IDAVOLL

Bibliographie Mythologie, Légendes et Croyances

Classement par ordre alphabétique des noms d'auteurs

A

Le Troll et autres Créatures surnaturellesLe Troll et autres Créatures surnaturelles dans les Contes populaires norvégiens, Virginie AMILIEN

éd. Berg International, coll. Faits et représentations - 297 pages

Le troll, et les autres créatures extraordinaires des contes norvégiens, ont toujours fasciné sans que l'on connaisse pourtant leur nature véritable. Ce livre propose donc de partir à la découverte de ces êtres surnaturels afin d'en connaître les aspects, les caractéristiques, les nuances, mais aussi les origines, les multiples significations de leur existence ainsi que leurs influences sur la vie quotidienne. En se fondant sur le merveilleux en Norvège, l'auteur a pu relever quantité d'informations, particulièrement sur le troll, ce qui lui permet de proposer une classifiation et une description des créatures surnaturelles. Issues des perceptions populaires, de la mythologie et des religions anciennes, teintées par la suite de christianisme, puis marquées par l'utilisation nationaliste du folklore, elles ont traversé les siècles. Les évolutions culturelles et sociales portent les traces de leur passage et on constate à travers ces créatures une relation fondamentale avec l'au-delà, la notion de l'âme et celle du destin humain. Leur existence reflète les croyances religieuses populaires avec ses rites et s'exprime par un symbolisme que l'on retrouve tant dans la vie quotidienne qu'au niveau des contes. 

Le troll, entité mise en valeur à l'époque nationale-romantique, s'est détaché nettement des autres antagonistes de la mythologie. Il a évolué de manière telle qu'il est devenu un véritable concept. Témoignant de l'importance des créatures surnaturelles dans la tradition norvégienne, il est devenu un symbole du pays au point de représenter certaines valeurs sociales et morales.

Mythologie scandinaveMythologie scandinave: Légendes des Eddas, Rasmus Bjorn ANDERSON 

éd. Héligoland, coll. Au Nord du Monde - 304 pages

 

 

 

 

B

Le Symbolisme animal dans la Mythologie nordiqueLe Symbolisme animal dans la Mythologie nordique, Ludovic BELLIS

éd. Universitaires Européennes - 116 pages

La mythologie nordique, ou germano-scandinave, est très méconnue dans notre civilisation actuelle. Et pourtant elle perdura environ 2500 ans, de la Mer Noire jusqu'en Islande, et recèle d'extraordinaires richesses. Dans une première partie, l'auteur expose l'histoire de ce qui fut la religion des anciens hommes du Nord, ainsi que la présentation du peuple scandinave au temps des vikings, puisque les sources dont nous disposons aujourd'hui proviennent principalement de cette époque. La seconde partie est consacrée aux récits des mythes nordiques, et expose pour chacun d'entre eux la représentation d'une figure animale au symbolisme souvent puissant. L'étude se porte alors sur l'impact qu'avaient ces puissances animales sur les hommes qui avaient de profondes convictions en ces croyances. Animaux créateurs, destructeurs, exposant la personnalité de la divinité à qui ils appartiennent, ou organisateurs de l'univers, tous les traits symboliques qu'ont les animaux dans les différentes cultures se retrouvent ici. Le but de cette étude est alors d'exposer comment cette trame a induit un système de pensée propre aux anciens nordiques.

 

Mythologie des Celtes et des VikingsMythologie des Celtes et des Vikings, Thierry BORDAS

éd. Molière - 125 pages

"En évoquant dans le présent ouvrage La mythologie des Celtes et des Vikings, Thierry Bordas établit avec force le lien qui unit les deux domaines, mais au lieu de les éloigner il les rapproche de nous. Au pays des Gaulois, on ne peut que se sentir l’âme celte, et au pays des Normands, on ne saurait ignorer l’importance historique du débarquement des Vikings. Dans notre imaginaire la mythologie des Celtes et celle des Scandinaves cohabitent, et elles ne sont nullement chassées par la mythologie des Grecs ou par celle des Romains. Comme il existe des migrations de peuples, viennent se superposer des strates mythologiques pour le plus grand enrichissement de l’âme collective. Tristan et Iseult, Merlin, le roi Arthur font partie de notre être au même titre que Sigurd-Siegfried, Brunehilde la Walkyrie et le mystérieux anneau qui fut l’objet, comme Hélène, d’une longue dispute. " Pierre Brunel

 

 

TrollTroll, Erik BORGE et Théodore KITTELSEN

éd. Scandinavian Film Group - 65 pages

Troll. Ce simple mot fait courir des frissons le long de la colonne vertébrale de chaque Norvégien, jeune ou vieux. Ce livre vous emmène dans les confins sombres et mystérieux de la nature sauvage norvégienne, dans le territoire des troll.

