IDAVOLL

Norvège - Du cannabis et des svastikas dans la sépulture d'Oseberg

Une des femmes reposant dans la sépulture d'Oseberg possédait une petite bourse en cuir pleine de cannabis. Les scientifiques s'interrogent sur l'usage qu'elle faisait de cette plante.

La sépulture d'Oseberg date de 834, et est la tombe viking la plus riche qui ait jamais été découverte. Le tertre a été creusé en 1904 et les fouilles ont révélé un navire viking avec deux femmes, une d'environ 50 ans, et une plus âgée, entre 70 et 80 ans. Elles ont emporté avec elles sept lits, plusieurs tapisseries, un chariot richement décoré, et quatre traîneaux à chevaux. Il y avait aussi des ossements d'animaux appartenant à 14 ou 15 chevaux, quatre chiens, une vache, un taureau, un harle huppé [un canard], et une bécasse eurasienne. 

Entre autres, quatre svastikas apparaissent sur l'ornement d'un seauLe svastika est un ancien symbole qui a été utilisé dans de nombreuses cultures et qui est beaucoup plus ancien que l'époque des Vikings. C'est un véritable symbole de vie et d'éternité, devenu tabou dans le monde occidental après sa récupération par le régime nazi.Svastikas sur un seau découvert dans la sépulture d'OsebergLes objets ont été très bien conservés au vu du temps qu'ils ont passé sous terre. La raison en est l'argile dense et la tourbe dans laquelle ils ont été enfouis. Au cours des fouilles, les archéologues ont même découvert un seau de pommes qui étaient encore rouges, ainsi que du cresson et des bleuets encore aisément identifiables. En outre, ils ont trouvé un morceau de pâte à pain levée qui peut avoir été une sorte d'offrande funéraire, quelque chose à cuire pour les femmes, immédiatement après qu'elles aient atteint l'au-delà.

Qui étaient ces femmes?

Elles doivent avoir été très influentes au sein de leur communauté pour avoir bénéficié de telles funérailles. La plupart des gens de l'époque n'ont pas été pas enterrés dans des navires ou avec tant d'objets précieux. Donc, ces femmes pourraient avoir été des responsables religieux ou politiques. On ne sait pas laquelle des deux femmes détenait le plus de pouvoir.

Il semble que l'une aurait été plus importante que l'autre. La femme plus âgée mangeait certainement très bien, car elle a atteint près de 80 ans, ce qui était très vieux pour une femme viking. La plus jeune avait 50 ans. Leur squelette revèle qu'elles ont bien vécu, mais le plus ancien a permis de relever différents problèmes de santé; c'est probablement le cancer qui est à l'origine du décès.

La femme la plus âgée tenait une bourse en cuir qui a particulièrement retenu l'attention en raison de son contenu: du cannabis. Ce dernier donne lieu à différentes interprétations.

Les chercheurs avancent que le cannabis qu'elle renfermait a pu être utilisé comme analgésique pour apaiser les souffrances provoquées par la maladie. Les Vikings avaient une grande connaissance des plantes dont ils pouvaient se servir pour guérir des maux et soulager la douleur, comme de celles qui étaient toxiques.

Compte tenu de l'éventuel statut de chef spirituel de cette femme, le cannabis peut aussi avoir été employé au cours de rituels, pour entrer en contact avec les dieux.

Les Vikings cultivant le chanvre pour faire des vêtements et de la corde, une autre explication serait que le cannabis peut avoir été placé là comme le symbole d'une activité fermière particulièrement prospère.

svastika cannabis Oseberg Norvège fouilles archéologie viking

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !