène prouvant qu’ils ont un ancêtre «natif Américain», un Indien d’Amérique de la tribu des Skraelings. Si cette lignée ADN a traversé les siècles, c’est parce qu’elle est mitochondriale : le gène est transmis de femmes en femmes pendant des générations, sans aucune altération.

    Pour moi, l’hypothèse la plus probable est que les quatre familles islandaises dérivent d’une femme amérindienne amenée ici, cinq siècles avant le départ de Christophe Colomb", affirme le chercheur Carles Lalueza-Fox...

    Lire l'article complet: Histoirenormande.fr

    A lire également: Cotentin: à la recherche des traces des Vikings dans l'ADN normand
     

  • Des glaçons qui ne fondent jamais venus des glaciers des Vikings

    Les Vikings suçaient déjà des glaçons

    En l’an 800 en Scandinavie, les vikings utilisaient les pierres des glaciers pour rafraîchir l’hydromel. Ce procédé est encore utilisé de nos jours pour l’étape de refroidissement nécessaire à l’élaboration du Whisky : ainsi est née l’expression « On the Rocks ® » : « taillés directement dans la roche naturelle et polis selon une méthode artisanale tenue secrète (ou selon un procédé unique), ces glaçons de pierre accumulent le froid et le restituent dans votre verre…

    Lire l'article complet: Bourgogne-live.com

    Artisan français: Glaçons-pierre.fr

  • Management - 6 leçons inspirées de la série Vikings

    Quel rapport entre les Vikings et le management ? A priori aucun, mais en regardant de plus près la série TV Vikings, on peut tout de même y trouver une source d’inspiration pour affirmer son leadership.

    «Vikings» est une série canado-irlandaise diffusée depuis 2013 (la saison 4 sera diffusée en 2016). Elle raconte l’histoire d’un chef viking, Ragnar Lothbrok, un héros légendaire nordique qui aurait unifié les clans vikings et exploré de nouveaux territoires pour enrichir son peuple. Un chef de clan devenu roi qui fait preuve d’un leadership incontestable et d’un sens du management hors du commun. Cette série nous a inspiré quelques leçons utiles au monde de l’entreprise (nous vous déconseillons tout de même de mener des raids armés pour gagner des parts de marchés sur vos concurrents).

    1. « Think different »
    2. Accepter de plonger dans l’inconnu
    3. Toujours avoir un coup d’avance
    4. Savoir être cruel quand c’est nécessaire
    5. Laisser ses équipes faire leur devoir
    6. Faire des traîtres vos meilleurs alliés

     

    Lire l'article complet: Cadreo.com

  • Norvège - Des lycéens peuvent choisir l’option "compétences vikings"

    Apprendre à forger des armes, sculpter du bois ou encore à lancer des haches vous intéresse ? Des étudiants norvégiens de la Seljord folk high-school, dans le sud du pays, se sont vus offrir cette possibilité cette année. Une proposition accueillie avec enthousiasme. 

    L’offre d’emploi a été partagée 26 000 fois sur Facebook et c’est Jeppe Nordman qui a fini par décrocher le poste. Ce passionné des mœurs Vikings et forgeron reconnu se chargera d’enseigner aux 14 lycéens qui se sont inscrits à son cours « compétences Vikings ». « Notre école était très connue à une époque pour ses travaux manuels, mais ça s’est perdu », explique le principal Arve Husby au Guardian. « On a donc fait un brainstorming avec les autres professeurs et l’un d’entre eux a suggéré ce cours », ajoute-t-il.

    Une proposition qui a rencontré un vif succès grâce « à des séries télévisées comme Game of Thrones ou Vikings », pense Arve Husby. Pendant un an, les neuf garçons et cinq filles scolarisés au lycée Seljord, situé à environ 200 kilomètres à l’ouest d’Oslo, apprendront à sculpter le bois, forger des armes, faire du pain, tirer à l’arc, construire des bateaux ou encore tisser.

    S’il avoue ne pas savoir encore comment de telles compétences peuvent s’avérer utiles sur le marché de l’emploi, Arve Husby souligne que ce qui est important c’est la démarche, qui permet « une ouverture d’esprit ».

    Lire la suite de l'article: 8e-etage.fr

  • Pourquoi les Vikings sont-ils si populaires?

    Série télé, expositions, reconstitutions...Grâce à la fiction et à des découvertes archéologiques, l’image des Vikings barbares a été dépoussiérée. Ces derniers suscitent d’ailleurs un regain d’intérêt, voire une fascination, surtout depuis que la série éponyme, écrite et réalisée par Martin Hirst, les met en scène – la troisième saison est diffusée sur Canal+ ce mois-ci. En France, du sang de Viking coule dans les veines des Normands. Grâce à cela, la région a même une date de naissance: en 911, un chef de guerre viking a signé un traité et obtenu la Normandie contre la promesse de protéger le royaume des Francs contre les attaques d’autres Vikings...

    Lire l'articleSlate

  • France - à la recherche des traces des Vikings dans l'ADN normand

    Des universitaires britanniques vont étudier l’ADN d’une centaine d’habitants du Cotentin, collecté lundi et mardi 16 juin, pour en savoir plus sur la colonisation de la Normandie par les Vikings. L’université de Leicester, qui a déjà fait parler d’elle lorsqu’elle a identifié les restes de Richard III, mène une étude, intitulée « The Viking DNA Project », visant à comparer les diasporas scandinaves de quatre régions – trois britanniques et une française : la presqu’île du Cotentin nord. Financées par la fondation Leverhulme Trust, ces données génétiques doivent compléter celles fournies notamment par l’archéologie.

    Lire les articles: Le Monde, Le Parisien, L'Express, Metronews, France 3