Les fascinantes et pittoresques illustrations sont de Theodor Kittelsen (1857 - 1914), l'un des artistes les plus populaires de Norvège. Mais nous devons vous emttre en garde. Depuis 100 ans, ces images et ces histoires effrayent les Norvégiens, qui ont appris que même les troll les plus grands et les plus laids arrivent toujours à se glisser sous votre lit.

Régis Boyer

Edda poetiqueL’Edda poétique, textes présentés et traduits par Régis BOYER

éd. Fayard, coll. L’espace intérieur

Nés d’une lointaine tradition orale, les textes de l’Edda poétique, traduits ici dans leur intégralité, constituent, avec les autres textes scandinaves réunis dans cet ouvrage, un pan capital de notre patrimoine indo-européen. A plus d’un millénaire de distance, ils nous permettent de découvrir la richesse de l’âme germanique ancienne.Loin d’être des Barbares, ceux qui passèrent à la postérité sous le nom de Vikings formaient une communauté d’hommes qui idéalisèrent leur condition sous forme de mythes et de légendes poétiques. Les dieux et les grands héros du Nord ont ainsi inspiré des dits, des lais et des élégies, dont la qualité littéraire rappelle celle des grandes sagas. En des images inoubliables, ces textes nous dévoilent une vision fondamentale de l’homme, de la vie et du monde, un monde imprégné par la toute-puissance du Destin auquel nul n’échappe, qu’il soit dieu, alfe ou homme.

 

 

YggdrasillYggdrasill, la Religion des anciens Scandinaves, Régis BOYER

éd. Payot, coll. Grand Format - 248 pages

Cette présentation nouvelle de la religion des anciens Scandinaves, depuis les origines connues jusqu’à l’époque viking, respecte deux grands principes. D’une part, elle adopte un mode diachronique : à partir des tout premiers documents que nous livre l’âge de la pierre, en passant par les indications de l’âge du bronze, puis par les trouvailles de l’âge du fer, les " hommes des tourbières " danoises notamment, et les souvenirs de l’âge des grandes migrations, nous débouchons sur le grand corpus des Eddas, des poèmes scaldiques et des sagas, qui permettent une vaste synthèse d’une religion dominée par le culte des grandes forces naturelles et du tout-puissant Destin. De là découle le second principe, d’organisation structurale de cette mythologie, qui revient à considérer, dans une perspective naturaliste, que le Soleil (élément aérien), Baldr, Tyr, Thorr, l’élément liquide (Odinn) et l’élément tellurique (les Vanes) ont présidé à l’élaboration des mythes et des rites que sous-tendent les notions de Force (ou de Dynamisme) et de Savoir (juridique ou poétique et vitaliste), créatrices d’ordre opposé au chaos. II s’agit d’une vision consciente et active du monde, de la vie et de l’homme qui ne laisse aucune place ni au doute, ni au désespoir, ni à l’absurde. Elle est tout entière dominée par l’image éminemment prestigieuse du grand arbre Yggdrasill, source de tout savoir, de tout destin et de toute vie.

 

Mythes et Religions scandinavesMythes et religions scandinavesRégis BOYER

éd. Riveneuve - 604 pages

"Je parlais de bilan, le terme n'est peut-être pas vraiment congru en cette occurrence précise. Je préférerai en définitive parler d'ouverture. De hungrvaka comme disaient les Islandais au XIIe siècle de Mise en appétit (éveille-faim serait le rendu littéral). Parce qu'il faut enfin, résolument, les percer, les fameuses brumes du Nord".

Régis Boyer a consacré toute sa vie et sa carrière à la diffusion des lettres et de la culture scandinaves. Une oeuvre abondante - études et traductions - atteste du fait. Ce travail a été entrepris selon une double orientation : d'une part, divulguer, faire connaître les domaines danois, islandais, norvégien et suédois ; d'autre part, et peut-être surtout, démythifier, démystifier ces questions qui, pour des raisons difficiles à élucider, suscitent, chez nous, des erreurs à la fois grossières et tenaces. Après quelques études d'ensemble dont le propos est plutôt de vulgariser et de suggérer quelques ouvertures, viennent quelques entrées sur les dieux et les êtres surnaturels. Quelques-unes seulement : les ouvrages théoriques énumérés dans la bibliographie fournissent largement les renseignements globaux. Un article est réservé au culte et quelques mythes sont présentés parmi les plus méconnus ou bien les plus fondamentaux parce qu'ils traduisent exactement la mentalité scandinave. Suivent deux études de méthodologie qui permettent de voir où se situe Régis Boyer.

 

Le Monde du DoubleLe Monde du Double: la Magie chez les anciens Scandinaves, Régis BOYER

éd. Berg International, coll. L’Île verte - 224 pages

C'est toujours une surprise pour l'amateur d'antiquités scandinaves, nourri de tant d'idées fausses sur le compte des Vikings et de leurs ancêtres, de découvrir le rôle vraiment capital que joua la magie dans leur univers mental et religieux : le Double et ses manifestations y tiennent une place éminente. 
Grands textes sacrés aussi bien que coutumes populaires nous proposent à l'envi métamorphoses, réincarnations, conjurations, « charmes », suscitations, toute la gamme des grandes opérations magiques qui postulent un commerce intime avec les mondes des esprits, une collusion de tous les instants avec les morts, bref, une certitude que la vie ne cesse pas avec l'arrêt des battements du coeur, qu'elle se prolonge d'une autre façon et sous d'autres formes, et qu'il est toujours possible de la forcer à se manifester ici-bas, pour peu que l'on ait la science requise et que l'on connaisse les secrets de « l'art noir ».
Un rapide examen du difficile problème des origines probablement sames est ici suivi d'une typologie en règle des grands rites magiques qui culminent avec les pratiques diffamatoires du nidh, les grands moments sacrificiels du blot et les opérations augurales du sejdhr.
On s'aperçoit de la sorte que le monde spirituel des anciens Scandinaves est tout entier immergé dans l'occulte et que la vie terrestre qu'ils menaient était gouvernée par des Puissances qu'ils s'entendaient à apprivoiser et à exploiter.

 

La grande Déesse du NordLa grande Déesse du Nord, Régis BOYER

éd. Berg International, coll. Faits et représentations - 218 pages

 

 

 

 

 

Le Christ des BarbaresLe Christ des Barbares: le Monde nordique (IXe-XIIIe siécle), Régis BOYER

éd. Cerf, coll. Jésus depuis Jésus - 155 pages

L’histoire de la conversion des pays germaniques au christianisme ne peut guère s’entendre sans une connaissance sérieuse du paganisme "barbare". Ce livre fait revivre l’esprit barbare d’après les textes et documents autochtones plutôt que par les comptes rendus des missionnaires.
Prééminence du culte, révérence envers les grandes forces naturelles, éthique de la compensation, dialectique de l’honneur, du destin et de la vengeance, sens particulier des relations entre l’individu et les puissances, notions de l’autre monde et du spirituel : tous ces traits façonnent une nouvelle image du Christ. Cette image apparaît dans les Eddas, sagas, poèmes scaldiques ou germaniques anciens, et elle est finalement composite. Le vieux fond germanique a fortement infléchi l’imagerie et la conception judéo-chrétiennes, mais celles-ci, à leur tour, ont profondément marqué les textes, poétiques ou en prose, où les auteurs s’efforçaient de reconstituer leur passé. Les Germains sont venus tard au christianisme, ils ont connu l’écriture encore plus tard, leurs historiographes et mythographes sont de formation chrétienne. Dans son art, sa littérature, sa spiritualité, ce monde barbare propose un intéressant chassé-croisé entre deux mentalités

 

Héros et Dieux du NordHéros et Dieux du Nord: Guide iconographique, Régis BOYER

éd. Flammarion, coll. Tout l’Art - 182 pages

Héros et dieux du Nord s’inscrit dans la série des guides iconographiques après La Bible et les saints, Héros et dieux de l’Antiquité et les Dieux du bouddhisme. La mythologie nordique, contrairement à celle du monde gréco-romain, est assez mal connue en France : ce volume se propose de nous la faire découvrir, notamment à travers les représentations artistiques qu’elle a suscitées de la préhistoire à nos jours.
Près de cent cinquante notices - de AEgir (Océan) au géant Ymir, en passant par le "beau dieu" Baldr, l’énigmatique Loki, Odinn, Thorr, les valkyries - mettent donc en scène les différents personnages du panthéon scandinave, auxquelles s’ajoutent quelques notices plus générales sur l’art viking, les gravures rupestres, les sagas ou encore le mythographe islandais Snorri Sturluson (début du XIIIe siècle).
Comme pour les précédents volumes de la série, chaque notice comprend la tradition mythologique, les principales représentations, les attributs éventuels, les sources (saga, Edda, etc.), une bibliographie et des renvois aux notices corrélatives. Le volume se termine par une bibliographie générale et un index.

 

La Mort chez les anciens ScandinavesLa Mort chez les anciens Scandinaves, Régis BOYER

éd. Les Belles Lettres, coll. Vérité des Mythes - 241 pages

La thèse soutenue dans cet ouvrage est qu'il a existé, dans le Nord ancien, deux cultures qui se sont superposées et dont il subsiste des interférences dans un peu tous les domaines. Celui qui est retenu ici est fondamental: il s'agit d’étudier la conception que les anciens Scandinaves se faisaient de la mort et des morts. Un patient travail d’archéologie mentale permet d’isoler deux couches, l’une archaïque, où le mort-vivant (draugr, revenant) possède une réalité physique, l’autre, plus récente sans doute, qui correspond mieux à nos habitudes, avec, tout de même, de surprenantes divergences concernant l’« âme », par exemple.
À partir de ce thème, diverses notions sont étudiées, qui vont d’une présentation des nombreuses catégories d’êtres surnaturels (géants, nains, mais aussi trolls, valkyries, etc.) aux différentes figurations du royaume des morts et des dieux qui y président. L’essai que voici a privilégié la citation des textes nombreux et expressifs afin de couper court à trop de rêveries (sur le Ragnarök, par exemple) et aussi de faire valoir la qualité et la richesse d’une civilisation encore trop méconnue chez nous.

 

Les ValkyriesLes Valkyries, Régis BOYER

éd. Les Belles Lettres, coll. Vérité des Mythes - 224 pages

" Parler des Valkyries présente des difficultés extrêmes. D'abord, ce thème est parfaitement galvaudé : toute une imagerie court sur la question, où l apport wagnérien n est pas innocent, tant s'en faut. Qui d'entre nous n'a pas tenté de traiter de "valkyrie" telle ou telle femme qui échappait à nos critères normaux d' évaluation ? Et le plus souvent en termes passablement péjoratifs... Car rien n'est pur ici : que veut-on dire par Valkyrie ? Ce que fut cette créature aux temps anciens où elle relevait sans aucun doute de la mythologie et où elle était ailée ? Ce que la dévaluation consécutive aux efforts de l'Église, en ce domaine comme en tant d autres, a fini par faire de cette notion ? Ce que l imagination populaire n'a pas manqué de broder sur l'image prestigieuse et trouble de la Femme, aux pouvoirs plus ou moins magiques ? Ou ces magnifiques variations musicales que, grandes cantatrices à l'appui, nous connaissons tous avec grande admiration?" C'est pour répondre à ces questions que Régis Boyer a écrit ce livre dans lequel le lecteur retrouvera avec plaisir toute son érudition et toute sa passion.

 

Les Religions de l'Europe du Nord, Eddas, Sagas, Hymnes ChamaniquesLes Religions de l'Europe du Nord, Eddas, Sagas, Hymnes Chamaniques, Régis BOYER

éd Fayard/Denoël,coll. Le Trésor spirituel de l'Humanité - 753 pages

C

Odin et les Légendes scandinavesOdin et les Légendes scandinaves, Collectif

éd. Robert Laffont, coll. Les grands Mythes de l’Homme -143 pages

 

 

 

 

 

Mythologie nordiqueMythologie nordique, Arthur COTTERELL

éd. Celiv - 96 pages

 

 

 

 

 

Mythe et Mythologie du Nord ancienMythe et mythologie du Nord ancien, Collectif

Revue littéraire mensuelle Europe

 

 

 

 

D

Tradition nordique tome 1Tradition nordique tome 1, Anne-Laure d’APREMONT

éd. Pardès, coll. B.A.-BA - 127 pages

La tradition de l’Europe du Nord fut et demeure l’une des plus riches et des plus complexes de l’histoire du monde. Elle a profondément imprégné l’inconscient collectif de l’Europe, mais encore l’imaginaire des peuples (voir les contes de fées, les mythes comme celui du Père Noël) et l’expression moderne (comme chez Tolkien). Ce B.A. BA entend proposer au public francophone le premier panorama clair et complet de la tradition nordique vivante aujourd’hui. Celle-ci s’articule autour de la figure grandiose de l’Arbre de Vie/Axe du Monde, Yggdrasill, er de ses neuf mondes. Les runes, ces signes mystérieux, sont les clés menant au coeur de cette tradition. Au sommet de la hiérarchie divine, trône l’une des plus formidables expressions du Destin dont la toile englobe toutes choses. Et, au centre des mondes, se dresse l’homme, en Midgard, la " Terre du Milieu ". D’essence chamanique, la tradition nordique est, avant tout, une voie. Elle permet la réalisation spirituelle par une communion entre notre nature intime et la grande Nature.

 

Tradition nordique tome 2Tradition nordique tome 2, Anne-Laure d’APREMONT

éd. Pardès, coll. B.A.-BA - 128 pages

Architecture, fêtes et rites, symbolisme, science des plantes, des végétaux, éthique, art des contes, datation, rapport à l’espace, etc.: la tradition nordique imprègne encore aujourd’hui l’ensemble de l’univers européen. Pendant des siècles, en dépit d’une supposée conversion au christinisme monothéiste, l’ancienne foi traditionnelle des Européens, tolérante, non dogmatique et directement reliée à la nature, a perduré (à tel point que l’on a pu parler de "foi duale", notamment dans les pays anglo-saxons). L’âme et l’esprit libres de la pensée traditionnelle ont continué de délivrer leur message, discrètement, subtilement, selon des codes, des usages, des comportements. L’environnement se présente comme un grand livre ouvert dont il suffit de redécouvrir lalangue, l’alphabet. En une époque où il devient vital de restaurer le lien perdu avec la nature et l’ancestralité, la tradition nordique offre une voie royale à tousceux qui cherchent à retrouver leur essence, en un mot : l’écologie sacrée. Ce B.A.-BA de la tradition nordique (volume 2) - faisant suite au premier B.A.-BA de la tradition nordique, plus théorique - propose d’explorer les voies pratiques (du symbolsme aux arts martiaux, à travers toutes les formes d’art et de rituel) ayant permis aux Anciens de vivre en harmonie avec la Nature, à leurs successeurs de conserver ce grand message, et à l’homme moderne de les redécouvrir pour rétablir d’urgence le rapport avec l’ordre naturel.

Mythes et Dieux de la Scandinavie ancienneMythes et Dieux de la Scandinavie ancienne, Georges DUMEZIL

éd. Gallimard, coll. Bibliothèque des sciences humaines-  400 pages

À côté de monographies célèbres comme Mythes et dieux des Germains, Loki, La Saga de Hadingus (Du mythe au roman et Les Dieux des Germains, le grand historien des religions rédigea toute une série d'études sur nombre de thèmes mythiques et de figures divines de la Scandinavie ancienne. Elles concernaient en particulier le personnage féminin de Gullveig, qui fut comparé à la figure de Tarpeia dans la Roma archaïque, mais aussi des dieux tels que Baldr, Heimdall et Vidar, qui jouèrent un rôle de premier plan dans le drame eschatologique des anciens Scandinaves (Le Ragnarok) ou encore plusieurs épisodes mythologiques ou légendaires connus tant de la littérature norroise (en particulier l'Histoire des rois de Norvège et l'Edda de Snorri Sturluson) que des Gesta Danorum de Saxo Grammaticus et des récits folkloriques recueillis à l'époque moderne.Mythes et dieux de la Scandinavie ancienne rassemble une vingtaine de ces études qui étaient jusqu'alors disséminées dans des revues savantes ou insérées dans des recueils d'hommages ou d'esquisses.

 

loki.jpgLoki, Georges DUMEZIL

éd. Flammarion, coll. Champs Flammarion Sciences - 259 pages

Dans le complexe édifice intellectuel qu’a savamment construit Georges Dumézil, Loki occupe une place singulière. Ce livre nous conduit, en effet, du monde scandinave aux montagnes du Caucase, demeure du peuple ossète, pour évoquer enfin l’univers mythique du Mahâbhârata. 
Loki est une divinité nordique sans culte, sans fonction précise, mais extrêmement présente parmi les dieux dont il est l’ami, l’auxiliaire aussi précieux que redouté. C’est un être malin, vantard, expert en métamorphoses (serpent, femme, saumon...), source de querelles et de méchantes farces. Incapables de reculer devant une malice irréparable et mortelle, il finit traqué par les dieux, et n’échappe pas à un supplice qui déchaîne à son tour les forces du Mal.
Reprenant les données de la mythologie et de la critique philologique et folklorique, Georges Dumézil restaure la riche et mobile figure de Loki. Mais surtout, le parallèle qu’il trace ensuite avec Syrdon, le héros du Caucase, et la référence ultime à la grande épopée védique éclairent l’extraordinaire parenté de trois versions culturelles d’une même tradition indo-européenne.

G

 

La Mythologie vikingLa Mythologie viking, Neil GAIMAN

éd. Au Diable Vauvert - 320 pages

L’univers de Neil Gaiman est nourri par les légendes nordiques. Il revient à ses sources et nous raconte enfin, sous la forme d'un roman, la grande saga des dieux scandinaves qui l’ont inspiré pour son chef d’oeuvre American Gods. De la genèse des neuf mondes au crépuscule des dieux et l’ère des hommes, ils reprennent vie : Odin, le plus puissant des dieux, sage, courageux et rusé ; Thor, son fils, incroyablement fort mais tumultueux ; Loki fils d’un géant et frère d’Odin, escroc et manipulateur inégalable… Fières, impulsives et passionnées, ces divinités mythiques nous livrent enfin ici leur passionnante – et très humaine – histoire.

 

 

Les 100 Légendes de la Mythologie nordiqueLes 100 légendes de la mythologie nordique, Patrick GUELPA

éd. Presses Universitaires de France, coll. Que sais-je? - 126 pages

Entre la vache Audhumla et le loup Fenrir, entre le frêne Yggdrasill et le dragon Fáfnir, les sombres forêts du Nord de l'Europe et les rivages des mers froides sont peuplées d'être merveilleux et fantastiques qui n'en finissent pas de nous fasciner.Après la mythologie grecque, la mythologie nordique, popularisée par Wagner depuis la fin du XIXe siècle, est celle qui a fourni le matériau mythique le plus important. Ses fables et ses légendes ont été principalement consignées dans des sources littéraires, surtout dans l'Edda de l'Islandais Snorri Sturluson (1178-1241), l'Islande étant le véritable conservatoire des antiquités nordiques.À partir de 100 mots, Patrick Guelpa nous propose d'aller à la découverte d'un monde enchanté, où se côtoient dieux et déesses, Ódhinn, Thor et Freyja, monstres, valkyries, géants et nains, elfes et fées...

 

 

Dieux et Mythes nordiquesDieux et Mythes nordiques, Patrick GUELPA

éd. Presses Universitaires du Septentrion, coll. Savoirs mieux. Histoire des religions - 265 pages

Les poèmes mythologiques et héroïques, la version en prose de Snorri Sturluson (le plus grand écrivain et mythographe islandais du Moyen-Age, 1178-1241) de l'Edda sont les sources littéraires de cette étude mythologique. Chaque dieu est présenté avec ses attributs et ses fonctions à la faveur des textes qui le concernent et des mythes qui s'y rattachent sans faire l'impasse sur les incertitudes et les doutes de la recherche passée et actuelle. S'étendant sur 2 500 ans et sur un espace vivifié par les Vikings qui va du Groenland à Constantinople, du Nord de la Suède à Gibraltar, ce corpus de croyances païennes offre naturellement de singulières distorsions et présente cependant de confondantes continuités thématiques. A l'aide de l'archéologie, l'histoire, la littérature, l'onomastique et la linguistique, entre autres sciences, cet ouvrage fait non seulement le point sur les connaissances actuelles, mais encore bat en brèche certaines interprétations traditionnelles qui voudraient privilégier le côté martial alors que la civilisation où s'est développée cette mythologie a pour trait fondamental la troisième fonction dumézilienne.

 

De la Mythologie scandinave, des Eddas, des Sagas, des Drapas, des runasDe la Mythologie scandinave, des Eddas, des Sagas, des Drapas, des runas, René GUICHARD

éd. A. et J. Picard - 76 pages

L

Mythes et légendes scandinaves en NormandieMythes et légendes scandinaves en Normandie, Patrice LAJOYE

éd. OREP - 48 pages

Les Vikings qui se sont installés sur le territoire de l'actuelle Normandie n'ont finalement laissé que peu de traces matérielles. Les archéologues n'ont découvert qu'une dizaine d'objets apportés par ces colons nordiques, tandis qu'aucun site révélateur d'habitat scandinave n'a été mis au jour. En revanche, leur impact culturel a sans doute été plus important, même s'ils se sont très vite fondus au sein de la population locale : en témoignent les nombreux noms de lieux d'origine scandinave qui caractérisent le paysage toponymique de la Normandie, ainsi que divers noms de famille considérés de nos jours comme typiquement normands. Tout ceci est maintenant bien connu. Il est, toutefois, un domaine qui a été rarement abordé : celui de la religion. Ces colons étaient pour l'essentiel païens. Ils sont nécessairement venus avec leur bagage culturel de mythes, de légendes, de pratiques qui leur sont propres. Malgré leur intégration à la société franque, est-il possible d'en retrouver des traces en Normandie, même infimes?

 

Dictionnaire de Mythologie GermaniqueDictionnaire de Mythologie germanique: Odin, Thor, Siegfried et Cie, Claude LECOUTEUX

éd. Imago - 296 pages

Siegfried, Odin, la Lorelei, le Roi des Aulnes, voilà des personnages mythiques bien connus. Pourtant, s’étendant de l’Allemagne à l’Islande, la mythologie germanique, et plus précisément germano-scandinave - souvent victime de préjugés, sans doute en raison de fâcheuses récupérations historiques -, reste dans l’ensemble trop ignorée.
Du Moyen Age à nos jours, s’appuyant notamment sur les Eddas, les Sagas, les légendes et les traditions populaires, ce dictionnaire nous invite à arpenter des espaces enchantés où foisonnent dieux, fées, elfes, lutins, revenants, nains et géants... Il nous décrit, par exemple, les cultes rendus aux sources et aux arbres, maints rituels magiques, nous conte l’éternelle errance du Chasseur maudit, l’étrange aventure de Peter Schlemihl et de nombreuses autres histoires fabuleuses...
Unique en son genre, œuvre d’un éminent spécialiste, cet ouvrage nous fait découvrir ainsi toute la richesse et la poésie d’une des plus grandes cultures européennes.

 

Chasses infernales et cohortes de la nuit au Moyen AgeChasses infernales et cohortes de la nuit au Moyen Age, Claude LECOUTEUX

éd. Imago - 250 pages

Autrefois par les nuits d'hiver, dans le ciel ou sur terre, on entendait passer une troupe effrayante et mystérieuse, un étrange cortège de fantassins et de cavaliers, les uns ensanglantés, les autres portant leur tête sous le bras. C'était la Chasse sauvage, la terrible cohorte des damnés...
Croyance populaire profondément enracinée dans les mentalités, la Chasse sauvage avait jadis une fonction sociale et correspondait à une véritable conception du monde. Mais soumise à l'usure des mémoires et aux assauts de la « vraie foi » que fut le christianisme, elle se trouva déformée et mêlée à d'autres traditions.
Cet ouvrage rassemble les multiples facettes du mythe, et ce jusqu'à une époque récente. Poursuivant ses magistrales recherches sur les légendes et les superstitions liées à la mort et à l'au-delà, Claude Lecouteux nous plonge, une nouvelle fois, au coeur des hantises et des peurs de l'homme médiéval.

M

Légendes de la Mythologie nordiqueLégendes de la Mythologie nordique, Jean MABIRE

éd. L’Ancre de Marine -191 pages

Au pays du froid et des brumes, dans le vent furieux qui arrache la neige des sommets et hurle sur les plaines, le galop fantastique d’un cheval emplit soudain le ciel, déchirant la nuit et crevant les nuages. Au rythme fou des huit sabots de sa monture fabuleuse, ce cavalier c’est le dieu Odin, le plus grand et le plus noble de tous, héritier du courage des géants et de la sagesse divine, fondateur de la race des hommes. Dans les neuf mondes de la mythologie nordique, les dieux ont fixé les règles immuables. Alors, jusqu’à la fin des temps, vont se déchirer l’aigle et le serpent, celui qui plane et celui qui rampe, l’oiseau de lumière et la bête des ténèbres. Ainsi s’opposent la force et la ruse, en une lutte éternelle qui ne connaîtra ni vainqueur ni vaincu. Seul compte le combat. Ce qui vit, c’est ce qui lutte. Celui qui tombe les armes à la main ne meurt pas vraiment, il ne disparaît pas dans le néant comme le riche et le lâche, Odin l’accueille dans son Valhalla. Ici les guerriers - et eux seuls - vont connaître la vie qui commence après la vie. Hommes des bateaux et des fortins, conquérants des steppes et des océans, seigneurs des tempêtes ripaillent et festoient, mangeant à belles dents, buvant à plein gosier, servis par les Valkyries. Le sang viking hérité de ses ancêtres mais aussi sa maîtrise reconnue d’historien du Nord qualifiaient naturellement Jean Mabire pour conter ces extraordinaires légendes.

Les Dieux maudits, Récits de Mythologie nordiqueLes Dieux maudits, Récits de Mythologie nordique, Jean MABIRE

éd. Coppernic, coll. Mythes et épopées d’Europe - 249 pages

P

Mythes nordiquesMythes nordiques, Raymond Ian PAGE

éd. Seuil, coll. Points Sagesse - 184 pages

 

 

 

 

 

LA V?LUSPÁ: Analyse Mythologique Et Mythologie Comparée - P.W. RichardLa Voluspá [Le poème cadre]: Analyse Mythologique Et Mythologie Comparée, Richard P. W.

éd. Independently published - 267 pages

Les trois versions traduites en français du poème de la V?luspá, chacune avec leurs variantes, sont réunies ici par l'auteur pour mieux interroger le champ des connaissances sur la mythologie nordique et avancer de nouvelles hypothèses. Qui sont les nains, et quels sont leurs fonctions? Qui sont ces trois géantes qui mettent fin à l’âge d’or des dieux? Ce poème en dirait davantage sur la "guerre des dieux" que ce qui a été jusque-là mis en exergue. Passionné du sujet depuis de nombreuses années, l’auteur dresse également une nouvelle carte de la 'géographie mythologique', analyse les sources à la lumière d'autres récits, confronte les interprétations et délivre une strophe inédite que les progrès de la transcription ont permis de restituer, excepté le tout dernier mot.

Jean Renaud

Odin et Thor, Dieux des VikingsOdin et Thor, Dieux des Vikings, Jean RENAUD et Alexis CHARNIGUET

éd. Larousse, coll. Dieux, mythes & héros - 222 pages

Odin, le grand dieu scandinave, est inséparable de son fils Thor. Odin, le père universel, dieu de l’Intelligence et de la Ruse, est admiré mais craint, tandis que Thor, dieu de la Foudre, est celui vers lequel se tournent plus volontiers les Vikings - c’est son nom que l’on retrouve le plus dans la toponymie et les dénominations nordiques. Odin a créé le monde en l’extrayant du chaos, Thor le défend contre les géants et toute menace extérieure. Odin, la création achevée, règne, souverain, laissant à Thor, parfois truculent, le soin des exploits héroïques. Cependant, si Thor est le dieu le plus populaire, Odin reste celui qui détient le savoir : il connaît le destin des dieux, leur " crépuscule ". Car ces dieux, conçus à l’image des hommes, sont mortels. Faisant revivre ce premier âge d’or de la mythologie scandinave, ce livre entraîne le lecteur jusque dans cette dernière épopée, où se trouve peut-être la clé de l’attrait que suscite toujours le panthéon nordique.

 

Les Dieux des VikingsLes Dieux des Vikings, Jean RENAUD

éd. Ouest-France, coll. De mémoire d’homme - 203 pages

Les vikings avaient imaginé pour leurs dieux un univers qui, à beaucoup d'égards, ressemblait au leur et dans lequel ils étaient confrontés aux monstres et aux géants qui menaçaient la terre entière. Odin, le dieu borgne, Thor, armé de son marteau, Freyja, belle et lascive, et toutes les autres divinités revivent dans cette présentation détaillée de la mythologie nordique, doublée de celle du culte qu'on leur rendait, et scrupuleusement fidèle aux sources scandinaves mises par écrit après la christianisation.

S

Dictionnaire de la Mythologie germano-scandinave tome 2Dictionnaire de la Mythologie germano-scandinave - Tome 1 et Tome 2, Rudolf SIMEK

éd. Porte-Glaive, coll. Patrimoine de l’Europe - 452 pages

Le Dictionnaire de la Mythologie germano-scandinave n'aborde pas simplement l'ensemble des personnalités mythiques repérables; il donne aussi leur place aux notions, aux faits et aux conditions des diverses composantes des cultes et pratiques magico-religieuses. Par cette variété de thèmes abordés, l'ouvrage s'adresse aussi bien au chercheur qu'au public éclairé. 

Avec plus de 1700 entrées, le "Simek" est actuellement l'instrument le plus complet et le plus précis pour tous ceux qui, par delà l'érudition, veulent comprendre le domaine des civilisations germaniques nordiques et continentales, composantes essentielles de l'histoire et de la culture européenne.

 

Edda, Snorri SturlusonL’ Edda, Snorri STURLUSON 

éd. Gallimard, coll. L’aube des peuples - 240 pages

Rédigée au début du XIIIe siècle par l'éminent historien islandais Snorri Sturluson, l'Edda constitue le recueil de mythologie nordique le plus complet que nous ait légué le Moyen Âge scandinave. Au cours de récits souvent hauts en couleur, l'auteur retrace tout d'abord la création de l'univers à l'origine des temps, avec notamment l'épisode du démembrement d'Ymir, le géant primitif ; puis il présente les principaux dieux de l'antiquité païenne et raconte leurs exploits, leurs aventures et leurs querelles, tandis qu'à l'arrière-plan se profile de plus en plus nettement le drame du monde, le fameux Crépuscule des dieux, dont la description particulièrement saisissante constitue le point d'orgue de l'ouvrage.Bien qu'il ait été conçu plus de deux siècles après la conversion offcielle de l'Islande au christianisme, ce traité témoigne d'une intime connaissance des poèmes mythologiques composés à l'époque païenne tant en Norvège que dans l'île des sagas. À ce titre, l'Edda offre un intérêt capital pour l'étude de l'ancienne religion scandinave, de même que pour les enquêtes de mythologie comparée indo-européenne.Cette nouvelle traduction repose sur un examen approfondi de la tradition manuscrite de l'ouvre, en sorte qu'à la différence des traductions précédentes, elle tient largement compte des principales variantes fournies par les manuscrits de l'Edda.

T

Dictionnaire de Mythologie et de SymboliqueDictionnaire de Mythologie et de Symbolique nordique et germanique, Robert-Jacques THIBAUD

éd. Dervy, coll. Poche, 476 pages

Nous connaissons les mythologies nordique et germanique grâce aux écrits des Xe et XIIIe siècles, notamment l’Edda poétique et l’Edda de Snorri Sturluson, ainsi que quelques sagas islandaises. Déjà influencés par le christianisme, ces textes rapportent cependant la pensée religieuse et poétique des ancêtres nordiques de l’Europe, qui avaient enseigné les Grecs Persée, Héraclès, et Apollon lors de leurs séjours en Hyperborée, ainsi que les druides irlandais, initiés dans les îles du Nord où vivaient les maîtres des celtes. Injustement méconnue dans notre pays, la mythologie nordique et germanique est cependant l’une des plus riches d’Europe, et recèle un enseignement qui est le chaînon indispensable entre la raison grecque et la féerie celte.

 

V

Magie et Religion en Scandinavie AntiqueMagie et Religion en Scandinavie antique, Varg VIKERNES

éd. du Rubicon, 146 pages

"La magie et la religion de l’Europe antique sont les fondements sur lesquels notre culture et notre civilisation se sont édifiées. Nous en voyons les traces tout autour de nous, dans chaque chose que nous faisons, construisons et dont nous nous entourons, ainsi qu’en nous-mêmes. Il est temps de nous en rendre compte et d’en prendre la juste mesure. " (Varg Vikernes) Quelles furent les traditions et les croyances de nos aïeux, à l’époque des cultes européens ancestraux ? Varg Vikernes démontre qu’elles sont communes aux peuples antiques d’Europe, d’Afrique du Nord et de certaines parties de l’Asie. Au travers d’un méticuleux travail d’érudit qui s’attache à première vue à la Scandinavie, Varg nous emmène à la découverte des origines du paganisme européen et d’un passé que nous avons, pour la plupart, définitivement oublié. 

Ecouter Méridien Zéro - Emission n°301 : Varg Vikernes, du Black Metal à la spiritualité scandinave


 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire